News

05.01.2005 à 17h27 par

[Edit] Infogrames et Vivendi à la rescousse de Ubi Soft

C'est fou comme finalement le monde du jeu vidéo est une grande famille. Tout du moins en France puisque Vivendi et Infogrames vont essayer d'apporter leur aide à Ubi Soft pour qu'Electronic Arts ne devienne pas l'actionnaire majoritaire du développeur.

Après avoir appritque le gouvernement français

s’intéresserait certainement à l’affaire Electronic Arts/Ubi

Soft, ce sont 2 acteurs majeurs des jeux vidéo qui y vont aujourd’hui de

leur aide pour soutenir le développeur français, créé par les frères Guillemot :

Infogrames (par l’intermédiaire de Brunon Bonnell et Vivendi

Universal Games.

On ne connait pas encore exactement les opérations

qui seront effectuées pour empêcher Electronic Arts d’avoir de

nouvelles parts de la société en plus des 19.9% qu’il possède désormais. Il

semble donc que la France voire même l’Europe se mobilise pour que la création

artistique française et donc européenne ne tombe pas entre les mains des

américains.

On espère en tout cas qu’Ubi Soft trouvera assez de

soutients de toutes les manières possibles pour éviter un contrôle par

EA, ce qui pourrait porter préjudice aux créations excellentissimes du

développeur comme les séries des Splinter Cell, Ghost

Recon, Rainbow Six, Prince of Persia

mais aussi Far Cry, Brothers in Arms et

Playboy (!). On vous tiendra au courant de l’avancée de

l’affaire.

[Edit | zac | 23h17] Le site

href="http://www.lesaffaires.com/" target=_blank>Les Affaires.com nous

fait part d’un communiqué de presse de Vivendi Universal Games

qui dément les rumeurs comme quoi la compagnie allait aider Ubi

Soft à faire face à Electronic Arts dans le rachat de ses parts de

marché.

«Compte tenu des rumeurs relayées par la presse,

Vivendi Universal dément que des négociations soient en cours en vue de la

prise de contrôle de la société UbiSoft»

On ne sait donc

plus très bien où on en est à l’heure actuelle et qui participera ou non à

ce soulèvement européen contre EA… Il vaudra mieux attendre des

communications officiels des développeurs souhaitant porter leur aide à

Ubi Soft et de la société elle-même.

Merci à mon collègue Diamond pour l’information. Un petit

pas vers la rédaction, un grand pas pour

l’information…

  • 11.01 à 11:23

    [quote:2x8vp6at]Un petit aperçu des parts de marchés de chacun pour l’année 2002/2003 (source : AGEFI/IDATE)

    -Electronic Arts : 23,7%
    -Take Two Interactive :9,9%
    -Activision : 8,3%
    -Konami : 7,4%
    -Infogrames : 7,1%
    -Vivendi Universal Games : 5,8%
    -THQ 5,6%
    -Sega : 5,1%
    -Square Enix : 5%
    -Ubi Soft : 4,6%
    [/quote:2x8vp6at]

    ça a du bien booster pour Ubi depuis je pense ! (en plus Sega, THQ, Vivendi, Infogrames et Square Enix ne sont pas au top de leur forme en ce moment…)

  • 11.01 à 09:09

    Le Monde est très pessimiste quand à l’avenir d’Ubi. L’article complet est ici : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 … 786,0.html

    «EA a donc toutes les raisons de convoiter Ubisoft, et le rapport de forces paraît bien inégal. Avec sa capitalisation boursière de 18 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros), le premier pèse 27 fois plus que le second et il est valorisé à six fois son chiffre d’affaires annuel contre une fois pour sa cible. Sans dette, il peut compter sur une trésorerie disponible de 2,7 milliards de dollars pour faire ses emplettes.»

    Qui sauvera Ubi ?
    La caisse des dépôts ? NON !

    «la Caisse des dépôts [dont on pensait à un moment qu'elle aiderait les frères Guillemot], actionnaire à hauteur de 5,6 %, laisse entendre qu’elle ne participera pas à un «Meccano industriel», sachant que ses interventions, en tant que puissante institution financière publique, sont examinées avec vigilance par Bruxelles.»

