News

16.03.2020 à 17h46 par - Rédacteur en Chef

Xbox Series X : Microsoft dévoile les specs de son nouveau monstre

Bienvenue dans votre futur

Si nous avons déjà eu l’occasion de parler un peu plus tôt de l’impressionnante fonction Quick Resume, de l’amélioration des temps de chargement et du support du 120FPs ; ou encore de la manette qui accompagnera la prochaine console, place cette fois aux «specs» un peu plus détaillées de la Xbox Series X. Microsoft publie ainsi sur Xbox Wire un long article sur la question. Nous allons tenter ici de vous en résumer les points importants, mais nous vous invitons naturellement à consulter l’article de Microsoft pour de plus amples détails.

Réalisé en collaboration avec les experts de Digital Foundry, ce tour d’horizon des capacités de la Xbox Series X permet déjà aux technophiles et curieux d’y voir plus près dans les entrailles de la machine.

CPU 8 Cœurs cadencé à 3.8 GHz (3.66 GHz sans technologie SMT) CPU Custom Zen 2
GPU 12 TFLOPS, 52 CUs @ 1.825 GHz Custom RDNA 2 GPU
Taille du Die 360.45 mm2
Processeur 7nm Enhanced
Mémoire vive 16 GB GDDR6 w/ 320mb bus
Bande passante de la mémoire 10GB à 560 GB/s, 6GB à 336 GB/s
Stockage interne 1 TB Custom NVME SSD
Opérations d’entrée et de sortie par seconde 2.4 GB/s (Direct), 4.8 GB/s (Compressé, avec décompression du hardware)
Stockage supplémentaire Carte d’1 TB (correspondant parfaitement au stockage interne)
Stockage externe Compatibilité avec les disques durs externes en USB 3.2
Lecteur optique 4K UHD compatible Blu-Ray
Performance visée 4K à 60 images par seconde, potentiellement jusqu’à 120 FPS

Toutes ces jolies pièces répondent à un premier objectif : garantir la possibilité de jouer en 4K et 60 images par secondes. Si les développeurs sont allés encore plus loin en permettant les 120FPS, le besoin de garantir le duo 4K/60FPS n’est pas seulement une volonté strictement technologique, mais aussi une garantie que les capacités de la console ne brideront pas la créativité des développeurs. En clair, les jeux seront plus beaux, plus fluides et les développeurs conserveront cette marge de puissance nécessaire à la conception d’expériences de jeu toujours plus poussées. En ce sens, le partenariat avec AMD a été déterminant pour fournir «un processeur sur mesure, alimenté par un CPU AMD de 8 cœurs et un processeur graphique RDNA 2» capable d’assurer aux développeurs les ressources dont ils ont besoin pour travailler.

Confirmant au passage que Gears 5 (et d’autres) bénéficieront d’une mise à jour d’améliorations pour briller sur Xbox Series X grâce au Smart Delivery, Microsoft évoque longuement dans ce communiqué «le DirectX Raytracing, qui simule les propriétés de la lumière et du son plus précisément qu’aucune autre technologie auparavant«.

«Les ombres projetées par les objets s’atténuent lorsque vous vous éloignez de ces derniers et la lueur orange émise par la lave se dissipe quand on prend de la distance ou se reflète sur les rails des wagons miniers. On peut voir les rayons de la lune traverser les craquelures des murs et se refléter sur les particules flottant dans l’air. Si l’on additionne tous ces détails possibles grâce au Raytracing, le monde virtuel devient plus réaliste, l’immersion est décuplée et les sensations lorsque l’on joue à Minecraft changent pour le meilleur. La lumière traverse les objets transparents, comme le verre, et en prend la couleur lorsqu’elle arrive jusqu’aux yeux de votre personnage. Imaginez que vous marchez le long d’un hall décoré de plusieurs cubes de verre aux couleurs de l’arc-en-ciel, chacun projettera une ombre d’une couleur différente sur le sol. On peut aussi évoquer l’eau, qui devient vraiment transparente et laisse la lumière de la lune se refléter sur les algues ondulant au gré du courant, quand le Raytracing est activé.»

XboxSeriesX-tech-2

On peut se rendre compte en visitant Xbox Wire de la différence flagrante apportée par le Raytracing, avec des petits comparatifs imagés pour Mincecraft ou encore Gears 5. On parle également rapidité, et des limites atteintes par les disques durs traditionnels, poussant Microsoft à opter pour un SSD. On évoque également le Xbox Velocity Architecture, que Andrew Goossen, Technical Fellow pour la Xbox Series X chez Microsoft, illustre par une analogie :

« Si le processeur principal (CPU) est le cerveau de la console et le processeur graphique (GPU) son cœur, vous pouvez considérer que la Xbox Velocity Architecture est son âme. Cette dernière représente bien plus que des temps de chargement raccourcis, c’est l’un des composants les plus innovants de notre nouvelle machine. Il s’agit de révolutionner la manière même dont les jeux seront conçus, en permettant aux développeurs de créer des mondes plus grands et plus immersifs encore. »

Sont évoquées aussi les question de latence, ou de la technologie Quick Resume, que nous avons évoqué par ailleurs dans d’autres articles dédiés. Tout cela contribuera à améliorer l’expérience des joueurs, à leur permettre un accès toujours plus rapide et fluide à leurs jeux. Tout en facilitant le travail des développeurs.

On terminera avec un rapide mot sur la rétrocompatibilité, dont on sait déjà qu’elle sera au cœur de l’expérience Xbox Series X. Aussi vrai que des jeux Xbox 360 ont bénéficié de grandes améliorations lors de leur passage sur Xbox One X, il en sera de même avec les jeux actuels sur Xbox Series X : plus beaux, plus fluides, souffrant de moins de temps de chargement, les jeux rétrocompatibles trouveront un nouveau souffle sur Xbox One X.

On vous rappelle que vous pouvez retrouver l’intégralité des informations et commentaires des développeurs sur cette page.

XboxSeriesX-tech-3

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+