Jeux

Bridge Constructor Portal

Reflexion | Edité par Headup Games

4/5
One : 28 février 2018
28.02 à 20h12 par

Test : Bridge Constructor Portal sur Xbox One

The Clark is a lie

Parce que parfois les plus belles rencontres ont quelque chose de très improbable, difficile de ne pas être surpris et ému par l’alliance entre Bridge Constructor et Portal. Déjà passé par la case smartphones et PC, Bridge Constructor Portal invite maintenant les joueurs Xbox One à jouer avec les lois de la physique et à faire fonctionner leur matière grise, la bénédiction Portal en plus. Prêt à montrer que vous méritez votre part de gâteau ?

Aperture Science, son ambiance chaleureuse, ses énigmes, son cynisme, son robot, son gâteau. Fraichement employé par la compagnie à la suite d’un entretien rondement mené (ou pas), le joueur a une mission et elle est simple : faire en sorte de permettre aux chariots élévateurs de rejoindre leur destination. Mais évidemment, rien n’est tout à fait transparent dans les locaux d’Aperture Science et c’est à la force de son imagination et d’un sens aigu de la physique que le joueur peur déjouer les multiples pièges et mener à bien sa mission. Bridge Constructor Portal se compose de 60 niveaux mettant naturellement en avant les particularités des deux franchises aujourd’hui liées. D’un côté, le joueur dispose de quoi créer des ponts, avec l’obligation de veiller à ce que sa création puisse supporter le poids des véhicules ; de l’autre, il faut jouer avec les fameux portails pour se frayer un chemin dans un environnement de plus en plus hostile et scabreux. L’alliance de deux univers et de leurs caractéristiques fonctionne bien, d’autant que l’humour acide de Portal n’a pas été mis de côté.

bridge constructor portal 1

La prise en main est rapide et adaptée à la manette. Le stick répond bien et possibilité de zoomer au plus près de l’action permet d’être précis. Il n’y a pas trente-six choses à gérer de toute façon, la réussite résidant avant tout dans une bonne lecture de l’environnement. A mesure que l’on avance, des pièges apparaissent, les points d’ancrage se font rares et il faut faire preuve d’application et de réflexion pour créer des structures stables et résistantes. L’objectif est d’ailleurs double pour qui veut mener sa mission à 100% : s’il suffit de porter un seul véhicule à destination pour pouvoir passer au niveau suivant, la véritable réussite est de faire la même chose avec un convoi. Et là, on s’aperçoit souvent des limites de nos constructions. La difficulté est assez bien dosée, les nouveaux éléments ajoutés progressivement, avec comme référence un « coût de construction » qui fait office de score. L’expérience est plaisante, même si un poil répétitive à longue et la voix du robot peut devenir un peu pénible. On note aussi rapidement que le gameplay tourne beaucoup plus autour de Bridge Constructor que Portal, l’essentiel reposant sur la construction. Graphiquement propre, le titre reprend assez bien la direction artistique de Portal. En bref, c’est un mariage réussi.

4/5
Bridge Constructor Portal mixe avec une certaine réussite deux jeux avec leurs identités respectives autour d’une expérience qui pousse à la réflexion sans forcément mettre le feu au cerveau. Facile à prendre en main, un peu plus Bridge Constructor que Portal, il est le titre idéal à caser entre deux sessions sur des jeux plus gourmands.

+

  • Un mariage qui fonctionne bien
  • Prise en main immédiate
  • Globalement plaisant

-

    • Peut-être un peu répétitif
    • Mais où est mon gâteau ?
  • 28.02 à 06:56

    Ca à l’air bien, mais bon, peut-être est-il mieux de l’avoir sur mobile que sur console non ?

Fiche succès

Sur le même thème