Jeux

The Walking Dead : Final Season

Aventure | Edité par Telltale Publishing | Développé par TellTale Games

4/5
One : 14 août 2018
28.03 à 19h49 par

Test : The Walking Dead : Final Season sur Xbox One

The Walking Dead, un jeu qui a du mordant !

Il y a maintenant un peu plus de six ans, Telltale Games lançait sa nouvelle vision du Point & Click pour devenir le géant du film interactif et inspirer notamment Dontnod. Ce parti-pris était visible alors pour la première fois au travers de la première saison de The Walking Dead. Après six années qui ont vu se succéder quatre saisons principales et deux spin-off, le même studio compte bien terminer son histoire. Cette quatrième et dernière saison est-elle au niveau de ses prédécesseurs ? C'est ce que nous allons tenter de voir.
  • Épisode 1 : Done Running

Alors que les deux premières saisons de The Walking Dead par Telltale aient proposé une sorte d’héritage parfaitement fluide en passant de Lee à Clementine, la troisième saison du nom de A New Frontier sortait du chemin emprunté par la saga pour continuer de suivre la petite fille au travers des yeux d’un autre protagoniste, Javier Garcia. Un tour de force plus que déstabilisant mais qui avait fonctionné avec brio, tant le personnage était attachant et nous permettait de pouvoir influencer le comportement de notre petite Clem’.

Nous nous retrouvons donc ici, pour cette quatrième saison, quelques années après les événements de A New Frontier, aux commandes de notre adorable Clementine qui tente de survivre en compagnie d’un Alvin Junior qui a bien grandit et qui est devenu très débrouillard. Malheureusement, lors d’une mission de survie avec un énorme lot à la clé, notre petit duo se fait surprendre par un nombre inquiétant de zombies et ils ne doivent leurs salut qu’à un groupe de jeunes gens. Celui-ci survit à l’apocalypse dans une école abandonnée des adultes. Nous n’irons pas plus loin pour ne pas spoiler, mais vous vous en doutez surement, le groupe caches des secrets en tous genres, de nombreuses personnalités et il faudra bien veiller à choisir son camp, à prendre du temps avec nos nouveaux compagnons pour espérer survivre et surtout montrer la direction à suivre à Alvin Jr. Comme Lee l’avait fait auparavant pour Clementine. Un simple héritage lourd de conséquences

Comme toujours avec la recette Telltale, nous devons faire des choix qui auront plus ou moins d’importance mais qui seront très fortement esthétiques puisque le studio a une trame narrative toujours très bien écrite, des personnages intéressants et une histoire pleine de rebondissement, de tension et d’émotion. Preuve en est avec la scène finale de ce premier épisode sous haute tension et qui colle parfaitement avec l’ambiance apocalyptique du titre. Le tout est renforcé par un aspect graphique qui continue de progresser et qui est à des années lumières de ce que proposait la première saison, une ambiance sonore toujours au poil et pour la seconde fois depuis la saison 2 de Minecraft, Telltale propose un doublage intégral en français, par ailleurs plus que convainquant. Certes les anciens joueurs sont peut-être habitués à la doubleuse originale de Clementine et risquent de passer en VOSTFR mais le doublage français est bon et il serait dommage de ne pas souligner cette possibilité de choix.

« Pour la seconde fois depuis la saison 2 de Minecraft, Telltale propose un doublage intégral en français et c’est plus que convainquant.  »

Pour finir, le gameplay reste plus ou moins le même que les précédents jeux Telltale, mais propose néanmoins une aventure un peu plus libre dans son déplacement et surtout lors des combats contre les zombies. Sans être particulièrement dur, ce titre pousse le joueur à analyser plutôt que de foncer tête baissée sous peine de se faire croquer. Bref, nous attendons impatiemment la suite de cette saison qui s’annonce aussi jouissive et forte que les précédentes, d’autant plus que la durée de vie reprend du poil de la bête avec un épisode 1 qui dure environ deux heures et demie.

