News

04.10.2006 à 02h58 par |Source : XCN, Rédaction

Interview Shingo « Seabass » Takatsuka

XCN nous a fait parvenir une petite interview du producteur de Pro Evolution Soccer 6, Shingo "Seabass" Takatsuka. A noter que les questions ont été posées par les sites du réseau XCN. On n’en apprend pas beaucoup plus sur le jeu, mais c’est l’occasion d’avoir le sentiment de Seabass surdivers sujets de discussion à quelques semaines de la sortie de son bébé, rappelons-le exclusif à la Xbox 360 au moins jusqu’à Noël.

XCN – EA, qui publie votre grand rival FIFA, a tout juste annoncé de nouveaux graphismes et animations. Pensez-vous qu’une quelconque différence visuelle entre FIFA et PES puisse affecter la popularité de votre jeu auprès des gamers ?

Shingo "Seabass" Takatsuka – Je ne peux pas nier que FIFA dispose de très bons graphismes, mais notre point fort à nous, c’est le gameplay, et j’en suis fier.

XCN – L’Europe est un marché essentiel pour le jeux de football. Avez-vous fait en sorte que le jeu parle plus à la clientèle européenne, en en modifiant le contenu ?

SST – Nous avons modifié le niveau de difficulté standard, mais c’est tout. C’est tout pour la simple raison que je crois que la façon d’aimer le foot est la même partout dans le monde. Bien sûr, nous avons procédé à des ajustements linguistiques, mais rien de plus.


XCN – Parlons de la fameuse possibilité de jouer à 8 contre 8. Si elle n’est pas dans PES6, y aurons-nous droit dans une prochaine version ?

SST – Actuellement c’est impossible à réaliser, mais bientôt, je pense que nous serons capables d’y arriver.


XCN – Quelle est la nouveauté de PES6 qui, selon vous, va nous étonner ?

SST – Quand vous jouerez, vous découvrirez de nouveaux types de mouvements. De nouvelles frappes, de nouvelles séquences de dribbles… Cela va rendre le feeling très différent et surprendre les joueurs.


XCN – Sera-t-il possible de jouer un championnat entier en ligne ?

SST – Désolé, mais non. Cependant nous allons essayer d’y arriver le plus rapidement possible.


XCN – PES5 avait une vitesse de jeu plus lente que les précédents épisodes et permettait à un joueur de faire une grande quantité de petites fautes. Ce faisant, on pouvait interférer de façon un peu cavalière dans le plan de jeu d’un adversaire, ce qui en avait frustré certains, quand d’autres avaient trouvé cela plus réaliste. Pourquoi avez-vous encore changé cette vitesse de jeu dans PES6, qui semble être à nouveau plus rapiden, plus fluide, et par là, moins réaliste ?

SST – Je pense que PES5 n’était pas si mal, mais pour PES6, nous avons choisi de faire comme cela parce que nous trouvions que c’était plus proche de la réalité. Il ne faut pas perdre du vue qu’il n’y a pas que le réalisme : nous devons aussi penser à la vitesse optimale pour PES en tant que jeu.


XCN – Dans les précédents PES, il manquait un public aux réactions convaincantes, ce qui pouvait nuire à l’immersion. Avez-vous travaillé sur ce point pour la version Next-Gen ? Quand les manifestations de joie sur un but seront-elles comparables à celles de FIFA ?

SST – Cette fois-ci, nous avons convenablement utilisé le son en 5.1. On sent beaucoup mieux l’atmosphère à présent. C’était un point important du développement, un point que nous aimerions encore explorer davantage.


XCN – Etes-vous supporter d’une équipe en particulier et/ou d’un joueur dans la réalité ?

SST – Si je n’était pas fan, ça ferait longtemps que j’aurais changé de job ! En ce moment, j’apprécie beaucoup Robby Fowler.


XCN – Pourquoi faire deux licences distinctes avec Pro Evolution Soccer et Winning Eleven ? Les acheteurs de WE pourront-ils affronter les personnes jouant à PES sur le Xbox Live ?

SST – Il y a 6 mois entre la sortie des versions japonaise et européenne. Nous n’arrêtons jamais d’améliorer notre jeu, c’est la raison principale expliquant la différence entre un WE et un PES. On ne pourra pas jouer contre les joueurs japonais dans l’immédiat, mais c’est encore un des objectifs que nous voulons atteindre.


XCN – Combien de championnats pouvons-nous espérer voir dans PES6 ?

SST – Nous avons acquis les droits de 4 des 6 championnats européens majeurs. On retrouvera la totalité des données de ces championnats dans le jeu. Nous avons aussi obtenu les droits de la Ligue 1 française pour la première fois.


XCN – Avant, il n’y avait que quelques joueurs, stades, équipementiers, etc. qui disposaient de leur vrai nom dans PES. Etait-ce à cause de barrières financières, de problèmes de licences ? Peut-on avoir l’espoir de voir un jour l’intégralité du contenu être conforme avec la réalité ?

SST – C’est tout simplement un problème de licence. Nous tenons à proposer des équipes et des joueurs aussi réalistes que possible et nous continuerons à nous améliorer.


XCN – Pour terminer, un système pour éviter les déconnexions intempestives en ligne va-t-il être mis en place ? Il est très frustrant de jouer contre des gens qquittant les matchs juste avant la fin pour éviter de perdre des points de classement.

SST – Nous portons une vive attention aux moyens d’éviter les tricheries. Cette fois, nous avons un meilleur système, donc je pense qu’il y aura moins de problèmes. Mais en fin de compte c’est aussi aux joueurs d’adopter la bonne attitude.

On en parle aussi