News

16.06.2005 à 19h38 par

Ubi Soft fait ses comptes pour l’année fiscale 2004-2005

Toujours dans le giron d'Electronic Arts depuis maintenant quelques mois, Ubi Soft s'en sort pourtant vraiment très bien tout seul. Peut-être une façon de montrer au géant américain de prouver qu'ils n'ont besoin de personne, les français publient leurs résultats pour l'exercice fiscal 2004-2005.

En décembre dernier, grand frisson dans le monde du jeu vidéo :

Electronic Arts prend part à hauteur de 20% du capital du français

Ubi Soft. Aujourd’hui tout est en suspens, on murmure ici et là que

EA va racheter le tout pour essayer de gagner encore plus billets

verts… Mais Ubi tient bon, et annonce des résultats excellents avec des

prévisions qui laissent rêveur.

Lerésultat d’exploitationde cette année fiscale 2004-2005 s’élève donc à

41.4 millions d’euros contre seulement 1.5 millions d’euros l’année dernière

pour l’exercice fiscal 2003-2004.

Ensuite, les bénéfices annoncés avant

amortissement sont de l’ordre de 27.2 millions d’euros alors que l’année les

pertes s’élevaient à 2.7 millions d’euros. Enfin, les ventes des jeux

représentent 538 millions d’euros soit une augmentation de 6% en un

an.

Pour l’année prochaine, Ubi Soft espére atteindre un chiffre

de vente de 600 millions d’euros et réaliser un bénéfice de 55 millions d’euros.

On espère vivement que ces chiffres deviendront réalité avec des titres comme

King Kong, Ghost Recon 3, Rainbow Six

Lockdown, Far Cry Instinct mais aussi et surtout

Splinter Chaos Theory qui est sortit le 31 mars dernier et qui

n’a pas encore été comptabiliser dans ces résultats.

Pour le futur, M.

Guillemot, PDG d’Ubi Soft; prévoit de doubler la taille de la maison et

detripler le résultat net, le tout en développant de nouvelles licences et

en abreuvant toujours le joueur de jeux au gameplay et aux graphismes qui font

aujourd’hui la réputation du studio.


Source : Editeur

  • 17.06 à 02:06

    Je suis bien content pour notre Ubi :), je pensais que SC CT était compté, même pas !!

  • 16.06 à 07:00

    Et qu’est-ce que celà va donner lorsque leurs jeux de sport vont sortir… :roll:

    Pour mémoire ils ont acquis la technologie, les outils et code source des jeux de sports d’équipes de Microsoft Game Studios ( NHL Rivals (hockey), NFL Fever (football américain), NBA Inside Drive (basketball) et MLB Inside Pitch (baseball) ) + un contrat avec Vijay Singh ( ancien n°1 Mondial en Golf )

    Aïe Aïe Aïe EA !!!

On en parle aussi

Planning

+