    Vivendi ? NON !
    «Ubisoft aurait bien, selon plusieurs sources, pris langue avec le seul autre éditeur français qui aurait les moyens de l’aider, Vivendi Universal (VU) Games, dont la maison-mère, Vivendi Universal, a retrouvé une certaine aisance financière. Cependant, le groupe de Jean-René Fourtou a démenti tout intérêt : il serait, au contraire, plutôt vendeur de sa filiale»

    Le Gouvernement ? NON !
    «Mais, de source proche du gouvernement, on avoue que, «même s’il est dommage qu’Ubisoft passe sous pavillon américain, une intervention de l’Etat dans la vie des affaires serait difficile à justifier, alors que la société ne possède pas de technologie sensible».»

    Gameloft ? NON !
    «La direction de l’éditeur hexagonal se démène cependant pour ne pas se faire croquer. La solution d’une fusion d’Ubisoft avec Gameloft, éditeur notamment de jeux pour téléphones mobiles, coté et détenu à 30 % par les frères Guillemot, a été évoquée, mais semble trop longue et complexe.La direction de l’éditeur hexagonal se démène cependant pour ne pas se faire croquer. La solution d’une fusion d’Ubisoft avec Gameloft, éditeur notamment de jeux pour téléphones mobiles, coté et détenu à 30 % par les frères Guillemot, a été évoquée, mais semble trop longue et complexe.»

    Sombre avenir…

  • 06.01 à 11:20

    Nett…
    [quote="mystor@fr":o9uima6i]rien a voir…[/quote:o9uima6i]

    Désolé, Mystor, je n’ai pas pu m’en empêcher… :oops: :lol: Ne te mets pas en corolle surtout! :lol: :wink:

  • 06.01 à 08:04

    [quote="punisherz":44mjz0ji]esperont qu au niveau artistique EA va se resaisir et il n aura pas d excuse sur xbox avec le «procedural synthesis» :D[/quote:44mjz0ji]
    rien a voir…

  • 06.01 à 06:59

    esperont qu au niveau artistique EA va se resaisir et il n aura pas d excuse sur xbox avec le «procedural synthesis» :D

  • 06.01 à 08:43

    EA, des jeux qu’on consomment les uns après les autres, mais ils ont tous le même goût, pas de saveur… Et quand je pense que de plus en plus de jeux seront estampillés EA (ils vont pas s’arrêter à 20%) je songe de plus en plus à faire une pause niveau JV, comme je l’ai déjà fait entre 13 et 22 ans, sur l’année prochaine rien de bien terrible qui s’annonce, et la prochaine génération faudra voir mais je n’y crois pas énorme… :? :roll:

  • 05.01 à 11:28

    ergh j’hallucine sur les chiffres de duc! y en a vraiment qui merite mieux que ca! :?

  • 05.01 à 10:39

    [quote:3s8y76uk]
    Un petit aperçu des parts de marchés de chacun pour l’année 2002/2003 (source : AGEFI/IDATE)

    -Electronic Arts : 23,7%
    -Take Two Interactive :9,9%
    -Activision : 8,3%
    -Konami : 7,4%
    -Infogrames : 7,1%
    -Vivendi Universal Games : 5,8%
    -THQ 5,6%
    -Sega : 5,1%
    -Square Enix : 5%
    -Ubi Soft : 4,6%
    [/quote:3s8y76uk]

    Le rêve de tous les éditeurs : Sortir 80% de daubes et avoir plus de 20% de parts de marché…

  • 05.01 à 10:36

    desolé quand j’ai poster elle etait pas encore a jour :lol: :lol:

  • 05.01 à 10:35

    [quote:n7cly5kk]
    sinon nintendo fais moins de chiffre d’affaire sur les jeux que ubi soft?
    [/quote:n7cly5kk]

    Nintendo n’est pas un éditeur tiers

On en parle aussi

Planning

+