News

23.07.2018 à 17h01 par - Rédacteur en Chef |Source : Eurogamer

Codemasters se sépare de plusieurs salariés après l’échec d’Onrush

La chute de la maison Onrush

Selon des sources proches d’Eurogamer et ayant souhaité garder leur anonymat, plusieurs licenciements ont eu lieu ou sont en cours chez Codemasters. Plus précisément au coeur de l’équipe composée d’anciens d’Evolution Studios, responsable du récent Onrush.

A lire également : Test de Onrush sur Xbox One

Développeurs des célèbres Motorstorm et Driveclub avant d’être séparés de SONY en 2016, les anciens d’Evolution Studios qui avaient alors rejoint Codemasters ont été en partie remerciés. Il s’agit pour la plupart des cadres de l’équipe, voire des figures telles que le directeur Paul «Rushy» Rustchynsky, licenciées selon les sources d’Eurogamer. Pour autant, les salariés moins expérimentés ne semblent pas hors d’atteinte et à terme, ceux qui resteront viendront simplement soutenir des équipes et projets existants chez Codemasters.

La raison de ce que certaines sources qualifient de «décapitation» du studio ? Les ventes tout bonnement catastrophiques d’Onrush, le jeu de courses qui n’en est pas vraiment un. Ses quelques qualités n’ont visiblement pas su convaincre le public : le titre s’est classé au 34ème rang des charts britanniques la semaine de sa sortie et n’a plus jamais revu la lumière du classement. On parle plus précisément de seulement 1000 copies physiques écoulées la première semaine de commercialisation.

Du côté des contenus additionnels qui avaient été prévus, ils sont toujours d’actualité selon l’éditeur qui l’a confirmé à Eurogamer.

  • 28.07 à 08:09

    C’est dommage quand même .. Il y avait du talent dans ce studio.

  • 24.07 à 06:30

    Le principe était cool mais mal branlé (les temps d’attente entre chaque crash…) et non, je ne suis pas certain que quelqu’un qui n’a pas joué au jeu ait vraiment pigé le concept :lol:.

  • 24.07 à 12:40

    Malheureusement c’était prévisible, la com était naze et le concept trop perché.
    Ils auraient juste fait une suite à Grid, mais avec les mec de Drive Club, avec un feeling à la PGR donc, et avec de supers graphismes, ça aurait été bien plus attirant

Actu 24/24

+

On en parle aussi