Jeux

Kung Fu Chaos

Party Game | Edité par Microsoft Studios | Développé par JAM

4/5
360 : 11 avril 2003
21.04 à 07h31 par - Rédacteur

Test : Kung Fu Chaos sur Xbox

Alors que le Gamecube possède dans sa ludothèque des « party games » aussi prestigieux et excellents que Smash Bros. Mêlée ou Mario Party, la Xbox, avec un Fusion Frenzy pas terrible et un Whacked franchement médiocre, fait assez pâle figure dans le domaine des jeux conviviaux, il faut le dire. Fait, ou plutôt devrais-je dire faisait, car Kung Fu Chaos (KFC pour les intimes, à ne pas confondre avec Kentucky Fried Chicken) répare l’injustice, sans pour autant atteindre la stratosphère du plaisir vidéoludique comme a pu le faire SSBM.

Everybody was kung-fu fighting

Première surprise, la musique du “générique” n’est autre que Kung Fu Fighting de Carl Douglas, un des membres de Kool & The Gang pour les connaisseurs. Inutile de vous dire que cette zike alliée à une mise en scène ultra caricaturale font de l’intro du jeu un petit bijou, idéal pour se mettre dans l’ambiance films de karaté des seventies. La musique des menus est celle d’Opération Dragon, il faudra donc vous habituer aux cris stridents de Bruce Lee en fond sonore, un régal.

Si l’ambiance est tellement inspirée des films de l’époque,

ce n’est pas pour rien rassurez-vous, car il vous faudra en fait jouer l’acteur

dans tous les niveaux du jeu, et ce sous la direction de Mr Shao Ting, le

réalisateur. Shao Ting, comme son nom l’indique (shouting en anglais, de shout

qui veut dire crier), est très « présent » tout au long du jeu, et ira de son

petit commentaire à chacune de vos actions, louant vos exploits ou au contraire

vous conspuant après un niveau (et donc un film) raté, le tout avec un humour

vraiment très spécial. Certains aiment (comme moi), d’autres pas, mais personne

ne pourra nier l’effort d’originalité et le doublage excellent, choses rares de

nos jours et qui apportent un gros plus dans le jeu (et au besoin, il y a

toujours moyen de couper les commentaires dans les options).




Débloquer, débloquer et encore débloquer

S’il y a quelque chose qui m’énerve dans KFC, hormis l’absence de mode Xbox Live (absence injustifiée et injustifiable tant le genre s’y prêtait), c’est l’obligation de tout débloquer, c’est-à-dire de finir le jeu en solo dans tous les sens, avant de pouvoir profiter du jeu comme il se doit. D’accord, avoir des bonus à gagner relève l’intérêt du jeu et prolonge la durée de vie, mais 4 potes qui voudront acheter Kung Fu Chaos devront se taper tout le jeu pour pouvoir profiter des niveaux en multijoueur, et devront torcher le jeu dans les modes de difficulté les plus hauts pour avoir accès à la majeure partie des modes supplémentaires. Pas très simple tout ça, il est bien dommage que Just Add Monsters n’ait pas mis à la disposition des joueurs quelques niveaux intéressants dès le début, pour pouvoir s’amuser à 4 directement, comme dans un Smash Bros par exemple. Ceux qui voient le verre à moitié plein diront que le plaisir n’en sera que plus grand, je suppose. Voilà, j’ai poussé le plus gros de ma gueulante, passons maintenant au plus important, les niveaux (ou les films, comme vous voulez).

En fait non. Juste pour me contredire parlons d’abord des personnages disponibles. Il y en a une petite dizaine, mais malheureusement tous ne sont pas du même calibre, certains n’ayant pas mangé leur soupe au charisme lorsqu’ils étaient petits. C’est pour quoi on prendra souvent les mêmes, comme le ninja (dont le deuxième costume est à mourir de ridicule), le singe ou encore le samouraï. Les autres (le catcheur, la blonde, la fille au shotgun) ne sont vraiment pas très attirants, on les refilera donc au CPU pour se motiver. Un petit bémol cependant : à l’inverse de Smash Bros, les persos sont tous identiques en puissance et en type de coups, seule leur représentation graphique diffère, c’est dommage on aurait préféré des persos bien différents et bien équilibrés, pour varier les plaisirs et changer de style.

