1st Look

16.04.2004 à 12h47 par

Hitman Contracts

C’est à l’Atelier Barko, mardi dernier, qu’a eu lieu la présentation presse du très attendu Hitman Contracts. C’est dans cet « atelier » au design ultra moderne et épuré que les petits gars de Io Interactive attendaient la presse pour leur présenter fièrement leur tout nouveau bébé. Une ambiance assez « dark » tout à fait dans l’esprit de ce 3ème opus d’Hitman. 47, le tueur à gages le plus célèbre du monde fait son grand retour et chez Io, on a mis les petits plats dans les grands pour fêter ce come-back comme il se doit. Voilà nos premières impressions à chaud…

Tuer ou être tué

Après un premier épisode sorti sur PC quasiment

injouable, et un deuxième sorti il y a 2 ans sur tous les supports (et qui

demeure un excellent jeu encore à l’heure actuelle), Hitman Contracts prend

place juste après la fin d’Hitman premier du nom. Le premier niveau se déroule

donc en Roumanie dans un laboratoire qui ressemble davantage à un abattoir

humain qu’une zone de recherche. En tout cas, le début du jeu nous montre

d’entrée l’orientation choisie : l’ambiance est beaucoup plus sombre,

presque morbide par moments. Elle se traduit également par une bande-son aux

thèmes beaucoup plus tristes, plus profonds, toujours réalisés par Jesper Kyd en

collaboration avec l’orchestre philarmonique de Budapest. Les développeurs ont

vraiment cherché à approfondir la personnalité du jeu et c’est visiblement

réussi.



Tuer n’importe qui avec n’importe quoi

On pourrait résumer l’évolution du

gameplay par : «le changement dans la continuité». En

effet, une grande partie des mouvements disponibles dans HC était déjà

présente dans Hitman 2. Je m’explique: votre but en tant qu’assassin est si

possible de faire le moins de bruit possible. Pour passer certaines portes sans

alerter des dizaines de gardes, il vous faudra éliminer un ennemi (si possible

discrètement), lui prendre ses vêtements, et cacher le corps à l’abri de tous

les regards. Evidemment, si les gardes ennemis découvrent le cadavre de l’un des

leurs, votre couverture sera grillée et ils se mettront à rechercher un homme

suspect portant le même costume qu’eux. De plus, même si vous possédez le

costume et que vous avez équipé la même arme qu’eux, il ne faudra pas vous

rapprocher trop près d’eux car ils s’apercevront rapidement que vous êtes un

intrus. Et je ne donne alors pas cher de votre peau car quelques balles

suffiront à vous envoyer au paradis des assassins. L’IA semble un peu plus

évoluée que dans le précédent volet eton note moins d’incohérences dans le

comportement des gardes.
L’arsenal du sosie de notre Néo national s’est

également élargi: les développeurs nous ont annoncé un total de 43 armes

différentes, parmi lesquelles on compte une trentaine de modèles

«classiques» et une dizaine un peu plus originaux. Un assassin doit

être capable de tuer par tous les moyens et ce théorème s’applique à merveille

dans Hitman Contracts. Ainsi, si les classiques corde à piano, AK-47 et autres

shotgun sont de la partie, on retrouve aussi des objets moins conventionnels

tels qu’une queue de billard ou un crochet… Tout objet susceptible de soustraire

la vie à l’un de vos ennemis sera le bienvenu. Loin d’être des gadgets, ces

objets vous dépanneront si vous vous trouvez à cours de munitions et permettent

de diversifier le gameplay.




