Jeux

Vancouver 2010

Sport | Edité par Sega | Développé par Eurocom

1/5
360 : 15 janvier 2010
13.02 à 10h08 par - Rédacteur |Source : http://www.xbox-mag.net/

Test : Vancouver 2010 sur Xbox 360

Février 2010, Vancouver, Canada. On ne pourra pas y échapper, malgré le décalage horaire important, certains d'entre vous s'apprêtent à vivre ces XXIème Jeux Olympiques d'Hiver bien au chaud dans leur canapé devant France Télévisions. Les plus téméraires les vivrons néammoins doublement s'ils se décident à acquérir ce Vancouver 2010 : le jeu officiel, et là, du courage, il va leur en falloir une bonne dose.

Attention ! Risque d’avalanche !

Le premier élément que l’on regarde sur ce genre de titre c’est bien évidemment le nombre d’épreuves et surgissent déjà les premières inquiétudes. On retrouve les quatre épreuves de ski alpin à savoir la descente, le Super-G, le slalom géant et le slalom spécial, le saut à ski est également de la partie, deux épreuves de snowboard (cross et duel), de la luge, du skeleton, du bobsleigh à 2 viendront vous rappeler qu’il y a également des sports extrèmes dans les sports d’hiver, et pour finir les 500 et 1500m de patinage de vitesse, le saut et le cross du ski acrobatique complètent la liste. Pour ceux qui arrivent à suivre, ce sont bien quatorze épreuves qui vous sont proposées avec pour chacune un gameplay qui lui est propre. Pour les fanatiques des Jeux Olympiques d’Hiver, la question se pose rapidement : mais où sont les épreuves de ski de fond – et cela inclu forcément le combiné nordique et le biathlon -, le curling, le hockey sur glace, les bosses, le patinage artistique, le bobsleigh à quatre et j’en oublie forcément. Là où Beijing nous proposait des épreuves inédites au genre, il semblerait que pour ce Vancouver 2010 le strict minimum ait été réalisé. Voyant ceci, on ne s’étonnera même pas de ne pas pouvoir choisir le sexe des athlètes pour chaque épreuve, le patinage de vitesse étant réservé aux femmes, le snowboard aux hommes et il en va de même pour le reste. Une absence totale de personnalisation qui vous empêchera bien entendu de créer votre propre champion.



Heureusement, quelques modes de jeu viennent compléter ce contenu pour le moins rachitique, et si l’idée vous en dit, vous pourrez ainsi comparer vos performances grâce à des classements en ligne disponibles dans le mode – pas très bien nommé – entraînement. Le mode Jeux Olympiques quant à lui vous permettra d’affronter trois athlètes contrôlés par l’I.A. dans les épreuves citées plus haut. Il sera alors possible de créer une sélection de plusieurs d’entre elles afin de les enchainer, une option bienvenue mais dont l’intérêt reste toutefois limité. En revanche, ce qui nous fait tiquer c’est ce nombre de participants bien limité. Vous aurez beau être le sportif le plus catastrophique de l’histoire des jeux, vous finirez quoiqu’il arrive au pied du podium. On aurait aimé voir bien plus d’adversaires, huit au lieu de quatre n’aurait pas été du luxe. Le mode défi rattrape un tant soit peu ce massacre olympique en vous proposant des objectifs à réaliser dans des épreuves imposées.

Tout schuss ?

Au nombre de trente, ces défis vous demanderont, entre autres, d’effectuer une descente sous forme de course aux checkpoints, réaliser un super-G en ne passant que les portes bleues tout en évitant les rouges, prendre un tour de piste à un adversaire lors du 1500m de patinage de vitesse, etc… Un mode basé sur le gameplay d’origine mais pour lequel une orientation différente est donnée. La difficulté y est variable et progressive et il vous faudra vous armer de tout votre talent pour voir le bout de certains d’entre eux. Il est en tout cas évident que vous prendrez plus de plaisir dans ce mode de jeu qu’en mode jeux olympiques, et c’est un comble.



Nous parlions de gameplay et il est important d’y revenir. Puisque chaque discipline propose – logiquement – sa propre façon de jouer (exception faite pour les 4 épreuves de ski alpin), le jeu vous propose de lancer un didacticiel avant de vous jeter sur les pistes de neige ou de glace. Une bonne idée qui vous sera fort utile pour certaines épreuves, mais discutable pour d’autres. Pour l’exemple, le saut à ski qui aurait pu être l’une des épreuves les plus funs du jeu, deviendra un véritable calvaire, et ce malgré le didacticiel qui s’avère incomplet et donc caduque. Il vous faudra ainsi recommencer une bonne dizaine de fois avant de comprendre comment contrôler votre angle et votre équilibre. Pour ce dernier indicateur, des yeux de lynx vous seront nécessaire pour apercevoir vos skis pencher d’un côté ou d’un autre. Malheureusement le saut à ski n’est pas la seule épreuve à posséder un didacticiel trop confus qui vous empêchera de prendre du plaisir rapidement. Toutefois on pourra au moins saluer l’effort d’avoir fait disparaître le martelage de boutons qui vous ruinait les manettes en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire.

Côté multijoueur, les serveurs sont plutôt calmes et si vous attendez parfois plus de 20 minutes avant de croiser un autre joueur il ne faudra pas vous étonner. Espérons que cela change durant la quinzaine, mais il y a de fortes chances que ceux-ci se vident à nouveau dès la fin du mois de février. Restera alors les modes solos évoqués plus haut, et ce petit plaisir de contempler des décors plutôt bien réalisés, même si l’ambiance générale manque clairement d’enthousiasme.


Vancouver 2010 Preview

envoyé par Xbox-Mag

Vancouver 2010 : le jeu officiel n'est ni plus ni moins l'une des premières déceptions de ce début d'année, à l'opposé d'un Beijing 2008 qui avait su apporter originalité et contenu plutôt imposant. Des graphismes plutôt jolis et quelques défis plaisants ne suffiront pas à empêcher l'intérêt pour le titre de Sega de s'éteindre en même temps que la flamme olympique canadienne.

+

  • Des graphismes soignés
  • Le martelage des boutons a disparu
  • Le mode défi sauve un peu les meubles

-

    • Un contenu bien trop limité
    • Des didacticiels mal expliqués
    • Des compétitions à 4 athlètes maxi
    • Aucune personnalisation

Fiche succès

Sur le même thème

  • Xbox One

    Retail

    NHL 22

  • Xbox Series X/S / Xbox One

    Retail

    Rugby 22

  • Xbox Series X/S / Xbox One

    Retail

    NBA 2K22