Jeux

Street Hoops

Sport | Edité par Activision-Blizzard | Développé par Activision

4/10
360 : 27 septembre 2002
01.10 à 11h45 par

Test : Street Hoops sur Xbox

“We don’t knowww, who we beee, we don’t knowww, who we beee…DMX, DMX,DMX,DMX…”. Quelle intro mes amis, on se croirait vraiment à Venice Beach entrain d’ assister à un match de street ball ! Mais si souvenez vous c’est le terrain sur lequel Woody Harelson et Wesley Snipes font un tournois pour gagner de l’argent dans « Les blancs ne savent pas sauter ». Mais les temps ont bien changés depuis la sortie de ce film et le street ball c’est énormément développé et est devenu un sport à part entière, doté de règles différentes (pour certaines) du basket ball tel qu’on le connaît. En effet, la « culture » hip-hop a envahie les terrains, les matchs sont maintenant tous joués sur font de Gangsta Rap et il n’ est pas rare de voir des « ballers » (joueurs) faire des figures rappelant la break dance afin de passer les adversaires… C’est donc sur font de très, très bon hip-hop que je m’en vais vous parler de Street Hoops .

Roll out, Roll out, Roll out…

Bon pour commencer, nous allons faire un petit tour des modes de jeu : Quick start, qui vous permet de jouer directement un match, Game modes, le plus complet sur lequel nous reviendrons par la suite, Create Baller, qui, comme son nom l’indique, vous permet de créer un baller, Game settings, pour régler toutes les options et enfin Movies, un petit plus gavé de bonus…

La section Game modes se décompose en trois parties, World Tournament, Lord of the Court et Pick-up Game. Dans WT, vous devez sillonner les States et défier les meilleurs équipes sur chacun des terrains afin de gagner plus d’argent pour acheter de nouveaux vêtement à vos joueurs et gagner de nouveau terrains (vous pouvez également parier de l’argent sur un match). En Lord of the Court, vous jouez en tant qu’ équipe à domicile et les autres équipes viennent vous défier sur votre terrain, c’est en jouant dans ce mode que l’on déverrouille les clips. Enfin, en mode Pick-up, vous avez la possibilité de jouer sur un terrain entier (full court) à 5 contre 5 ou 4 contre 4 ou 3 contre 3 ou seulement sur un panier (half court) à 3 contre 3 ou 2 contre 2 ou 1 contre 1.

Si vous ne pouvez jouer que dans la même équipe à plusieurs pour les modes WT et Lord of the Court, vous avez par contre la possibilité de jouer contre des potes dans le mode Pick-up et c’ est vraiment là que le jeu prend toute son ampleur car, il faut le reconnaître, la difficulté en mode solo est assez importante vers les derniers matchs et cela devient un peu lassant de s’ en prendre plain la tronche.

Make Em Say Ugh, Ugh, nanana, nanana…

Les graphismes sont quand à eux très jolis et la modélisation des stades est de très bonne facture, les animations des joueurs sont très bonnes même si l’on peut regretter une certaine mollesse de l’ensemble. Les ralentis instantanés sont plutôt bien fait, et les caméras disponibles sont à peu près toutes jouables. Bref, l’ensemble du jeu même si il est un peu terne reste très agréable à l’œil et les attitudes des joueurs sont vraiment très réalistes.

La jouabilité, quand à elle, est très bien penser puisque construire des attaques ou faire des actions spectaculaires s’avère facile. En effet, les possibilités sont nombreuses puisque vous pouvez réaliser de nombreuses feintes comme des passes dans le dos, des « caviars » (feinte de tir) et de nombreux dribles différents ; mais aussi des cakes, des interceptions et des appels de balle. Pour ce qui est des shoot, vous avez la possibilité de sauter tout en gardant le ballon en mains pour feinter l’adversaire, mais également de réaliser des Alley-oops et des claquettes, et enfin sachez que le nom de chacun de vos tirs ou dunks s’affiche en haut à droite de l’écran (Bomb, Tea Cup).

Vous l’aurez donc compris ce jeu se veut très complet et il met de se côté là une grande claque à NBA Street, tant sur le plan des possibilités de jeu que sur la customisation des ballers que nous allons voir après.

Gimme some Mo’…

Là où le jeu fait très fort, c’est dans les détails. En effet, il vous est possible de customiser les joueurs de la tête aux pieds : les cheveux, les bonnets, les casquettes, les lunettes, les maillots, les shorts, les baskets mais aussi les brassars, les gants à la Iverson ou encore les tatouages et les bijoux. Et il vous est possible de choisir parmi les grands marques de la hip-hop wear, RocaWear, Sean John, Snoop Cloth, Ecko

Et à cela, il faut ajouter les nombreuses musiques présentes dans le jeu qui sont, je ne vous apprendrais rien, du hip-hop. Mais attention, par n’importe lequel, du très, très bon hip-hop (et je m’y connais) avec pour ne citer qu’ eux Master P, Xzibit, Ludacris et DMX… mais vous pouvez bien sure mettre vos propres musiques, je tiens cependant à souligner que le hip-hop est ce qui colle le mieux avec l’action du jeu.

Enfin, le must, c’est que

vous pouvez gagner des clips de hip-hop qui seront ensuite regardables dans la

partie Movies (Lowrider de Cypress Hill, Ooohhhwee de Master P…).

Street Hoops est donc une bonne surprise de la part d’ Activision qui a joué la carte de l’arcade mais avec de nombreuses options de customisation. Les matchs en 1 contre 1 sur un panier sont déments. La jouabilité, les graphismes et le fun qu’ il procure à plusieurs joueurs font de ce jeu la référence du Street Ball sur Xbox pour l'instant en attendant NBA Street 2 qui devrait être bien meilleur sur tous les points.

+

    -

      • Le jeu est assez joli mais fait bien pâle figure devant un NBA Street 2 royalissime...
      • Efficace et simple d'accès...
      • Ca peut aller pour un jeu arcade...
      • Du très très bon son!
      • Un assez bon jeu de Street Basket mais qui est devenu totalement obsolet depuis la sortie du superbe et ultra fun NBA Street Vol.2...
      • Pas mal mais on fait mieux dans le genre...

    Sur le même thème

    • Xbox Series X|S / Xbox One

      Retail

      NHL 23

    • Xbox Series X|S / Xbox One

      Retail

      Madden NFL 23

    • Xbox Series X|S / Xbox One

      Retail

      NHL 22