News

30.07.2004 à 17h57 par

Atari dans la merde ?

Ah ah avouez que vous aimeriez bien hein ! Remarquez vous ne seriez pas les seuls, y'a juste la majorité de la presse française qui veut leur peau.

«Atarije leur crache à la gueule». C’est en gros ce qu’un jour

m’a dit un ami journaliste (je tairai son nom, puisque de toute façon ses potes

pensent pareil). Bon sans aller jusque là, parce que contrairement à la presse

papier nous n’avons pas eu à subir de chantage d’enchères au nombre de pages

pour obtenir un reportage DRIV3R (véridique), il faut avouer que la news qui

suit pourrait être plaisante.

Lesprofits d’Atari sont donc en chute de près de 50% sur

le premier trimestre par rapport à la même période en 2003, mais surtout DRIV3R

a l’air de faire un peu la gueule finalement. Bruno Bonnel a en effet affirmé

que la moitié des stocks envoyés avait été vendue, soit 1.25 millions d’unités.

On est donc encore loin des 4 millions escomptées pour redresser la situation

financière de l’éditeur français adepte du brisage de licence et du chantage à

la presse professionnelle, et perso même si c’est salaud je croise les doigts

pour que DRIV3R reste un échec, et qu’Atari se mette enfin à respecter des

engagements de qualité dignes de ce nom.

Evidemment ce cher Bruno attend beaucoup des deux prochains

titres Matrix, dont l’un sortira en 2005 sur Xbox. Cette fois ils ne pourront

pas dire qu’ils n’avaient pas le temps de le peaufiner, donc on compte sur eux

pour rehausser l’image de la franchise sur consoles (comment ça je suis naïf

?).

  • 31.07 à 03:35

    Je te rassure je ne pense pas qu’ils risquent de couler. :wink:
    Le titre de la news est ironique, ils ne sont pas non plus dans le rouge grave à ce point.

    Perso je leur souhaite pas de mourir, il y a plein de gens compétents et agréables chez Atari, et ça mettrait beaucoup de monde dans la merde.

    En revanche j’espère qu’ils se prendront un revers histoire de changer un peu de politique. Et aussi j’espère qu’ils commenceront à respecter la presse (parce que y’a de quoi dire sur les relations Atari/presse). :wink:

  • 31.07 à 12:03

    j’ai rien contre/pour Atari mais je trouve ça minable une telle rigolade sur une maison de prod qui risque de couler :cry:
    aprés, quand il restera plus que EA et qu’il fera que des grosses daubes vu que de toute maniere ce seront les seules… là on se foutra moins de la gueule de ceux qui sont dans la merde :twisted:

  • 30.07 à 09:32

    A force de fournir de la merde, on s’en retrouve submergé. Enfin bon, je ne leur cracherais pas gratuitement dessus du fait que le marché semble leur rendre ce qu’ils méritent. Et là, c’est la meilleure chose qui peut arriver pour leur donner une leçon.

  • 30.07 à 08:17

    Je dirais qu’EA cultive plus son côté «RP» qu’Atari, dans le sens où on a pas la sensation désagréable d’un coup fourré après la sortie de leurs jeux…

  • 30.07 à 08:12

    Et les jeux EA sont mieux finis qu’Atari (moins, ca serait pas facile).

  • 30.07 à 07:49

    sauf que ea ils donnent des preview aux journalistes :lol: avant de sortir leur jeux

  • 30.07 à 07:40

    en même temps, ils se démerdent plutôt mal, EA s’en sort très bien avec une politique similaire… :roll:

  • 30.07 à 05:09

    le meilleur conseil que je puisse leur donner c’est de suivre des stages chez UBI SOFT :wink:

  • 30.07 à 04:31

    On ne peut pas jouer leur petit jeu indéfiniment et ils vont l’apprendre à leurs dépens… J’apprends en lisant la news qu’ils ont en plus fait un chantage que je qualifierais de petit. Ils ont vraiment besoin de redorer leur image, et je ne vois pas comment ils pourraient faire, du moins avant longtemps. C’est que, malheureusement pour ces messieurs, ça met du temps pour se racheter une conduite.

  • 30.07 à 04:27

    Ils feraient mieux de consacrer leur budget à la finalisation des jeux plutôt qu’ aux campagnes marketing :wink:
    Et ils finiront aussi peut être par se rendre compte à leur depend que le bouche à oreille à certainement plus de conséquences sur les ventes qu’ une grosse campagne de pub…

On en parle aussi

Planning

+