News

22.04.2008 à 14h38 par |Source : IGN

Epic : Wii = virus

Le terme "virus" provient du mot latin virus. Chez les romains, ça voulait dire "poison". A la lumière de cette étymologie, on peut sobodorer que quand Epic Games emploie le terme en question pour décrire la Wii, ce n’est pas exactement la plus grande marque de respect qu’on puisse imaginer.

C’est Mike Capps, le président d’Epic,qui, dans une interview-vérité avec IGN, a livré, sans détour,sa vision de la console de Nintendo. Remarquez l’attitude très complaisante du reporter.

IGN : Que pensez-vous de la Wii et de…

Capps : Pffffffff…

IGN : (rires) Je sais, je pense pareil ! C’est un peu : "Mais allons, pourquoi vous achetez cette console ?"

Capps : Je sais, j’en ai une.

IGN : Tout le monde en a une ! Vous l’amenez aux fêtes et tout le monde sort : "Oh, c’est une Wii !"

Capps : Première chose, tout le mérite leur revient. La première fois que j’ai joué à un jeu vidéo avec mes parents – ça ne me rajeunit pas – c’était sur l’Atari 2600. La seconde fois que j’ai joué avec eux, 25 ans plus tard, c’était surWii Tennis. Donc c’est une machine qui rassemble les gens, les familles, Thanksgiving, tout ça. Je pense que c’est comme un virus étrange, parce que je cherche encore une raison de jouer à ma Wii depuis.

IGN : Exactement. Pour avoir une vraie expérience de jeu…

Capps : Oui, je ne me suis vraiment pas amusé sur Zelda. Ils ont revu le système de contrôle, il se jouait mieux sur GameCube. Mario, j’aurais préféré avoir un bouton au lieu de devoir remuer et tous ces trucs. [...] La Wii est un virus, vous l’achetez, vous y jouez chez vos amis et ils se disent "Oh mon Dieu c’est super cool, je vais l’acheter." Donc vous, vous arrêtez de jouer après deux mois, mais eux, ils l’achètent, ils arrêtent aussi d’y jouer deux mois plus tard mais entretemps, ils l’ont montrée à quelqu’un d’autre qui ira l’acheter, et ainsi de suite. Tout les gens que je connais en ont acheté une et personne ne l’allume jamais. Evidemment il y a certaines personnes qui l’aiment vraiment, s’amusent et sont à fond dans les jeux, mais j’attends toujours LE jeu qui va me faire accrocher. Qui sait, peut-être que ce sera Wii Fit.

[...]

IGN : Y a-t-il une chance qu’Epic, un jour, soit forcé de faire un jeu sur Wii parce qu’il y en aura juste trop pour l’ignorer ?

Capps : Non, nous allons de l’avant, pas en arrière.

Après avoir été qualifiée de repas de tous les jours, de télé, de jouet, la Wii est maintenant un virus. Où cela s’arrêtera-t-il ? Une chose est certaine, son orientation grand public n’est pas appréciée de tous.

On en parle aussi