Jeux

Adam’s Venture : Origins

Action/Aventure | Développé par Vertigo Entertainment

2/5
One : 01 avril 2016
18.04 à 20h26 par - Rédacteur

Test : Adam's Venture : Origins sur Xbox One

Adam longtemps ?

Pas très connue, la licence Adam's Venture ne date pourtant pas d'hier puisqu'elle existe depuis 2009 avec un premier jeu sorti exclusivement sur PC. Depuis, deux autres ont vu leur jour malgré des critiques pas franchement convaincantes. Bien décidés à continuer leur travail autour de leur mascotte, les développeurs néerlandais de Vertigo Games proposent de se rattraper avec Adam's Venture : Origins, un titre pas tout à fait original puisqu'il reprend le scénario des trois premiers jeux. Une décision qui ressemble à une seconde chance face aux joueurs.

Un peu à la manière d’Indiana Jones ou de Lara Croft, Adam Venture se présente comme un aventurier à la recherche de vestiges mythiques, disparus des tablettes depuis des lustres. En véritable novice, ce héros se détache quelque peu de ses illustres références par sa capacité à mettre le joueur dans la peau d’un benêt un tantinet misogyne. Pas franchement mis à son avantage tout au long du jeu, Adam se rattrape à l’aide de quelques répliques bien senties qui permettent de sourire de temps à autres, histoire d’oublier tout le reste.

adams_venture_origins_14

Car Adam’s Venture : Origins n’est pas franchement engageant. S’il ressemble à s’y méprendre à une pâle copie d’Indiana Jones avec son époque pré-seconde guerre mondiale, son ambiance moribonde et sa cascade de défauts techniques, notamment de l’aliasing, venant agresser la pupille en fait en font un jeu sans aucune âme, moche qui plus est. Au delà des graphismes qui, sans être réellement épatants, sont en partie sauvés par le moteur Unity 5, le titre nous propose de la médiocrité à tous les étages, avec une bande-sonore commune, des animations peu réalistes et peu variées et un level-design totalement raté proposant une progression ultra linéaire comme on n’en voit plus depuis un bon moment.

« le titre nous propose de la médiocrité à tous les étages, avec une bande-sonore commune, des animations peu réalistes et peu variées et un level-design totalement raté proposant une progression ultra linéaire comme on n’en voit plus depuis un bon moment »

Ne comptez pas trop sur Adam pour vivre une expérience de folie, même sur ce qui aurait dû être son point fort. On comptait beaucoup sur les courses dans les chariots de la mine, rappelant évidemment une séquence mythique d’Indiana Jones et le Temple Maudit, mais le manque de mise en scène rendent ces phases totalement molles, sans aucune intensité, et donc totalement inutile. Entre deux séquences de plateformes complètement anecdotiques, limite soporifiques, ce sont les énigmes qui relèvent un peu le niveau global. On regrettera néanmoins leur trop grand facilité, leur difficulté n’augmentant pas de façon significative à mesure que l’on progresse dans l’aventure. Au final on se retrouve à avancer sans trop peiner pour clore le titre en moins de six heures. On aurait sans doute aimé qu’il soit possible de ramasser des objets permettant de varier le gameplay au fil du temps, voire de devoir débusquer des objets collectionnables histoire d’augmenter artificiellement la durée de vie. Non, Adam’s Venture : Origins se contente du strict minimum et on ne le ressent que trop bien.

2/5
A la croisée des chemins entre Lara Croft et Indiana Jones, Adam's Ventures : Origins s'enlise très rapidement dans la médiocrité. Entre le gameplay qui n'apporte rien et le scénario conclut de façon totalement ridicule, cet ersatz de jeu d'aventures peine vraiment à inspirer un quelconque intérêt d'un point de vue ludique, si ce n'est peut-être en creusant du côté des énigmes. Bien trop simple, bourré de défauts techniques et avec un héros dont le charisme frôle le zéro absolu, le titre des néerlandais de Vertigo Games laisse entrevoir quelques fulgurances à mesure que l'on progresse, malheureusement sans parvenir à offrir ne serait-ce qu'une pointe de moment fort. Condamné à être oublié, tout est finalement fait pour que ça soit rapidement le cas.

+

  • Quelques énigmes intéressantes
  • Un peu d'humour

-

    • Trop facile, trop court
    • Scénario de série B
    • Level-design sans intérêt
    • Animations au rabais
    • Courses de chariots molles
    • Défauts techniques à la pelle

Sur le même thème