Jeux

Within the Blade

| Edité par Ratalaika Games | Développé par Ametist studio

3/5
One : 16 juillet 2021
15.07 à 13h47 par - Rédacteur

Test : Within the Blade sur Xbox One

Blade Runner

Disponible dans un premier temps sous le nom de Pixel Shinobi Nine Demons of Mamoru en accès anticipé sur Steam en 2017, Within the Blade débarque enfin sur consoles sous l'impulsion de l'éditeur espagnol Ratalaika Games. De quoi remettre une nouvelle fois les ninjas au centre des débats après les succès mondiaux de Ninja Gaiden, Shinobi ou encore Tenchu. Difficile d'imaginer que l'élève parviendra à dépasser le maître, mais propose-t-il au moins une expérience de jeu intéressante ?

Les ninjas sont toujours à la mode dans l’univers du jeu vidéo. La preuve une fois de plus avec la production des Lettons d’Ametist Studio qui nous mettent dans la peau d’un shinobi bien décidé à mettre fin au règne de terreur mené par l’impitoyable Mamoru. Un synopsis simple qui permet surtout de mettre en place un contexte déjà vu un paquet de fois par le passé. Malgré un style très rétro et ultra pixellisé, l’univers et l’ambiance générale sont plutôt bien retranscrits et nous embarquent assez facilement dans ce monde impitoyable qui se parcourt au travers de cinq chapitres composés de cinq niveaux chacun.

Within the Blade (2)

La modélisation très sommaire du héros n’empêche pas pour autant ce dernier de bénéficier d’une large palette de mouvements. Tout se fait de façon très naturelle avec la possibilité de réaliser des sauts, des double-sauts, de grimper et de sauter de mur en mur. Une petite partie plateformes couplées à une grosse partie dédiée à l’affrontement d’ennemis avec la possibilité de rentrer dans le tas ou de se la jouer plus discrète. Autant dire qu’en mode Permadeath il vaut mieux choisir cette deuxième solution afin de ne pas passer l’arme à gauche. Heureusement, un tutoriel est également disponible pour parvenir à maitriser convenablement notre ninja.

En mode facile et normal c’est évidemment un peu plus simple avec de nombreux checkpoints qui viennent ponctuer chaque avancée dans les différents niveaux proposés. Car la mort attend au tournant dans Within the Blade. Notre héros dispose d’une barre de vie qui peut se réduire comme peau de chagrin face à des ennemis parfois puissants, capables même dans certains cas de venir à bout du joueur en un seul coup. Il faut donc se montrer prudent et méthodique pour s’en sortir, et utiliser au mieux les diverses techniques de katana du héros.

Within the Blade

Des capacités qui s’acquiert via un arbre de compétences un peu désordonné qui ne donne pas franchement envie d’être parcouru dans le détail. Pourtant il s’avère précieux pour venir à bout plus facilement de certains ennemis, dont des boss qui possèdent généralement tous un point faible et se révèle très agréable à combattre. Pour venir en aide à notre ninja, de nombreux équipements sont également à récupérer dans les différents niveaux (mines, bombes, …), de façon aléatoire, ou à crafter via un système très simple à comprendre. Un système qui devient d’ailleurs vite indispensable puisque le katana du héros a une durée de vie limitée, l’obligeant à utiliser ses poings et donc à être moins efficace, si la lame vient à casser.

De quoi obliger le joueur à ratisser les différents niveaux à la recherche de ressources. Souvent organisés en ligne droite, ces niveaux changent parfois de structure pour opter pour des maps qui s’inspirent du Metroidvania, avec des clés de couleur à récupérer et quelques allers/retours à effectuer. Divers pièges peuvent venir perturber le parcours, comme des lames tournoyantes ou des barils de poudre, qui viennent s’ajouter à des ennemis toujours un peu plus puissants. Assez court, Within the Blade propose néanmoins un mode Challenge bien retors qui devrait tenir en haleine les joueurs les plus exigeants.

3/5
Sans prévenir, Within the Blade est une petite surprise sympathique qui ne réinvente rien, tout en parvenant à proposer un gameplay solide et un univers convenu mais maitrisé. L'aventure est assez courte et les défauts sont plutôt nombreux mais on prend plaisir à parcourir les quelques environnements proposés par les développeurs lettons d'Ametist Studio, avec la possibilité de se lancer dans des défis bien relevés et un mode permadeath pour les plus acharnés.

+

  • Gameplay au point
  • Univers plutôt fidèle
  • Craft pas trop compliqué
  • Boss vraiment sympas

-

    • Arbre de compétences mal fichu
    • Bruitages pas toujours réussis
    • Un peu trop court

Sur le même thème