28.04.2011 à 15h46 par - Rédacteur |Source : MCV

Un jeu Kinect enterré et 70 salariés à la rue à cause de… Beyonce

Business is business. Le studio new-yorkais Gate Five en a fait le triste constat après s’être fait duper par la chanteuse Beyonce Knowles. Une affaire assez incroyable que nous rapporte le New York Magazine dans un entretien avec Greg Easley, le fondateur du studio.

On y apprend que Gate Five avait pour projet de développer un jeu à destination des motion-controllers, dont Kinect, et que pour ce faire, ils avaient réussi à convaincre l’ex-chanteuse des Destiny’s Child de collaborer avec eux. "Début décembre, tout allait bien, et la semaine de Noël elle nous a dit que c’était fini, qu’elle ne voulait plus entendre parler de nous, 70 personnes ont alors perdu leur job."

Mais le studio ne compte pas en rester là et mène des poursuites pour "violation de contrat" contre celle qui a détruit un studio, un projet, mais surtout 70 emplois à quelques jours de Noël par simple "caprice" selon Greg Easley. En effet, la chanteuse aurait réclamé une somme exorbitante non-stipulée dans son contrat, et c’est parce qu’on lui aurait refusé qu’elle aurait alors décidé de faire machine arrière.

"Nous aimerions créer un jeu plutôt que d’aller devant les tribunaux, mais nous voulons récupérer des dommages et intérêts car Gate Five souffre." précise le développeur. C’est tout de même 6 millions de dollars qui ont été investi dans ce projet et, toujours selon lui, s’il avait vu le jour il aurait pu rapporter plus de 100 millions de dollars au total. Difficile de prédire l’issue de cette affaire pour le moins sordide, mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne devrait pas voir un jeu vidéo estampillé Beyonce de sitôt.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+