Jeux

Chime Sharp

Puzzle Game

3/5
One : 24 février 2017
09.03 à 22h23 par

Test : Chime Sharp sur Xbox One

Et alors !

Apparu sur Xbox 360 en 2010, Chime s’est fait un petit nom en proposant une expérience originale mêlant musique et enchevêtrement de briques façon Tetris. Quelques années de réflexion autour du concept et une campagne de financement participatif plus tard, voici venu Chime Sharp sur Xbox One. La recette est toujours plus ou moins la même : un gage de qualité ?

Si le concept de Chime vous semble obscur mais son nom étrangement familier, peut-être vous souvenez-vous d’un petit jeu Xbox Live Arcade qui reversait une partie de ses ventes à des œuvres caritatives ? C’était Chime. Reconnu pour cela, ce jeu de réflexion a néanmoins conquis son public pour ses qualités ludiques aussi, grâce à une formule simple en apparence et se révélant peu à peu aussi complexe qu’addictive. De quoi donner des envies à son créateur de remettre le couvert. Ainsi naquit Chime Sharp après une campagne Kickstarter bien menée et, heureusement pour nous, un certain palier atteint synonyme de portage du PC vers les consoles de salon.

ChimeSharp-1

Souvent comparé à Luminees, Chime évoque avant tout Tetris avec sa grille et ses objets faits de briques à assembler. A la différence qu’on ne forme pas des lignes ici mais des quadrilatères d’au moins trois carrés sur trois. Alors que l’on se démène pour assembler correctement les pièces, une ligne vient balayer l’écran de gauche à droite et valide ainsi les quadrilatères réalisés, offrant un bonus de temps. Le but est simple : obtenir le plus grand taux de surface couverte dans le temps imparti, tout en jonglant avec le multiplicateur. Tenterez-vous un gros score ou la jouerez-vous de manière prudente ? On se laisse assez vite embarquer par Chime. La prise en mains est instinctive (en dépit de mouvements un peu trop sensibles) et puis il y cette musique qui ne cesse de gagner en consistance à mesure que l’on recouvre la surface de la grille.

« La musique électro proposée est généralement douce, portées par des artistes tels que Chipzel, Magic Sword, Luc Grey ou encore ShirobonLa musique électro proposée est généralement douce, portées par des artistes tels que Chipzel, Magic Sword, Luc Grey ou encore Shirobon »

A propos de musique, on est ici largement au-dessus du Chime original et de ses cinq morceaux. Chime Sharp propose ainsi douze titres pour autant de niveaux à expérimenter. La musique électro proposée est généralement douce, portées par des artistes tels que Chipzel, Magic Sword, Luc Grey ou encore Shirobon. Les grilles prennent quant à elles des formes sensiblement différentes selon le morceau choisi. On apprécie l’aspect visuel épuré du titre mais on regrette en revanche certains choix de couleurs qui rendent l’action parfois difficilement lisible ; on peine à distinguer les zones validées de celles en cours de remplissage, laissant parfois disparaître des cubes orphelins. Et cela peut coûter cher, notamment dans le nouveau mode «Sharp» qui troque la limite de temps contre des vies : laisser passer un cube fait perdre une vie, tandis que la réalisation d’un quadrilatère parfait permet d’en récupérer une.

chime-sharp-1-800x445

A l’image du mode classique qui propose un réel challenge, le mode Sharp se pose lui aussi comme une épreuve demandant beaucoup de concentration et d’application. Les plus efficaces d’entre nous parviendrons peut-être aux 100% de couverture de la grille mais atteindre les 90% permet néanmoins de débloquer un mode de jeu alternatif basé sur des défis. A l’inverse, sachez que vous pouvez tout de même expérimenter Chime Sharp sans prise de tête, un mode permettant de jouer sans limite de temps. De quoi profiter de la musique et de l’ambiance particulière du titre qui, comme en 2010, parvient à faire mouche malgré quelques défauts. Au risque malgré tout de faire rapidement le tour de ce que propose ce jeu, dont la durée de vie dépend essentiellement de la volonté du joueur de réussir les niveaux dans les meilleures conditions.

3/5
Plus consistant, plus ambitieux que son ancêtre de 2010, Chime Sharp joue une partition agréable sur Xbox One. Fort d'un concept mêlant habillement réflexion et expérience musicale, le titre a les atouts en mains pour plaire aux amateurs du genre, à condition qu'ils soient prêts à y mettre du leur pour surmonter un challenge relevé. Dommage tout de même de ne pas avoir soigné l'aspect visuel du titre pour le rendre plus lisible : déjà pas facile face à ce chronomètre qui file à grande vitesse, Chime Sharp apporte aussi son lot de frustrations. Mais pour le plaisir de la musique et des formes bien faites, ce Chime nouveau demeure une valeur sûre.

+

  • Playlist de qualité
  • Concept toujours aussi prenant
  • Du challenge à revendre

-

    • Commandes un peu trop sensibles
    • Lisibilité pas toujours au rendez-vous...
    • ... Et donc parfois frustrant

Sur le même thème