Les niveaux sont pour la plupart des parodies de films plus ou moins célèbres, comme Titanic ou Jurassic Park par exemple. Ils sont plutôt longs, très bien conçus (le level designer est très doué, je vous l’assure) et seront entrecoupés de mini-jeux et de tutoriaux pour apprendre de nouveaux coups (sous la forme de flash-backs assez marrant). Alors que SSBM propose des combats sur un seul écran, KFC vous oblige à suivre une scène entière, et vous serez ballottés de droite à gauche suivant le script. Par exemple, la scène du Titanic commence sur le pont, et à la suite de la collision avec l’iceberg il faudra remonter petit à petit le bateau jusqu’au canot de sauvetage, le tout alors que le navire sombre et que vous vous prenez tout ce qui tombe sur la face. C’est vraiment très stimulant, et il faudra jouer intelligemment, pour faire un compromis entre survie (les pièges sont nombreux et tuent souvent en 1 coup) et baston générale.

border=0>

Un gameplay plus fin qu’il n’y parait

Appuyer sur tous les boutons n’importe comment et n’importe quand ne vous servira pas à grand-chose dans Kung Fu Chaos, si ce n’est à crever le premier et à être obligé d’aller chercher la pizza et les bières parce que « vous n’avez que ça à foutre, puisque vous ne jouez plus ». Si vous ne voulez pas entendre cette phrase humiliante, il faudra la jouer finement et apprendre les nombreux enchaînements et coups spéciaux du jeu. Si le gameplay paraît simple de prime abord, avec une touche de coup, une de contre, une de projection, une de saut et une de garde, les possibilités sont nombreuses pour se débarrasser de l’ennemi, quel qu’il soit. La gâchette gauche sert à se gausser de l’adversaire, et être dans le bon timing vous rapportera une étoile, sachant que trois étoiles vous autoriseront à lâcher le super coup spécial du perso, létal au premier degré. Maîtriser tout cela ne sera pas facile, et c’est sans compter le fait que vos potes seront trop occupés à vous humilier pour vous expliquer les petites manips’ qui tuent… Il vaudra mieux avoir le manuel avec soit ou avoir joué un peu en solo pour être à égalité. Au final, la ressemblance énorme entre les coups de chaque personnage n’empêche pas le fait que ceux-ci soient nombreux et plus ou moins faciles à sortir, ce qui fait de KFC un jeu technique dans son domaine (ce n’est pas Tobal non plus, rassurez-vous).

border=0>

Beau comme un camion…

L’aspect technique a beau ne pas être primordial dans ce type de jeu, voir que la Xbox est bien exploitée fait plaisir à voir. Les niveaux sont vraiment splendides, très bien animés et la mise en scène en met plein la vue. Il n’y a qu’à voir la cascade finale du niveau inspiré de Jurassic Park, fabuleuse techniquement (si bien que je n’en ai jamais vu une plus belle, même dans les FPS les plus avancés techniquement), pour se convaincre du travail qui a été fait par les développeurs. De même les niveaux fourmillent littéralement de détails, on peut voir les caméras partout, les câbles attachés aux persos quand ils sautent, etc. Dans son genre, Kung Fu Chaos est à mille lieues d’un Smash Bros Mêlée, la Xbox donne de son potentiel (sans être à genoux, loin de là) et se dire que l’on a à la fois le plaisir de jeu et la réalisation qui va avec donne du baume au cœur.




Kung Fu Chaos est un jeu qui ne paie pas de mine, mais qui s’impose sans conteste à la première place des party games sur Xbox (avec un côté Beat’em all plus prononcé toutefois), mais qui ne détrône pas dans mon cœur un Super Smash Bros Mêlée à cause de quelques petits défauts, dont le plus gros est certainement l’absence de mode Xbox Live. Son petit prix (40€ environ) en fait tout de même un incontournable sur Xbox.

+

    -

      • Assez impressionnants pour un jeu de ce genre. Les décors et effets sont franchement au top niveau.
      • C'est jouable, y'a pas à dire. Un peu brouillon toutefois. Ah oui j'oubliais, on aurait aimé plus d'épreuves "non violentes" (cad sans combat, comme le tourniquet ou l'iceberg), ce sont les plus amusantes et elles sont trop peu nombreuses.
      • Convenable seule, elle s'allonge à plusieurs. Après de longues heures de jeu, ça manque un peu d'intérêt et de folie, dommage qu'il n'y ait pas de mode Live aussi.
      • Les musiques sont excellentissimes et les commentaires du réalisateur très drôles. Il pourra tout de même en saouler certains...
      • Bon jeu, Kung Fu Chaos n'est toutefois pas inoubliable, ceci étant dû au relatif manque de variété des épreuves (trop axées combat) et à l'absence de mode Xbox Live. Le prix est toutefois un argument convaincant, ce qui en fait un achat recommandé.
      • La mise en scène est excellente, dite des films que le jeu pastiche à loisir. C'est impeccable pour ce qui concerne les persos.

    Sur le même thème

    On en parle aussi ici