  • Épisode 2 : Suffer the Children

Alors que Telltale Games vit ses dernières heures, pour le plus grand malheur de votre serviteur, nous avions décidé de prendre notre temps avant de vous proposer ce test, nous avons cherché à savoir si ce dernier aurait droit à un hommage. Point de déclarations larmoyantes pour le coup puisque Skybound Games a finalement sauvé la saison et nous pouvons continuer à suivre les aventures de notre Clementine adorée, d’autant plus que ce sont ses dernières. Nous reviendrons surement parler du studio dans les prochaines semaines ou à la fin de la saison mais en attendant, profitons du peu de temps qu’il nous reste avec la dernière production de Telltale.

Contrairement à d’habitude, nous ne reprenons pas exactement à la fin de l’épisode 1, mais deux heures après avec quelques flashbacks pour faire le lien. Une idée plutôt intéressante car elle permet de coller aux standards des séries télévisées actuelles et ainsi de se rapprocher du média sans pour autant perdre la tension des suites des événements de la saison 1. L’intérêt principal de l’épisode est surtout de continuer de faire connaissance avec les diverses personnalités qui peuplent l’école, mais aussi et surtout de faire une ancienne rencontre qui n’est malheureusement pas de bon augure. Comme une certaine rencontre de Rick Grimes dans la série éponyme. En parlant de ce dernier, nous faisons également connaissance ici d’un groupe que notre héros a déjà rencontré dans les comics. Surprise, surprise.

Concernant la durée de ce second épisode, sachez qu’il se raccourcit un petit peu pour se réduire à deux heures. Soit un temps totalement convenable, même si le final de l’épisode se passe malheureusement trop rapidement et est victime de quelques soucis techniques qui cassent un peu la tension et le rythme. Rien de dramatique en soit et cela doit dépendre des parties, mais il était bon de le souligner.

  • Épisode 3 : Broken Toys

Trois mois après la sortie du second épisode de cette dernière saison de The Walking Dead, le dernier né de Telltale Games revient grâce à l’aide de Skybound Games qui a repris en mains le projet, tout en faisant preuve d’un respect total envers les fans. En effet, nous pouvons voir durant le générique de lancement que Telltale Games reste crédité pour l’écriture. Une juste reconnaissance puisque le studio n’a pas encore totalement fermé ses portes et que l’écriture de la saison devait déjà disposer d’une bonne base et cela se remarque bien. Ce troisième épisode perdure dans la qualité d’écriture de ses personnages et de ses situations. Clem’ fait toujours face à des choix moraux dramatiques et continue d’être de plus en plus forte afin de protéger la tête à claque qu’est Alvin Jr.

Malgré les qualités d’écriture toujours présentes, nous regrettons néanmoins un problème de rythme durant cet épisode, en plus d’un manque d’optimisation technique. En effet, même si la durée oscille toujours entre les deux heures et les deux heures trente, la tension n’est finalement présente que durant le dernier quart de l’épisode. Cela dit, cette tension est maitrisée et quelque part, cette qualité se mérite. Visuellement parlant le titre a également quelques petits soucis avec des textures moins travaillées qui se remarquent, en comparaison des deux épisodes précédents. Cela s’explique certainement par le manque de personnel et de moyens financiers pour un projet qui était à la dérive.

On se console en se disant que l’épisode aurait pu ne pas voir le jour. Malgré leur léger souci de rythme, les aventures de notre petite Clem’ sont toujours intéressantes et le chapitre final promet, suite à cette seconde partie d’épisode impressionnante en terme d’ambiance et d’inquiétude pour notre héroïne et ses compagnons.

  • Épisode 4 : Take Us Back

Il y a des studios qui sont ancrés dans notre cœur de joueur, des studios qui arrivent à proposer une expérience puissante et qui savent jouer avec nos émotions. Telltale en fait partie et avec ce dernier épisode en collaboration avec Skybound, nous voici prêts à tourner la dernière page de l’histoire de Clem’. Au regard des gros problèmes qu’a connu le studio, nous étions en droit de nous demander :»Le dernier épisode de The Walking Dead par Telltale sera-t-il à la hauteur de nos espérances ?». J’ai envie de répondre :» Oui, même si cela ne fera pas plaisir à tout le monde et que ce final est un peu facile».


