News

11.09.2013 à 11h18 par |Source : Editeur

Ubisoft dévoile deux jeux ambitieux basés sur le moteur de Rayman

Décidément, Ubisoft n’en finit plus de nous surprendre. Après avoir dévoilé ces derniers mois deux nouvelles licences ambitieuses (The Division et The Crew), l’éditeur français a remis ça hier lors des Digital Days. En effet, il a présenté à cette occasion Child of Light ainsi que Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre. Tous les deux prévus au format dématérialisé sur consoles actuelles (dont la Xbox 360), consoles de nouvelle génération (dont la Xbox One) et PC.Les deux jeux, à la patte graphique sublime, ont pour point commun d’être développés avec le moteur UbiArt Framework (Rayman Origins, Rayman Legends). Child of Light, pensé comme un hommage aux JRPGs, est développé par Ubisoft Montréal et prévu courant 2014. Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre, mélange d’aventure et de puzzle, est développé, quant à lui, par Ubisoft Montpellier (déjà à l’origine des deux deniers Rayman) et prévu pour le premier trimestre 2014.

Ces deux jeux vous ont-ils séduit autant que nous ? Quoiqu’il en soit, cela fait plaisir de voir Ubisoft sortir des sentiers battus et nous proposer des cadres de jeux (dont la première Guerre Mondiale, très peu explorée dans le Jeu Vidéo) pas forcément vendeurs auprès du grand public.

  • 11.09 à 03:41

    Je trouve les deux jeux magnifiques, ce Ubi Art Framework me semble être un outil de travail assez fantastique, je comprends malheureusement pourquoi Ubi à renoncé à le rendre Open Source (comme le voulait Ancel)
    Un Jrpg par Ubi, pourquoi pas, à voir, mais le charme opère sur moi
    Pour le deuxième, le thème de la guerre a l’air d’être abordé de façon originale, hate d’en voir plus

  • 11.09 à 10:20

    Le premier bof… Pas pour moi (surtout le fait de devoir jouer une petite fille, j’aurais préféré qu’ils nous laissent choisir comme dans Fable pour ce genre de jeu)

    Le second à l’air super intéressant par contre ! Mais pour le moment, on ne voit rien du jeu.

On en parle aussi