Jeux

Choplifter HD

Arcade | Edité par Konami | Développé par inXile Entertainment

2/5
360 : 11 janvier 2012

Test : Choplifter HD sur Xbox 360

Le néo-retrogaming étant à la mode, les studios cherchent dans l’immense catalogue de grands classiques quels jeux ils pourraient bien remettre au goût du jour. Cette fois-ci, les développeurs d’InXile Entertainment nous offrent un aller simple pour 1982. Les joueurs les plus anciens se souviendront avec joie du temps passé à piloter le petit hélicoptère de Choplifter, essayant tant bien que mal de sauver les pauvres otages. Cette refonte moderne affublée d’un HD dans le titre saura-t-elle rendre les honneurs de son digne ancêtre ?
Un Choplifter choppé et liftéChoplifter étant à la base un grand classique arcade des années 80, nul besoin de chercher la moindre justification scénaristique. Ici, on vous demande de piloter un hélicoptère et de partir sauver différents soldats éparpillés dans les niveaux avant de les ramener à la base. Evidemment, les environnements sont truffés d’ennemis en tout genre, même si votre principal adversaire sera la pesanteur. A l’inverse des shoots habituels de cette époque, le titre jouait déjà la carte d’un certain réalisme. Chaque touchette avec le décor était rapidement sanctionnée par une rapide descente vers le game over, et il fallait donc gérer avec soin la gravité et l’inertie de l’engin. Dans cette nouvelle mouture, rien n’a changé, du moins de ce point de vue là.

La grosse différence, outre le coup de pinceau graphique se trouve au niveau de la profondeur de champ induite par le passage du jeu en trois dimensions. Cette profondeur conduira malheureusement trop souvent à des erreurs d’appréciations, la faute des passages manquant clairement de lisibilité. Dommage, car le travail réalisé par inXile (auteurs du très sympatique Hunted : the Demon’s Forge) sur le relooking du titre est louable. Sans être une claque graphique, le titre est plutôt agréable à l’œil, et les décors fourmillent de petits détails. Il faudra d’ailleurs y prêter une attention toute particulière si vous souhaitez accomplir les objectifs bonus et sauver le reporter qui se cache dans chaque niveau.Le ramage ne se rapporte pas au plumage.Si Choplifter souffre de soucis de lisibilité, ce n’est malheureusement pas son seul défaut. Manquant singulièrement de charme et d’identité, le titre s’enlise dans la banalité. Pourtant, il essaie quand bien que mal de rafraichir la recette avec des niveaux proposant par exemple une invasion de zombies, mais peine au final à proposer mieux au joueur que de l’ennui. Les niveaux se suivent et se ressemblent. Tout le contraire d’une difficulté en dents de scie clairement mal calibrée. Le titre ne sera malheureusement pas tiré vers le haut par la variété de ses ennemis ou par le fun qu’il dégage. Non, Choplifter HD est mou, et ce n’est pas sa jouabilité pataude qui le contredira.

La fausse bonne idée instaurée par le studio de développement est la possibilité avec le stick droit de diriger le tir. Au final c’est tellement précis qu’on finit par arroser un peu partout en espérant que les ennemis en prennent pour leur grade. Mais attention, tirer à tout va aura aussi pour conséquence de bloquer la mitrailleuse quelques longues secondes le temps qu’elle refroidisse. Rien de tel pour faire redescendre le peu d’adrénaline que le titre aurait pu engendrer. Comme si cela ne suffisait pas, le jeu souffre de mécaniques pénibles comme le respawn d’ennemis, particulièrement gênant lorsqu’il sera nécessaire d’effectuer de longs allers-retours pour déposer les rescapés à la base. Au final, le joueur est rapidement tenté de volontairement tuer ceux qu’il doit sauver afin éviter d’avoir à faire un voyage supplémentaire, preuve que le game-design est particulièrement bancal.

Choplifter HD est un de ces jeux qui donne envie d’essayer le titre originel pour se demander si nos souvenirs nous font défauts ou si le jeu était aussi moyen que la refonte. Loin de rendre honneur à son ainé, cette version HD cumule les petits défauts qui rendent l’expérience plus banale qu’autre chose. Le jeu n’est pas mauvais, mais manque clairement de personnalité, de punch, et surtout de variété pour intéresser les joueurs plus de quelques minutes.

+

  • Pas trop moche
  • Plusieurs hélicoptères à débloquer

-

  • 07.02 à 12:52

    Exactement mon ressenti quand je l’ai testé. Je vais me le refaire sur Game Boy, tiens !

    Dommage, je sauverai Meat Boy dans son jeu d’origine et basta. ^_^

Fiche succès

Sur le même thème