1st Look

09.06.2011 à 00h27 par |Source : Rédaction

1st Look E3 2011 > MGS Peace Walker HD

Pendant longtemps, la série Metal Gear Solid a fait l’effet de folles rumeurs sur Xbox 360. Un temps nous entendions même parler du quatrième épisode exclusif à la concurrence qui allait être porté sur nos consoles. Et puis il était question d’une remise au goût du jour des précédents titres grâce à l’ère HD. Finalement, c’est peu avant cet E3 2011 que l’annonce est tombée : Metal Gear Solid 2 et 3 ainsi que le plus récent opus Peace Walker vont tous les trois subir un lifting sauce haute-définition, et arriver sur Xbox 360 au passage. L’occasion pour nous de poser nos mains sur l’épisode sorti exclusivement sur PSP jusque là, et de juger le serpent sur pièce. Alors, c’est toujours aussi bon ?

Il aurait pu au moins se raser la barbe !

Alors que le portage des deux opus Playstation 2 devrait être correct pour nos yeux en comparaison des standards actuels, on était tout de même sceptique quand à la qualité de ce Peace Walker sur consoles HD. Et bien rassurez-vous, il n’en est rien. Etonnamment lisse et propre, le titre de Konami est plutôt agréable à regarder et ce même sans les textures hyper détaillées de cette génération. La présentation et les menus restent toutefois les même, et le seul changement notable dans le gameplay, c’est tout simplement le confort d’une véritable manette. Car si le titre disposait d’un gros point noir sur PSP, c’était sans conteste sa jouabilité. Ici, et merci au deuxième joystick, le problème est tout simplement éradiqué et nous n’avons plus à gérer la caméra avec les boutons de la manette, une aberration soit dit en passant. On regrettera tout de même des temps de chargement un poil trop longs, mais gageons que ce détail sera optimisé d’ici la sortie. Seule énigme, les cinématiques du titre. Réalisée à la manière d’une BD sur portable (et fort jolies en plus de cela), on ignore ce qu’il en adviendra sur grand format. On se doute tout de même qu’il n’y aura pas de changements majeurs, mais la curiosité nous pousse à savoir ce qu’il en est. A suivre donc.

Un contenu débordant

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout cet épisode, sachez qu’il est sûrement le plus généreux de toute la saga. Se situant après MGS 3 mais avant MGS 2 (oui je sais, c’est compliqué), il narre l’histoire de Big Boss ainsi que celle d’Outer Heaven, lieu rêvé pour tous les soldats de la planète. De ce fait en découle la Mother Base (à savoir votre quartier général) où vous passerez la plupart de votre temps entre chaque mission. En effet, vous pourrez recruter des soldats ennemis lors de vos escapades en forêt. D’abord en les neutralisant (vous pouvez les assommer ou bien les mettre en joug), puis en leur faisant prendre l’air à l’aide d’un système de ballon qui les enverra vers les cieux et accessoirement, un hélicoptère pour les rapatrier. Chacun de ces soldats possède des compétences propres, que ce soit en combat, en renseignements, en cuisine (car il faut aussi nourrir tout ce monde), en médecine (pour soigner les blessés) et j’en passe, le titre devient par la suite un véritable jeu de gestion. Vous pourrez même améliorer vos armes et en créer de nouvelles grâce à une équipe R&D, de quoi vous venir en aide une fois sur le terrain. A savoir qu’en parallèle, vous pouvez également envoyer des soldats aux quatre coins du monde. Par la suite, c’est votre Mother Base qui s’agrandira, et votre Metal Gear qui se créera ! Du contenu en pagaille je vous dis, et croyez-moi il y a encore plein d’autres surprises.

Mais l’attrait principal de ce Metal Gear Solid : Peace Walker, c’est bien son mode coopération jouable à quatre ! D’ailleurs, on vous déconseille fortement de vous plonger dessus en solo. Ca n’en reste pas moins un bon jeu certes, mais il a avant tout été pensé pour le multijoueur. Un point qui se confirme lors de l’affrontement des boss (tout seul, vous allez juste vous en mordre les doigts). Et c’est sans compter sur plusieurs gadgets qui sont beaucoup plus fun à utiliser à plusieurs. Que ce soit à l’aide d’un rayon rendant invisible sa cible (dans ce cas de figure, un joueur reste en retrait avec le gadget et en vise un second, qui se déplace parmi les ennemis en toute discrétion), la fameuse boite de carton qui peut accueillir deux personnes pour deux fois plus de n’importe quoi (et peut même servir de marche pour les obstacles les plus hauts), le dos-à-dos lors des situations les plus tendues ou bien tout simplement l’aide médicale de son partenaire en cas de coup dur, il y a de quoi faire, vraiment ! De quoi passer encore plus de temps sur le Xbox Live pour cette fin d’année 2011 qui, décidément, s’annonce très chargée.

Même si le titre reste fondamentalement le même qui était sortie sur PSP l’année dernière, on ne boudera pas notre plaisir de pouvoir le (re)découvrir sur notre 360 en novembre prochain. Très propre visuellement, on peut dire que la HD lui réussit bien en plus de son contenu extrêmement riches, qui fera perdre bien des heures à certains. Mais le véritable point d’orgue du jeu, à savoir la coopération, prendra nul doute tout son essor sur le Xbox Live. Et ça, on aime beaucoup !
  • 11.06 à 01:33

    Non.

  • 11.06 à 01:21

    Le 1 l’est ?

  • 09.06 à 08:58

    Du coup juste seulement l’épisode 4 n’est pas dispo sur 360 .

  • 09.06 à 10:01

    Sérieusement, celui la vaut plus que le coup, j’ai passé plus de 35 heures de jeu pour le finir, entre le scénario, les missions secondaire et la gestion de la Mother Base, alors la, j’imagine meme pas avec le Online en plus :bave:

  • 09.06 à 08:47

    [quote="-Toto-"]:o Il va falloir prendre une année sabbatique pour pouvoir bien profiter de tous ces gros jeux de la fin d’année ![/quote]

    Je mets déjà de côté niveaux tunes pour quelques titres parce que mon budget JV va être tendu à partir de Septembre :o

  • 09.06 à 04:16

    :o Il va falloir prendre une année sabbatique pour pouvoir bien profiter de tous ces gros jeux de la fin d’année !

  • 08.06 à 11:14

    J’espere vraiment une belle et propre rehausse graphique, le reste, je m’en charge, je l’ai finis mais vivement les parties coop endiablé 8)

On en parle aussi

Planning

+