News

26.07.2007 à 03h20 par |Source : Gamerscore Blog

Xbox 360 : les statistiques parlent

Alors que les dernièresstatistiques NPD ne sont pas spécialement en faveur de Microsoft, John Porcaro, sur le Gamerscore Blog, a tenu à nous montrer que, quand même, c’était pas si mal.

On apprend ainsi que la console reste souveraine en matière de ratio jeux vendus/consoles vendues. 6,1 jeux par machine aux Etats-Unis, c’est encore plus haut que lors des derniers calculs, et c’est plutôt un bon signe. Enfin, pour le moment. En effet, un ratio élevé estune bonne chosedu moment qu’une console n’est pas sortie depuis longtemps. Cela veut dire que son audience est dynamique et n’hésite pas à acheter des jeux. Néanmoins, à partir d’un certain stade, l’effet s’inverse : un ratio élevé sur la durée a plutôt tendance à vouloir dire qu’une plateforme ne se vend pasbien. Le parc ne s’étend plus, le ratio augmente mais il ne se vend pas autant de softs que si la console elle-même se vendait davantage.La 360 n’en est pas encore là, heureusement, mais il faut raison garder et regarder ces chiffres tels qu’ils sont.

La communauté de la 360 est, de loin, celle qui achète le plus de jeux depuis les lancements de la Wii et de la PS3. Elle a, sur cette période, acheté 20,1 millions de jeux. La concurrence fait au mieux moitié moins bien : 10,8 millions de softs écoulés sur Wii et 4,6 millions sur PS3. La three-sixty est aussi la championne des accessoires, avec un ratio de 3,2 bidules venduspar console. Cela conduit au constat suivant : c’est la Xbox 360 qui génère le plus de chiffre toutes catégories confondues aux Etats-Unis depuis l’arrivée de ses concurrentes (2,6 milliards de dollars contre 1,6 milliard à la Wii et 1,2 milliard à la PS3).

Dans le contexte actuel, délicat pour Microsoft, ces chiffres représentent une petite éclaircie. La firme de Redmond en a besoin, c’est d’ailleurs pour cette raison – il ne faut pas être dupe -qu’elle fournit elle-même ces statistiques, histoire de montrer que la 360 était quand même devant quelque part. Et on ne peut nier que vendre beaucoup de jeux est important, c’est en grande partie là-dessus qu’une console est rentabilisée, à terme. Mais l’objectif premier reste d’augmenter les ventes hardware, et sur ce point, la bataille ne fait que commencer et n’est pas gagnée d’avance, loin s’en faut.

Actu 24/24

+

On en parle aussi