Jeux

Train Station Renovation

Simulation | Edité par Ultimate Games | Développé par Live Motion Games

3/5
One : 02 juin 2021
11.06 à 06h00 par - Rédacteur en Chef

Test : Train Station Renovation sur Xbox One

Les maçons mettent du cœur à l’ouvrage

A chaque fois que l’on a testé un simulator, on s’est dit qu’il allait être à l’avenir difficile -voire impossible- de proposer quelque chose de plus atypique. Que nenni ! Oubliez vos champs, camions, ateliers de mécanique et même votre business de réparation de PC car celui qui s’avance aujourd’hui ne joue pas dans la même division. Il se nomme Train Station Renovation et comme son nom l’indique, il vous invite à prendre en mains… Des gares.

Ce ne sont pas n’importe quelles gares qu’il vous faut remettre en état de salubrité et de fonctionnement. Dieu seul sait pourquoi on vous a envoyé battre la campagne dans des environnements au charme si spécial de l’Europe de l’Est/Russie, mais il en sera ainsi du début à la fin de l’aventure : vous êtes seul en charge de la rénovation de gares abandonnées. Développé par les Polonais de Live Motion Games, studio qui a fait du simulator sa spécialité, Train Station Renovation vous propose tout d’abord de créer votre société en lui donnant un nom et en définissant un logo parmi plusieurs assemblages différents. A l’effigie de la glorieuse voie ferrée, évidemment ! Quelques minutes plus tard, vous voilà dans un tutoriel qui vous apprend rapidement, mais avec une efficacité certaine, l’ensemble des actions que vous allez reproduire des heures durant. Une quinzaine en moyenne, bien plus si vous visez les 100% ou profitez à votre guise du mode bac à sable, débloqué après un certain nombre de missions accomplies.

Train Station Renovation 1

Vu depuis une caméra placée à la première personne, doté d’un ATH correctement fourni sans être envahissant, Train Station Renovation s’appuie sur trois manœuvres principales : collecter les déchets, réparer ce qui a besoin de l’être et enfin acheter du nouveau mobilier. Cette dernière partie est accessible à tout moment depuis une tablette où sont répertoriés les types de mobiliers disponibles (bancs, distributeurs, éléments de signalétique, décorations, objets électroniques…). D’un clic c’est acheté et il suffit ensuite de placer cela là où il faut. Il n’est pas toujours évident de faire cela avec précision mais à force de pratique on finit par prendre le coup et jouer le jeu d’une caméra parfois pernicieuse. Attention toutefois avec les achats, votre pécule est limité, même si Train Station Renovation se veut être un jeu clément sur cet aspect.

Train Station Renovation 4

Pour gagner de l’argent et au passage progresser sur une carte en vu de débloquer la suivante, Train Station Renovation vous invite à compléter divers objectifs. Il peut s’agir d’atteindre un certain niveau de propreté, opérer une réparation précise, ou un peu tout à la fois. Parallèlement à ces objectifs, le jeu affiche une barre de progression qui vous octroie des bonus d’argent une fois un certain pourcentage de rénovation atteint. A vous donc la course aux petits déchets et aux plus gros, en prenant soin de poser ensuite tout cela dans la poubelle qui convient. Eh oui, Train Station Renovation vit à l’heure du tri. La bonne poubelle dans le bon container octroie un bonus d’argent et il convient aussi de bien placer ses déchets pour avoir à vider la poubelle le moins souvent possible, l’opération vous coûtant quelque précieux billets.

Train Station Renovation 5

Parfois la collecte simple ne suffit pas et il faut passer par la rénovation pure et dure. Vous disposez pour cela de divers outils : pied de biche pour casser, balai, ponceuse, éponge, clé, truelle et plus encore. Des étoiles, remportées en plus ou moins grande quantité selon le pourcentage de finition, permettent entre deux niveaux d’acheter du matériel plus performant. Nettoyer ou poncer ira alors plus vite. Dans tous les cas la réalisation des taches est très simple, il suffit d’être en face du bon problème avec le bon outil pour le régler en quelques secondes. Peindre se révèle également simple : il suffit d’acheter pour cela le revêtement souhaité et de l’appliquer d’une simple pression sur le bouton en visant le mur concerné. On note toutefois quelques lourdeurs dans le choix de la peinture, rien ne vous indiquant clairement quelle est celle qui est actuellement équipée lorsque vous en avez acheté plusieurs différentes.

Train Station Renovation 3

En dépit de commandes parfois un peu imprécises (sortir une grosse boîte par une petite porte n’est pas toujours facile), rien n’est rebutant en soi et on progresse avec une certaine tranquillité. On dispose d’ailleurs d’un scanner, améliorable lui aussi, indiquant clairement dans la zone où se trouvent les déchets, les points de réparation et listant les éléments qu’il convient d’acheter et de placer. Cela ne vous empêchera cependant pas de devoir faire preuve d’observation pour aller dénicher un détritus de petite taille, celui-là même qui peut faire défaut en vue de l’obtention des 100% de rénovation. Cette quête de la perfection n’est d’ailleurs pas vaine puisqu’elle permet, outre l’obtention de précieuses étoiles et bonus d’argent, de gagner des éléments à ajouter sur un train miniature. On le trouve dans le bureau, accessible entre deux missions, et on peut au bout d’un certain temps de jeu s’amuser à le mettre en marche et profiter du voyage.

Train Station Renovation 2

Pour dire les choses simplement, Train Station Renovation est un simulator léger, un jeu qui ne cherche pas du tout à mettre le joueur à l’épreuve et préfère, à l’inverse, lui permettre de profiter d’une activité « réelle » sans avoir à souffrir de quelques contraintes. On oublie rapidement les petites difficultés éprouvées pour placer correctement un objet et on se laisse prendre facilement au jeu. Chaque niveau occupant au moins une petite heure, on y vient facilement et on en profite sans se prendre la tête. Cela même en dépit de graphismes très légers, dans la veine des petits simulators comme on en croisait déjà il y a plusieurs années. Côté framerate ce n’est pas non plus la fête et si l’on ne note pas de baisse significative, on a toutefois la drôle d’impression de jouer légèrement au ralenti, notamment dans les espaces intérieurs (test effectué sur Xbox Series X, sachant que le titre n’est pas optimisé). On aurait aussi apprécié un environnement sonore un peu plus diversifié, avec peut-être un peu plus de bruitages issus de la nature pour renforcer le sentiment de solitude (au sens positif du terme) qui émane de cette expérience. Côté musiques il n’y a pas grand-chose à dire, le titre oscillant entre le correct et le répétitif, sur des airs comme on en entend déjà souvent dans ce style de jeu.

3/5
Loin du simulator exigeant ou excessivement sérieux, Train Station Renovation offre une expérience satisfaisante, à la fois paisible et suffisamment ludique pour l’apprécier. Même si le jeu n’a rien de notable graphiquement parlant et que quelques lourdeurs viennent entraver notre travail de rénovateur acharné (sans toutefois lui nuire), on apprécie tout bonnement la simplicité du jeu. Le thème est on ne peut plus atypique, la démarche des développeurs honnête. En bref, un bon petit simulator que l’on conseille aux amateurs et aux curieux.

+

  • Difficile de trouver un thème plus atypique
  • Agréable de simplicité
  • Bonne durée de vie

-

    • Quelques petites lourdeurs dans les commandes
    • Graphiquement léger
    • On aurait aimé un environnement sonore plus riche