Durant deux petites heures le rythme de ce dernier épisode du nom de «Take Us Back» est diablement parfait ! Difficile de souffler tant l’action et la tension sont frénétiques, sans pour autant délaisser l’écriture des personnages toujours aussi importante dans les dialogues, notamment dans les scènes plus calmes. C’est la dernière fois que nous pourrons voir Clementine avec AJ. Nous savourons chaque instant en continuant d’éduquer Alvin Jr via nos choix moraux qui auront une importance et c’est surtout ceci que le développeur souhaite proposer : une notion d’héritage. Celui d’un parent à un enfant, de Lee pour Clementine, puis de Clementine pour AJ en passant par Kenny et Javier. Cet épisode final met les petits plats dans les grands avec des moments forts, notamment pour un personnage fou qui colle parfaitement à l’univers, mais au travers aussi des moments d’émotion où vous risquez de sauter de votre fauteuil et de pousser quelques «Non !». Jusqu’à ce final qui surprendra assurément. Difficile de dire si cette toute fin est bonne ou non, cela dépendra de chacun et votre serviteur aurait imaginé autre chose. Une issue légèrement différente, avec un peu moins de facilité mais nous n’allons pas reproduire le fameux «drama» de Mass Effect 3 et accepter le choix de Telltale au travers de Skybound.

Et voilà, c’est la fin d’un règne qui aura duré sept années, depuis le premier gros succès de cette nouvelle orientation «film interactifs» avec le premier The Walking Dead. Le roi Telltale Games est mort, vive le roi ! Même si le style de jeu est loin de conquérir tous les joueurs, nous ne pouvons qu’espérer qu’un autre développeur reprendra le concept, si possible avec des anciens du studio (c’était une occasion rêvée pour Microsoft et le Game Pass) pour continuer de proposer des histoires aussi bien écrites et aussi impactantes que diversifiées. Que ce soit l’horreur avec The Walking Dead, le médiéval fantastique avec Game of Thrones, le polar fantasy avec The Wolf Among Us en passant par le héros sombre signé Batman, Telltale a toujours su proposer quelque chose d’intéressant et dans des univers bien différents. La fin de cette ultime saison, c’est la fin de toute une époque… Et au pire moment possible ! Juste après la venue du nouveau moteur graphique, d’une meilleure stabilité et l’arrivée de la localisation française au niveau des doublages. Triste fin pour un studio qui aura marqué de nombreux joueurs, émotionnellement parlant. Merci pour tout Telltale. En espérant te revoir, très bientôt, sous une autre appellation !

4/5
Ainsi s'achève la quatrième et dernière saison pour la série vidéoludique The Walking Dead par Telltale Games & Skybound. Une dernière saison qui partait de très très loin considérant l'état de santé du studio mais qui après l'aide de Skybound, a pu se terminer en quatre épisodes de très bonne facture. Tout cela malgré un petit souci de rythme durant l'avant-dernier. L'impact émotionnel est présent, surtout sur ce final surprenant qui ne fera malheureusement pas plaisir à tout le monde à cause d'une certaine facilité, mais qui laissera quelques traces pour sa maitrise de l'intensité et du rythme. Ajoutez à cela les bienfaits du nouveau moteur graphique qui permet une meilleure utilisation de la direction artistique, une meilleure stabilité et l'arrivée du doublage français et vous avez la saison la plus ambitieuse du studio. Oui l'aventure de notre petite Clementine est terminée. Tout comme l'est celle de Telltale Games. Mais cet ultime aurevoir restera une aventure marquante avec une conclusion qui n'aura que rarement tremblé face à un tel challenge. Une larme coule au coin de notre joue et nous laissons Clem et Telltale se reposer, pour mieux partir vers d'autres horizons, l'esprit tranquille.

+

  • Visuellement agréable
  • Une écriture de qualité
  • Un système de combat plus libre
  • La disponibilité du doublage français !
  • On retrouve une bonne durée de vie
  • L'épisode final dantesque

-

    • Parfois irrégulier
    • Le final un peu facile
    • Telletale c'est terminé ...