Ca va tataner ta gueule grave

Graphiquement, HC s’en sort plutôt bien et les différents

niveaux sont globalement tous réussis. Les décors sont fins et les pièces

que l’on traverse sont remplies de petits détails. Tout bouge parfaitement

et la Xbox encaisse tout sans broncher, quel que soit le nombre

d’ennemis présents à l’écran.
Les

niveaux font office de contrats pour notre tueur à gage favori qui l’amèneront

aux 4 coins du monde. Après

ProductID="la Roumanie">

la

Roumanie, notre ami devra faire face

à la mafia de Hong-Kong, aux

ProductID="-52ᄚC">

-52°C de

ProductID="la Sib←rie">

la

Sibérie, et à la douceur des chambres

d’hôtels parisiennes. Mon petit coup de cœur va tout de même au Beldingford

Manor, un mystérieux manoir situé au fin fond d’une province anglaise, dans

lequel résident 2 frères russes qu’il vous faudra éliminer au plus vite. Les

niveaux sont ponctués de petites cut-scenes amusantes utilisant le moteur 3D du

jeu. Les développeurs nous ont avoué avoir créé beaucoup plus de niveaux

«indoor» (le niveau en Sibérie semble être le seul se déroulant en

extérieur) car ceux-ci plaisent davantage aux joueurs et sont nettement plus

faciles à gérer. Le level designer nous a avoué être vraiment heureux du travail

accompli, en insistant sur le fait que le temps consacré à la conception des

niveaux était nettement supérieur à celui passé à la conception des missions des

2 premiers Hitman. Ceux-ci sont je cite: «plus profonds, plus

complexes et plus riches». N’ayant pu voir tous les niveaux, je me permets

de réserver mon avis pour le test final, même si la première impression est

excellente.

Le premier bilan concernant Hitman Contracts est donc globalement très bon avec un jeu qui promet d’excellents moments en perspective. Graphiquement réussi, HC allie technique et gameplay de pointe et devrait s’imposer comme le meilleur titre de la série. L’ambiance « dark » de cet énième volet colle parfaitement à notre héros et le jeu n’en paraît que plus profond. A moins d’une surprise de dernière minute, HC sera un excellent titre d’action/infiltration que nous ne manquerons pas de décortiquer dans un test complet très prochainement, et que vous trouverez en rayons dès le 30 avril prochain…
  • 19.04 à 06:05

    Bien sympa comme lien!!!!
    Je croyais que les services de 47 étaient hors de prix… :lol:

  • 18.04 à 05:37

    Jetez un oeil là dessus : [url:27o49ycy]http://www.tueuragage.com[/url:27o49ycy]. Envoyer 47 chez des amis peut résoudre bien des soucis :D

  • 17.04 à 12:44

    Le 2 faisait parfaitement la balance entre l’action et l’infiltration ,quoiqu’avec un leger penchement pour le second ,d»‘ailleurs une fois terminé et bien avant Splnter cell , je voyais plus mgs2 comme un jeu d’infiltration a proprement dit , esperons que le 3 fasse le meme dosage…
    quand a la realisaiton c’est dommage qu’ils planchent pas plus dessus mais c’est pas redibitoire une fois qu’on est dedans.

  • 17.04 à 08:49

    j’y suis peut etre allé trop fort effectivement ,car j’était mal luné hier soir……lol
    Quoi qu’il en soit je ne pense pas que les précédent hitman puissent etre qualifié de hit vu les défauts que j’ai énoncé plus haut…..
    Voilouuuuu …. [/img]

  • 17.04 à 02:36

    Une daube faut pas pousser…

    Moi non plus j’ai pas adhéré du tout (je trouve ça super froid, rigide et pas du tout prenant), mais bon c’est pas de mauvais jeux quand même…

  • 16.04 à 10:42

    Hitman, une daube???? 8O
    Laisse moi deviner : tu préfères Azurik! :lol:
    Non, sérieusement, je ne serais pas aussi catégorique que toi. Le jeu a l’air prometteur et comme je me suis bien amusé sur les deux premiers, je suis assez confiant et je l’attends avec impatience! Après tout, si tu n’aimes pas, tu as le choix pour choisir autre chose qui te plaira plus! :D

  • 16.04 à 04:18

    Les deux premiers hitman étaient des daubes , maniabilité pourrie et graphismes basiques , le tout truffé de bugs….
    En voyant ces screens je le trouve déja graphiquement très moyen et dépouillé de détails ,je pense qu’il restera dans la continuité des deux premiers épisodes , ambiance dark ou pas , c’est a dire une troisieme daube…

On en parle aussi