News

21.08.2006 à 17h13 par |Source : Gamesindustry

Le téléphone mobile, la console du peuple

Les premières conférences-préludes à la Game Convention de Leipzig ont débuté. Entre les annonces de labaisse de prix de la PS2 et les déclarations de Don Daglow, développeur chez Stormfront (Le Seigneur des Anneaux : les Deux Tours, prochainement Eragon, adapté du roman éponyme), expliquant fort logiquement que c’est aux développeurs de donner son élan à la nouvelle génération de consoles, et pas aux constructeurs desdites consoles, on a pu écouter ce que Stéphane Labrunie, de I-Play, avait à dire sur le marché du jeu vidéo sur téléphoneportable.

"[Le jeu vidéo sur téléphone mobile] est un vrai marché de masse; ce n’est pas un marché de niche, comme le jeu sur console."

S’appuyant sur un fort pourcentage de femmes jouant sur téléphone et sur une moyenne d’âge se situant entre 18 et 34 ans, Labrunie a vanté les qualités d’un marché qui va, selon lui,écouler plus de jeux que celui des consoles en 2006.

Effectivement, le jeu sur mobile s’adresse essentiellement aux joueurs occasionnels, soit en réalité presque tout un chacun. Tout le monde ou presque possédant un téléphone portable aujourd’hui, de la gamine de 7 ans fan de Lorie au grand-père prenant son combiné à l’envers, et le principe de cette industrie reposant uniquement sur le téléchargement (une simplicité rappelantle Live Arcade), la rendant accessible n’importe où et n’importe quand, son succès est appelé à croître. Seule une infime partie du parc de portables mondial comporte un jeu téléchargé et le marché doit avant tout, explique Labrunie, se faire connaître pour toucher un plus large public.

On en parle aussi