Jeux

Code Vein

Beat'em all | Edité par Bandai Namco | Développé par Bandai Namco Games

2/5
One : 27 septembre 2019
29.10 à 09h18 par

Test : Code Vein sur Xbox One

Vampire contre-attaque

Depuis le succès critique et commercial de la série Dark Souls de nombreux studios se sont essayés au genre avec plus ou moins de réussite. Si le récent The Surge 2 s'en sort plutôt très bien, on ne peut pas en dire autant de la plupart des jeux qui essaient de se frotter à la série de From Software. Code Vein débarque donc dans ce registre mixant l'aspect des Souls façon Tokyo Ghoul. Pari réussi ? Pas vraiment.

L’histoire prend place dans un univers apocalyptique où les combats font rage entre les Revenants qui protègent les derniers humains ayant survécu à l’Apocalypse, et des créatures assoiffées de sang, «les Déchus», qui les traquent sans relâche. Même si le scénario n’est pas toujours très bien emmené et parfois trop cliché, il a le mérite de se laisser suivre et comporte pas mal de cinématiques et cut-scenes. En revanche le jeu de Bandai-Namco est très typé animé japonais. Autant dire que ça passe ou ça casse car certains designs sont pour le moins… Particulier. Avant d’entamer votre aventure, le jeu propose d’abord de créer son personnage de A à Z. De ce côté-là Code Vein n’a pas lésiné sur le contenu avec un éditeur de personnage extrêmement complet qui permettra aux plus perfectionnistes d’y trouver leur compte devant la tonne d’options et de costumes disponible. De la coiffure au dernier chapeau à la mode, rien n’est laissé de côté pour les plus férus de personnalisation qui pourront obtenir des résultats bien sympathiques.

Une fois lancée manette en main la ressemblance avec la série de From Software est assez frappante. Les feux sont ici remplacés par des pousses, le système de back-stab à utiliser contre les ennemis est là, les fameuses roulades aussi ; même l’écran de mort est quasi-identique à celui des Dark Souls. Côté environnement en revanche Code Vein est loin de tenir la comparaison. Dès le début nous sommes propulsés dans des zones ternes, monotones, et surtout bien trop linéaires. Le level design n’est jamais vraiment très recherché, voire même trop paresseux à certains endroits du jeu. Malheureusement ce défaut ne s’améliorera pas au fil de l’aventure même si les zones deviennent un peu plus ouvertes par la suite. Code Vein ne brille jamais par son originalité et pompe même allègrement à certains endroits sur les zones de Dark Souls, mais sans la qualité de ce dernier.

code vein test 1

Ce défaut se retrouve également dans le bestiaire peu inspiré. Les ennemis sont souvent assez classiques, pas très futés et quant aux boss, ils ne dégagent pas grand-chose également. Tous ces défauts mis bout à bout ne permettent pas au titre de Bandai-Namco d’insuffler un souffle épique à son aventure, ce qui est assez regrettable. Techniquement le titre de Bandai-Namco n’est guère plus enthousiasmant avec des textures souvent grossières bien loin des productions actuelles et quelques soucis de framerate sont à noter malgré le fait d’y jouer sur une Xbox One X.

Autre défaut qui pointe rapidement le bout de son nez et pas des moindres : le gameplay. Tout d’abord la sensation des impacts dans les combats est catastrophique. Que vous frappiez un ennemi avec une rapière ou un espadon vous procurera la même impression, c’est-à-dire taper dans le vide. Un défaut bien handicapant dans un action-RPG qui fait la part belle à cet aspect-là. Outre les combats les animations sont souvent mollassonnes, les ennemis par exemple vous laisseront une fenêtre monstrueuse pour placer un back-stab tranquillement, mais il n’est pas rare également de se faire bêtement avoir en voulant prendre une potion de vie bien trop longue à être consommée. Enfin la caméra est également un mauvais point puisqu’elle a souvent tendance à se mettre dans des coins sans aucune visibilité, un problème accentué par les environnements souvent confinés et très étroits du jeu. Heureusement quelques boss et ennemis vont donneront du fil à retordre histoire de vous rappeler que le jeu de Bandai-Namco est aussi un Action-RPG exigeant.

code vein test 2

Mais Code Vein possède quand même quelques qualités, à commencer par son système de build. Ici pas de statistiques classiques avec des points à attribuer, le jeu propose d’opter pour des «Codes sanguins» que vous récupérerez au fil de votre progression soit en battant les boss, ou simplement en explorant les niveaux. Ces codes sanguins offrent des compétences propres que vous utiliserez en fonction de votre style de jeu.  A l’intérieur vous trouverez des compétences passives uniquement valables lorsque vous êtes équipés du code sanguin en question, et des compétences actives que vous pourrez choisir d’attribuer à votre barre d’action peu importe le code utilisé.  Vous pouvez donc tout à fait piocher une compétence boule de feu dans un arbre de magie, et vous l’attribuer  alors que vous jouez un build axé sur la force ou la dextérité . Flexible et versatile, ce système original et vraiment bien pensé offre une grande liberté dans la construction de votre personnage et permet de s’adapter aux différentes situations à la volée. Les compétences sont également bien sympathiques, certaines offrants des combos plutôt jolis à voir.

L’aspect coopératif n’est pas oublié non plus !  Code Vein est plutôt intéressant puisque vous aurez tout au long du jeu le choix de partir ou non combattre avec l’un des nombreux PNJ recrutés tout au long de votre progression, tous ayant un style de combat unique. Ces derniers vous seront d’une grande aide, parfois même un peu trop, et vous pourrez même effectuer des combinaisons spéciales avec eux. Le jeu propose également un mode coopératif en réseau où vous pouvez à tout moment choisir de demander une aide, ou rejoindre un joueur en difficulté. Rien de très original de ce côté-là mais tout fonctionne convenablement.

2/5
Si Code Vein possède quelques atouts comme un système de compétences original, sa personnalisation des personnages, ou son aspect coopératif, difficile d'y voir autre chose qu'une plate copie de Dark Souls dans le reste. Du gameplay mollasson aux environnements qui sentent la naphtaline, le dernier titre de Bandai-Namco offre une aventure en demi-teinte qui ne laissera pas un souvenir impérissable dans nos mémoires. Les férus de japanimation devraient y trouver leur compte mais pour les autres il y a bien mieux dans le même registre que ce Code Vein.

+

  • Système de personnalisation très complet
  • L'aspect coopératif bien pensé
  • Quelques passages bien difficiles
  • Le système de build excellent

-

    • Des environnements insipides et trop linéaires
    • Techniquement faiblard
    • Aucune sensation dans les combats
    • IA stupide
    • Caméra capricieuse
    • Chara-design parfois douteux