News

11.11 à 15h09 par - Rédacteur |Source : Industrygamers

Achetez Rayman Origins, les fans de BG&E vous remercieront

Comme beaucoup, vous hésitez probablement à acquérir le mignon tout plein Rayman Origins. Ni ses graphismes, ni son humour bon enfant ne vous ont totalement séduit jusque là. Qu’à cela ne tienne, Ubisoft sait vendre ses jeux et le dernier argument en date risque de définitivement vous convaincre : les ventes de Raymans Origins, si celles-ci se révélaient satisfaisante aux yeux d’Ubisoft, pourraient accélérer le développement de Beyond Good & Evil II.

En voilà un argument qu’il est bon ! Beyond Good & Evil II connait, depuis son annonce en 2008, le même sort que son confrère Duke Nukem Forever (espérons que le résultat final, s’il sort un jour, soit meilleur) avant lui. Les propos tenus par Tony Key – Vice-président chargé des ventes chez Ubisoft –à nos confrères d’Industry Gamers pourraient remettre du baume au cœur aux fans de la licence.


Ce dernier affirme en effet que les destins des deux jeux sont liés. Suivant les ventes de Rayman Origins, Michel Ancel (à l’origine des deux licences) pourrait se voir accorder une plus grande liberté artistique, ainsi qu’une plus grande confiance (et de facto plus de moyens) pour le développement de Beyond Good & Evil II. Cette générosité d’Ubisoft s’ajoute au très bon accueil reçu par la réédition HD de Beyond Good & Evil et les nombreux retours des fans. Espérons simplement que Raymans Origins ne souffre pas d’un calendrier trop chargé.



  • 11.11 à 11:48

    [quote="code vesix":3j14y5zu]Qu’ils s’en servent comme argument promotionnel ou non, c’est une réalité. BGE 2 dépend du succès des prochains travaux de Michel Ancel c’est logique et évident. Ubi, pour le coup, font preuve d’honnêteté et de transparence. Là où on pourrait trouver ça un brin abusé, c’est s’ils exploitaient cet argument dans les bandes annonces ou sur la jaquette en écrivant à la fin "achetez ce jeu et BGE 2 n’en sera que meilleur !"…[/quote:3j14y5zu]

    Oui voilà. Je pense que c’est plus une révélation sur l’envers du décors (le développement ou non dépend du succès de Rayman Origins) plus qu’un véritable argument de vente.

    Nan parce que, on gueule, on gueule, mais le joueur militant qui achète ou non un jeu en fonction de la politique d’un éditeur, ça n’existe, hélas, pas (autrement les DLC n’existeraient déjà plus). :mdr:

    [img:3j14y5zu]http://img5.imageshack.us/img5/6062/1258035395841.jpg[/img:3j14y5zu]

  • 11.11 à 06:54

    Tain je suis resté bloqué pendant une bonne minute à me poiler sur le gif en bas de la news avec messieurs Dean et Sam Winchester :)

  • 11.11 à 06:11

    Faut vraiment qu’ils arretent de prendre les joueurs pour des cons chez Ubichiotte.
    Vu le pognon que leurs daubes de lapins cretins et d’assachiant creed leur rapportent tous les ans , il ya longtemps que B & G2 est financé.
    Non mais serieux….Z’ont vraiment choppe la meme mentalité de merde qu’actibidon et ea.

  • 11.11 à 03:23

    Qu’ils s’en servent comme argument promotionnel ou non, c’est une réalité. BGE 2 dépend du succès des prochains travaux de Michel Ancel c’est logique et évident. Ubi, pour le coup, font preuve d’honnêteté et de transparence. Là où on pourrait trouver ça un brin abusé, c’est s’ils exploitaient cet argument dans les bandes annonces ou sur la jaquette en écrivant à la fin "achetez ce jeu et BGE 2 n’en sera que meilleur !"…

  • 11.11 à 03:05

    Je trouve ca assez naze de promouvoir un jeu par du pseudo chantage à la con. Rayman origins à l’air suffisamment bon pour pouvoir se passer de ce genre de procédé.

  • 11.11 à 02:26

    Je trouve ça un peu facile comme stratégie. On appâte le joueur avec un potentiel jeu en développement, et à chaque fois qu’on sort un jeu on lui dit : "si vous n’achetez pas notre jeu, vous n’aurez jamais notre jeu potentiel".

On en parle aussi

Planning

+