Jeux

Lips : I Love the 80′s

Musique | Edité par Microsoft Studios

1/5
360 : 02 avril 2010
26.05 à 14h31 par - Rédacteur |Source : http://www.xbox-mag.net

Test : Lips : I Love the 80's sur Xbox 360

Et de 4 ! Voyage dans le temps pour une série qui multiplie ses compilations comme le Monopoly multiplie ses éditions. Après les hits numéro un, après la fête classique, c'est en compagnie d'Emmett Brown et Marty Mc Fly que nous allons remonter le temps pour nous retrouver dans les années 80. Coiffure et vêtements improbables, on espère que les chansons choisies pour ce nouvel opus ne le sont pas toutes autant. Mais à quoi bon de rêver, compte tenu de la qualité des précédentes playlists, seul un pélerinage à Lourdes pourrait permettre à Inis et ce Lips : I <3 the 80's d'être un indispensable. Verdict ?
Walking on the moon

N’y allons pas par quatre chemins, Lips : I <3 the 80′s enfonce un peu plus la licence dans la médiocrité à l’aide d’une playlist à en faire pâlir tous les fans de ces années là. Si quelques incontournables comme Relax de Frankie Goes to Hollywood, Shout de Tears for Fears, Our House de Madness, Tainted Love de Soft Cell ou Celebration de Kool & the Gang font partie du voyage vers la nostalgie, c’est encore une grosse moitié de la galette qui risque de n’être chantée qu’une seule fois, pour tester, avant d’être soigneusement mise à l’écart du peu de chansons potables. Bien entendu, les moins de vingt ans s’abstiendront de s’y essayer, et les plus de trente ans s’amuseront plutôt à se poser des colles sur tel ou tel "artiste" bien trop souvent sorti de nulle part. On déplore également que Microsoft ait été obligé d’aller chercher des titres de 1978 ou 1979 pour compléter le titre.


Message in a bottle

Bien heureusement, le plaisir de jouer sur les chansons qui en valent la peine reste intact. La possibilité d’enregistrer sa performance pour la réécouter est un petit plus sympathique pour prouver à soi même que l’on ne chante pas si mal que les gens le disent (ou au contraire on fait d’affreuses découvertes). Au rayon des bonnes nouvelles, les classements en temps réels s’élargissent pour faire apparaitre votre position même en dehors des 1000 premiers, chose que l’on avait pu reprocher au précédent opus. Le Lips Store de son côté a fêté le mois d’avril en ne sortant que des titres des années 80 durant tout le mois. Une initiative à saluer, même si, encore une fois, la qualité était ailleurs.

Plus les épisodes passent, plus l'envie de voir Microsoft investir dans des droits d'auteur se font ressentir, et on ne parle même plus de l'envie de voir débarquer des chansons en français un de ces jours. Lips 2 devient donc nécessaire pour renouveler l'intérêt d'un titre qui a fait ses preuves mais dont les patchs successifs dissimulés dans des playlists honteuses mériteraient mieux. Bien entendu, certains pourront y trouver chaussure à leur pied, mais la grande majorité, elle, en attend bien plus.

+

  • Des bases solides
  • Le fun potentiel
  • L'interface impeccable

-

    • Une playlist à moitié déplorable
    • Le Lips Store qui s'essoufle un peu...
    • ... et nous aussi
  • 26.05 à 03:42

    Ce n’est pas parceque ces titres n’ont été que peu diffusés en France qu’ils n’ont pas été des hits en Angleterre ou aux USA.
    Malheureusement, comme d’habitude, ces pays sont prioritaires… Personnellement j’aime beaucoup cette galette je connais quasiment tout ce qui est dessus… D’un autre côté, être collectionneur de vinyles ça aide aussi…

    L’énorme problème de Lips est aussi cette affaire de swap naze et la playlist de plus en plus bordelique au fil des épisodes.

Sur le même thème

On en parle aussi ici