Jeux

SSX Tricky

Sport | Edité par Electronic Arts | Développé par EA Big

3/5
360 : 14 juin 2002
22.10 à 12h31 par

Test : SSX Tricky sur Xbox

Voilà un jeu qui manquait à la liste des tests de Xbox Mag ! Car certes, SSX Tricky n’est plus un jeu tout jeune mais il mérite tout de même toute votre attention. Sur XBOX, nous avons déjà l’excellent AMPED et vous vous demandez ce que SSX Tricky peut bien vous apporter de plus. Méfiez-vous des apparences !

Pousse-toi de là !

SSX Tricky est un jeu de Snowboard dans lequel vous avez essentiellement deux modes de jeux : ALPIN et FREESTYLE. Toute l’originalité du titre vient du fait qu’il joue dans le registre de l’exagération, de l’arcade pure et simple et du FUN ! Ne cherchez pas de réalisme ici, il n’y en a pas.

En mode ALPIN, vous êtes en compétition avec 5 autres snowboarders plus déjantés les uns que les autres et tous les moyens seront bons pour gagner la course et ce, trois fois de suite pour obtenir une médaille. Pour arriver premier, vous pouvez vous la jouer « fair play » ou alors exploiter la possibilité mise en avant par le jeu de bousculer et faire tomber les autres adversaires. Vous disposez d’une jauge appelée « Tricky » qui se remplit soit en effectuant des figures, soit en dégommant vos adversaires, ce qui est, avouons le, beaucoup plus fun !

Le revers de la médaille, lorsque vous vous amusez à dégommer tout sur votre passage, c’est que les autres s’en souviendront et n’hésiteront pas à vous bousculer dans les situations les plus sournoises. Mais rassurez-vous, ça met du piment aux courses et vous le ferez donc souvent, hé hé ! En règle générale, malheureusement, le challenge n’est pas très élevé et vous remporterez facilement la première place sur les huit circuits du jeu en une après midi. L’intérêt de remporter ces courses repose sur les médailles d’or (ou d’argent et de bronze) que vous récoltez à la fin. Celles-ci vous octroient un certain nombre de points de compétence à répartir pour booster les caractéristiques de votre perso : vitesse, stabilité, etc…

Pirouette, cacahuète…

Je vous conseille d’ailleurs, pour chaque perso, de remporter toutes les médailles d’or en mode ALPIN avant d’entamer le mode FREESTYLE. Ce mode, comme son nom l’indique, vous permet de dévaler seul les pistes et d’essayer de faire un maximum de points en effectuant des figures « de la mort qui tue ». Plus la figure sera compliquée à faire, plus elle rapportera des points. Pour les connaître toutes (quasi-impossible), vous serez obligé d’aller faire un tour dans le didacticiel et le « Trick book » pour connaître toutes les prouesses que votre perso est capable de faire. Les pistes en FREESTYLE sont les mêmes qu’en mode ALPIN mais avec des tremplins partout et des flocons de neige à attraper pour doubler ou tripler votre score lors d’un trick.

La neige, c’est chouette

Le charme dans SSX Tricky, c’est que l’on ne cesse de s’améliorer dans le mode FREESTYLE, on découvre toujours un chemin nouveau, un raccourci différent, un flocon de neige caché ou un tremplin plus efficace pour faire monter les scores. Les pistes ont d’ailleurs, dans l’ensemble, un design réussi et varié tout en proposant de multiples raccourcis. On repousse toujours plus loin les limites du perso qu’on a choisi au départ et obtenir la médaille d’or sur les deux dernières pistes ne sera pas aisée. Mais la difficulté du jeu n’est jamais frustrante, et au contraire, elle stimule et nous accroche au pad.

Le père Noël est une ordure…

Mais autant au niveau du concept, SSX Tricky ne déçoit pas, autant au niveau technique, le jeu laisse un léger goût d’amertume.

Certes, c’est une simple adaptation d’un jeu PS2, mais EA aurait pu mieux fignoler son titre. Graphiquement, il n’y a aucune différence avec la version de la console bleue même si on note quelques effets de lumière en plus et des persos un peu plus jolis. Pour le reste, bonnet blanc, blanc bonnet. Ce n’est pas une catastrophe, ça reste joli mais on aurait aimé plus de détails sur les pistes. Pire, en mode ALPIN, il y encore plus de ralentissements que sur la version PS2, de quoi en énerver certains.

Niveau maniabilité, il faut un temps d’adaptation bien plus long et même si la configuration n’est pas exceptionnelle, on s’y fait quand même au bout d’un certain temps.

Niveau son, il n’y a rien à dire, c’est bruyant, déjanté, les persos s’engueulent entre eux et c’est un bonheur !

Bref, au niveau réalisation ou bonus par rapport à la version PS2, il n’y en a pratiquement pas, mais heureusement pour nous le fun reste présent…

Au final, SSX Tricky est un bon jeu, pas une bombe mais un excellent défouloir à la durée de vie plus que correcte. L’intérêt est sans cesse prolongé par cette envie d’aller toujours plus haut, de marquer toujours plus de points ou de booster son perso. Le jeu récompense d’ailleurs le joueur acharné avec des planches, des tenues ou des pistes cachées. Ce n’est pas énorme mais je peux vous assurer que le plaisir est bien là et c’est ce qui compte. Un jeu que les puristes de simulations ne comblera pas, c’est certain, mais qui a de quoi satisfaire un public avide de sensations.

+

    -

      • Le jeu n'est pas moche mais il a beaucoup veillit et son successeur SSX 3 tue litéralement la tronche!!
      • Arcade à souhait et super efficace!!!
      • Assez pour vous occuper un bon moment...
      • Des musiques bien fonky et des dialogues rigolos!
      • SSX Tricky est un bon défouloir arcade qui plaira aux joueurs en manque de jeux funs et accessibles... mais préférez lui SSX 3!
      • Le jeu est speed...

    Sur le même thème