Jeux

The Elder Scrolls Online – High Isles

7/10
15.07 à 08h40 par

Test : The Elder Scrolls Online - High Isles sur Xbox One

Vous allez voir du pays

Voici venir le temps de retourner sur The Elder Scrolls Online ou TESO pour les intimes. La nouvelle extension High Isles nous emmène dans une contrée inexplorée, les îles des Bretons. Après deux DLC à explorer des terres connues, nous voici dans une toute nouvelle zone souvent évoquée mais jamais visitée. Ne boudons pas notre plaisir et partons tout de suite pour la Haute-Ile.

La Haute-Ile (ou Ile-Haute, il y a deux prononciations dans l’extension), c’est là que notre aventure commence. Et là, première surprise, l’aventure qui vous attend est très sérieuse. En effet, vous vous retrouvez au cœur d’une machination visant à éliminer les hauts dignitaires bretons. Vous devez alors mettre à jour ce vaste complot tout en essayant de comprendre qui tire les ficelles. Cette quête, assez longue, vous fera visiter toute la nouvelle carte et vous permettra de découvrir des lieux et des paysages magnifiques (mais nous y reviendrons).

De plus, cette nouvelle zone regorge de quêtes annexes. Nous sentons que les développeurs ont eu à cœur de façonner l’univers breton et proposer toutes sortes de choses à faire. Vous aurez ainsi beaucoup de mal à partir de ces charmantes îles, ce qui tranche clairement avec les extensions Summerset ou encore Morrowind. En effet, dans ces deux dernières, une fois la quête principale finie, vous n’aviez qu’une envie, repartir. Et bien pas là, les quêtes annexes sont variées et ont toutes leurs charmes.

Druide Village

En revanche, nous sommes surpris de ne pas trouver de nouvelle classe dans ce DLC, ni de nouvelles armes d’ailleurs. Cet ajout régulier des extensions ne trouve pas écho ici. Les vétérans de TESO seront grandement déçus mais cela peut plaire aux joueurs occasionnels ou aux fans. Cependant, ces absences peuvent poser problème. Pourquoi faire une nouvelle zone sans nouvelle classe ? Nous avions pris l’habitude de cela et là, Bethesda casse un peu ses codes. Cela surprend autant que cela intrigue et nous espérons bien avoir une nouvelle classe prochainement.

En revanche, nous avons droit à un nouveau bestiaire. Alors, oui certains joueurs diront que le bestiaire est déjà connu (oui, je vous vois les vétérans) mais, pour la majorité des joueurs, celui-ci est inconnu. Il faut vraiment avoir fait le jeu de base plus toutes les extensions de fond en comble pour avoir la sensation de connaître tous les nouveaux monstres. Ce n’est pas mon cas même si j’accumule un bon paquet d’heures sur le jeu.

Mage Towers

Au niveau du gameplay, il n’y a  malheureusement pas grand chose à dire. L’extension ne propose pas de nouveautés et nous sommes en terrain connu. High Isles reprend les mêmes mécaniques que le jeu de base et que toutes les extensions. Si vous connaissez un temps soit peu l’univers, vous ne serez pas dépaysés. Et c’est dommage de ne pas proposer de nouveautés au niveau du gameplay. Le contenu c’est bien mais franchement, une nouveauté au niveau du gameplay aurait été la bienvenue.

Pour en revenir au contenu, nous sommes dans un MMO, je le rappelle, et donc nous avons droit à de nouveaux évènements mondiaux. Des combats contre des boss parfois très difficiles qui vous donneront parfois énormément de fil à retordre. Mais, nous restons quand même sur du contenu classique que la majorité des extensions apportent. En revanche, le nouveau Raid est de fort belle facture et apporte lui aussi un très bon challenge. Il permet de mettre à profit l’ensemble de vos armes et armures afin de remporter la victoire.

High Isles

Graphiquement, et malgré le nombre d’années du titre (pour rappel, le jeu est sorti le 9 avril 2015 sur Xbox One), cette nouvelle extension est très jolie. Le nouveau continent breton apporte une plus-value non négligeable à l’univers de The Elder Scrolls Online. Nous sommes assez loin de l’environnement plus fantastique de Morrowind ou encore Summerset. High Isles nous propose plus de civilisation, plus de bâtiments. Même si nous restons sur du très classique dans l’ensemble, nous sommes ravis de revoir un peu de vie entre deux quêtes au milieu des monstres ou autres ennemis.

Alors, pour finir, ce serait mentir de dire que le jeu est exempt de bugs. Nous avons pu en constater certains plus ou moins gênants comme les ennemis bloqués dans des murs ou des objets de quêtes introuvables. Le plus marrant fut le PNJ (ou Personnage non Joueur) qui ne possédait pas de corps, juste des bras ou des jambes. Bref, vous l’aurez compris, Bethesda fait du Bethesda. Mais, en même temps, que serait un jeu Bethesda sans bug ?

7/10
Au final, The Elder Scrolls Online : High Isles propose un beau contenu qui sera encore une fois tenir en haleine tous les joueurs qu'ils soient vétérans,néophytes ou occasionnels. Même s'il manque certaines choses comme une nouvelle classe, vous aurez des heures de jeu supplémentaires sous la main. Et ce n'est déjà pas si mal pour un jeu sorti il y a près de 7 ans.

+

  • Nouveau contenu conséquent
  • Nouvelle zone encore inexplorée
  • Nouveau Raid très addictif, avec beaucoup de challenges
  • Vos ennemis s'adaptent à votre niveau

-

    • Pas de nouvelle classe
    • Pas de nouvelle arme ni armure
    • Contenu qui pourrait décevoir les vétérans
    • Manque de challenge par moment