News

29.12.2009 à 10h29 par

La psychologie du joueur

C’est la saison des études en ce moment, les scientifiques bourgeonnent d’idées pour nous prouver mille et une choses sur l’univers jeu vidéo. Parfois on se dit qu’il vaudrait mieux qu’ils fêtent Noël, puis d’autres fois la magie opère telle la grâce présidentielle.

En allant flâner sur psychologyofgames.com, vous comprendrez pourquoi des gamers se tuent à la tâche sur les derniers DLC de Fallout 3 à moitié prix, comment il font pour résister aux bras de Morphée mais pas aux frags multi sur Halo 3 sans oublier le fameux soupir de contentement lorsque le boss à peine achevé vous laisse assez d’expérience pour monter au niveau suivant et utiliser une arme chaotique.

En gros, tout est une question de dopamine… Oui vous pouvez m’appeler Igor Bogdanov.

On en parle aussi