25.10.2010 à 21h25 par |Source : Rédaction

Hydrophobia

D’abord annoncé comme un titre à part entière, Hydrophobia a connu un développement pour le moins chaotique. Il y a quelques mois seulement, nous apprenions que le titre de Dark Energy se déclinerait finalement sous la forme d’épisodes à télécharger sur le Xbox Live Arcade. C’est donc avec une certaine appréhension que nous avons abordé Hydrophobia, séduisant sur le papier, mais dont les véritables qualités n’étaient pas si évidentes. Verdict sur une plongée au cœur des abysses dans un titre qui ne manque définitivement pas de charme.

On inspire, et on y va

Hydrophobia, c’est d’abord un contexte. Dans un monde où la surpopulation a créé une véritable pénurie, différentes factions politiques se vouent une guerre sans merci dans le but d’imposer leur supériorité. Le Queens of The World, gigantesque paquebot, sera le théâtre des mésaventures de Kate Wilson, notre héroïne. Alors que l’équipage du bateau s’apprête à réaliser l’une des plus grandes fêtes de l’histoire, une attaque terroriste met un terme aux festivités. Kate, ingénieure à bord du Queens of The World, va donc se retrouver prise entre deux feux, et devra accessoirement sauver le monde à l’aide de son assistant, un geek d’une trentaine d’années dont il faudra se coltiner la voix absolument insupportable pendant une grosse partie de l’aventure. Disons-le d’emblée : ce fait, qui peut paraître anecdotique, est une véritable tare dans l’aventure d’Hydrophobia. Le bonhomme parle donc sans arrêt, d’un doublage anglais à la limite de la criminalité auditive, et dont il faudra suivre les sous-titres en plein feu de l’action. Autrement dit, mission impossible.



Dans Hydrophobia, le principe du jeu se construit autour d’une mission de survie dans laquelle divers éléments seront à prendre en compte. La première est évidemment l’eau, omniprésente, et qui peut aussi bien se révéler être une précieuse alliée ou votre pire ennemie. La gestion de la physique de l’eau est assez impressionnante. Dans le même ordre d’idée, il est intéressant de constater le soin apporté aux graphismes d’Hydrophobia dans leur ensemble. Pour un titre Xbox Live Arcade, le résultat est donc franchement convaincant. A ceci près, il reste dommage de constater que les décors manquent d’inspiration au fil du temps.



Terroriste Avenue

Le gameplay du titre s’articule autour de l’eau. A la fois arme, solution à des énigmes ou signe de mort, il faudra composer avec elle durant l’aventure, qui se révèle au passage plutôt courte. La majeure partie du jeu se réduit donc à résoudre différentes énigmes, à s’extirper de situations délicates ou à sauver différents personnages rencontrés en cours de route. Pour cela, Kate dispose par exemple de sa tablette numérique, lui permettant entres autres de voir des traces invisibles laissées par les terroristes. En cours de partie, Kate acquiert également un pistolet sonique, essentiel lors des rares combats contre les terroristes. Encore une fois, le gameplay se révèle subtil, puisqu’il faudra par exemple exploser une cuve d’eau pour déstabiliser un ennemi, avant de tirer sur un baril explosif pour terminer le travail. Des idées ingénieuses, qui ne parviennent pourtant pas à masquer des situations finalement assez répétitives sur la longueur.



  • 13.03 à 03:35

    [quote="Stewolfen"][quote="Soriana"]j’ai bien aimé le côté "scoring" à comparer avec mes "amis" du XBLive. D’ailleurs Stewolfen, je t’ai largué loin derrière :)))[/quote]Tu joues en Difficile pour avoir plus de points ?[/quote]

    Oui, et je cherche le "scoring" aussi: exploser des bidons avec des bonhommes derrière, péter des vitres etc …

  • 13.03 à 01:44

    [quote="Soriana":rdbbvq61]j’ai bien aimé le côté "scoring" à comparer avec mes "amis" du XBLive. D’ailleurs Stewolfen, je t’ai largué loin derrière :)))[/quote:rdbbvq61]Tu joues en Difficile pour avoir plus de points ?

  • 13.03 à 12:04

    Acheté pour 400 Points Microsoft dans sa version "corrigée", j’ai bien aimé le côté "scoring" à comparer avec mes "amis" du XBLive. D’ailleurs Stewolfen, je t’ai largué loin derrière :)))

    Les points négatifs: -bande-son atroce à tous les étages: musique abrutissante à couper, voix de "Skoop" insupportable. Seule la voix de Kate communique bien son angoisse.
    -déambulation super répétitive dans des couloirs toujours identiques, avec de surcroît de nombreux aller-retour.
    -jouabilité douteuse en combat
    -très court !!!

    Points positifs: -j’aime bien l’idée générale du jeu: l’angoisse de l’eau dans un environnement confiné (c’est ce qui m’a poussé à acheter le jeu), les balles soniques.
    -de bonnes idées de gameplay
    -l’histoire (quand même)
    -visuellement pas dégueux

    Pour 400 Points, Hydrophobia vaut le coup. Pour plus cher, non ! Il n’est pas terminé, faut pas pousser. Vraiment hyper court, on dirait une grosse démo.

  • 23.12 à 08:25

    J’ai donc acheté le jeu suite à la baisse de prix et la mise à jour, et je suis un peu déçu de la fin abrupte qui annonce clairement un 2ème épisode (au moins). En plus, le jeu m’a paru court, je ne sais pas si j’y ai passé plus de 3h… A part la physique de l’eau et les graphismes impressionnants pour le support, il n’y a rien de vraiment mémorable, pas de combats de boss par exemple.
    Enfin bon, il me reste toujours à découvrir la salle des défis.

    EDIT: OK, 5 manches et c’est plié. On se sert d’un dispositif qui nous permet de manipuler l’eau mais on ne sait pas d’où il sort, rien n’est expliqué à ce sujet dans le solo…
    Ce jeu serait le 1er épisode d’une trilogie. Je ne vais pas me jeter sur les épisodes suivants, néanmoins.

  • 20.12 à 11:31

    Le jeu devrait baisser prochainement à 800 MS points, ainsi qu’obtenir une mise à jour conséquente, suite aux nombreuses critiques formulées.
    http://www.eurogamer.net/articles/2010- … iew?page=1

Actu 24/24

+

On en parle aussi