Dossier

14.12.2020 à 13h47 par - Rédacteur

Notre avis sur Football Manager 2021: Xbox Edition

Scout toujours ?

Il faut remonter à 2008 pour retrouver une trace de la franchise Football Manager sur une console Xbox. A l'époque c'était sur 360 et il faut bien avouer qu'on imaginait pas forcément qu'il faudrait ensuite patienter 12 ans pour retrouver la franchise sur une machine de Microsoft. Après s'être échauffé sur Nintendo Switch durant deux ans, c'est donc au tour de la Xbox One de voir débarquer une version allégée de la franchise de Sports Interactive, mais pas sûr que le titre pousse à jouer les prolongations.

Le retour de Football Manager s’est fait attendre. Parce que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir disposer d’un PC adapté pour le gaming, et surtout parce qu’il s’agit d’un genre qui manque cruellement au catalogue de la Xbox, alors que l’éditeur Paradox Interactive s’évertue un peu plus chaque année à démontrer que les jeux de gestion ont toute leur place sur les consoles de salon. Freinons l’enthousiasme tout de suite en revanche, à l’image de la version Nintendo Switch éditée depuis une paire d’années désormais, cette Xbox Edition est en réalité une version allégée du jeu d’origine. Un choix qui passe par le nombre conséquent de données à gérer et qui évite de se retrouver avec des sauvegardes conséquentes et trop longues à charger après avoir passé quelques saisons sur le banc de touche.

Dans la forme en revanche les puristes n’y verront que très peu de différences. Avec ses nombreux tableaux de données toujours aussi poussées, attribuant des dizaines de statistiques pour chacun des joueurs présent dans cette version. Un habillage assez austère d’ailleurs, qui ne bénéficie d’aucune musique de fond durant le temps passé à régler sa future composition d’équipe, sa formation ou à satisfaire les supporters avec une recrue d’envergure. Le passage à la manette est évidemment un mauvais moment à passer puisqu’il faut pas mal de temps pour s’adapter à la navigation, avec l’utilisation d’à peu près toutes les gâchettes d’un côté, et le choix laissé au joueur d’utiliser un curseur très lent à déplacer ou une navigation au bouton multidirectionnel. On ne trouvera évidemment jamais mieux qu’un clavier et une souris, mais la volonté de proposer un moindre mal est à souligner.

apps.25398.14532518131065620.3a2ab3ac-a97f-495b-b400-15388b453765

Difficile de ne pas se perdre dans les nombreuses options laissées au joueur en revanche. Au delà de la formation et de la composition de l’équipe choisie, dans la peau du coach le joueur peut attribuer de nombreuses directives individuelles à ses joueurs pour correspondre à l’idée précise qu’il se fait du football, au sens large du terme. Porté vers l’attaque, défensif avec l’idée de contrer dès que possible, une énorme palette de possibilités est offerte, avec là aussi des statistiques qui montrent quelles sont les préférences de chaque joueur afin de créer une alchimie parfaite entre système de jeu bien en place et efficacité sur le terrain. La communication est également une arme essentielle en tant que coach avec la nécessité de gérer les nombreuses informations qui tombent par mail. On regrette de tourner assez rapidement en rond face aux questions des journalistes, et on apprécie de retrouver des noms d’anciennes gloires qui viennent apporter leur avis sur une situation ou sur un joueur en particulier.

Côté terrain, le jeu propose de gérer les matchs en direct ou de les simuler. La première option permet évidemment d’intervenir rapidement et de manière personnelle pour corriger quelques détails avec la possibilité de réaliser des remplacements ou d’apporter une touche plus défensive ou offensive. Les temps forts apparaissent alors comme durant un vrai match avec une réalisation graphique très sommaire, mais avec des enchaînements de passes et des déplacements plutôt réalistes. Les bruitages sont en revanche complètement ratés et gâchent un peu ces moments sympathiques, qui parviennent toutefois à mettre le joueur un peu plus dans l’ambiance d’une saison à enjeu et à ressentir ainsi la pression d’un match important. A noter qu’un mode multijoueur est présent, afin de lancer une carrière avec des amis.

Difficile de rendre un jugement sur ce Football Manager 2021: Xbox Edition tant sa grande profondeur le rend quasiment insondable pour le commun des mortels. Le grand fan de la franchise passera sans doute outre les problèmes flagrants d’ergonomie à la manette pour s’y adapter après quelques heures de jeu, et ainsi se concentrer sur la gestion très poussée de son équipe. Toujours est-il que la nécessité de proposer une version allégée du jeu original reste un défaut majeur qui freinera assez rapidement les amateurs de données qui aiment partir à la recherche de la pépite évoluant dans un championnat de seconde zone. Un compromis tout juste satisfaisant pour les joueurs qui ont l’impossibilité de faire tourner la version PC, mais pas plus donc. 

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+