Jeux

Capcom Arcade Stadium

Compilation | Edité par Capcom | Développé par Capcom

3/5
One : 25 mai 2021
29.05 à 10h59 par - Rédacteur en Chef

Test : Capcom Arcade Stadium sur Xbox One

Voyage en terres bien connues

Capcom est sur tous les fronts en ce moment. Fournisseur en début de mois de l’une des meilleures expériences nouvelle génération avec le dernier Resident Evil, le développeur achève son œuvre mensuelle avec un exercice tout à fait à l’opposé : celui de la compilation. Nul ne saurait ignorer le poids de Capcom dans les salles d’arcade durant les années 80-90. Aussi, on est à la fois heureux d’en retrouver certains des plus grands représentants avec Capcom Arcade Stadium, tout en se demandant si l’on n’a pas déjà fait depuis longtemps le tour de la question.

Après avoir ouvert le bal sur Switch en début d’année, Capcom Arcade Stadium est disponible sur Xbox One depuis le 25 mai 2021. Bien entendu, vous pouvez en profiter sur Xbox Series X/S, bien qu’aucune optimisation ne soit au rendez-vous. Celle-ci serait bien vaine de toute façon puisque, vous l’avez compris, Capcom Arcade Stadium se pose comme une compilation regroupant une trentaine de jeux issus des bornes d’arcade des années 80-90. Il convient toutefois de préciser avant toute autre chose la forme sous laquelle se présente Capcom Arcade Stadium. Le téléchargement de base est gratuit et s’accompagne du shoot’em up 1943. Tout le reste des jeux est proposé sous la forme de trois packs, chacun représentant une époque de l’ère Capcom et regroupant une dizaine de jeux. Vous avez donc la possibilité selon vos affinités d’acheter un pack orienté sur les années 84 à 88, 89 à 92 ou 92 à 2001. Chaque pack est proposé au prix de 14,99€ mais si c’est l’ensemble qui vous tente, l’intégralité est affichée à 39,99€.

apps.23953.14064688663434162.b25e40b3-70cf-4504-84a7-584196cd5eac

Si rejouer à des oldies est notre dada, on peut facilement succomber à l’acquisition des trois packs. Impossible en l’état d’en conseiller un plus qu’un autre. On retrouve dans le premier des jeux comme Commando, Bionic Commando, 1942 ou encore l’inévitable Gouls’n’Ghosts. Le second pack quant à lui permet de jouer à Strider, Street Fighter II, 1941, Dynasty Wars ou l’increvable Final Fight. Dans le troisième et dernier pack s’affichent des titres tels que Super Street Fighter II, Giga Wing, Warriors of Fate ou le plus rare Cyberbots. Bref, à moins d’avoir un penchant pour une certaine époque, il est bien compliqué de faire un choix. A la rigueur, on peut éventuellement se poser plus facilement sur le premier pack (84-88) si l’on a déjà acquis d’autres compilations telles que Capcom Beat’em Up Bundle (dans laquelle on retrouve Final Fight, Captain Commando, Warriors of Fate et Battle Circuit) ou Street Fighter 30th Anniversary Collection.

apps.32087.13547927470033032.1c586adc-58f3-4513-951d-ae49f99a24fd

Parlant de Street Fighter et plus largement de la baston 2D, on note ici que Capcom a levé le pied. Pas de Street Fighter Zero/Alpha ou III, on se contente de quatre déclinaisons de Street Fighter II. A l’inverse, l’accent est mis sur le shoot’em up et les amateurs du genre ont de quoi faire avec 1941, 1942, 1943, 19XX, Giga Wings, Carrier Air Wing ou Vulgus. En ajoutant à cela des shooters tels que Commando ou Senjo no Ookami II (connu chez nous comme Mercs), Capcom Arcade Stadium s’avance comme une compilation grandement tournée vers les amateurs de ce genre d’expérience.

apps.5350.13547927470033032.1c586adc-58f3-4513-951d-ae49f99a24fd

Tous ces jeux, jouables pour la plupart en coopération locale et disposant de classements en ligne, se présentent dans un menu affichant les bornes d’arcade les unes à côté des autres. On peut d’ailleurs modifier leur apparence avec une belle palette d’options. Mais c’est surtout du côté des jeux, dont l’émulation est parfaitement propre, que l’on retrouve de quoi personnaliser son expérience. L’affichage original, étiré ou vu comme si l’on se tenait au-dessus de la borne sont proposés, avec dans le premier cas de nombreux papier-peints disponibles pour remplacer les bandes noires. Plusieurs filtres sont disponibles, pour reproduire l’effet des scanlines par exemple et bonne nouvelle pour les joueurs de shmups équipés comme il faut : on peut faire pivoter l’affichage pour jouer en TATE.

apps.31771.13547927470033032.1c586adc-58f3-4513-951d-ae49f99a24fd

Un fois en jeu on peut sauvegarder n’importe où, utiliser une fonction de retour en arrière (bien utile sur des jeux souvent bien retords), paramétrer la difficulté voire carrément augmenter ou abaisser la vitesse du jeu. Pour les plus acharnés, un mode défi est disponible sur chaque titre et vous place face à un chronomètre, un objectif de score ou diverses autres expériences où les contraintes sont parfois bien difficiles à surmonter. Il y a également des défis à durée limitée, offrant souvent l’occasion de cumuler plus de crédits « Caspo », une unité de score ouvrant au fil du temps à plus d’options de personnalisation des bornes d’arcade. En résumé c’est propre, bien fourni, adaptable… Seul votre niveau d’intérêt pour certains jeux ou le cas échéant le fait de disposer déjà d’une partie d’entre eux au travers d’autres compilations fait pencher la balance en la faveur de l’acquisition ou non de Capcom Arcade Stadium.

3/5
Capcom Arcade Stadium est une compilation qui remplit bien son rôle et qui permet, dans un environnement bien fourni en options diverses et variées, de profiter au mieux d’une trentaine de gloires signées Capcom. Si en tant qu’amateur de shoot’em up on apprécie forcément la sélection proposée ici, ce focus assez important sur un genre peut aussi rebuter. On aurait d’ailleurs aimé retrouver un peu plus de choix côté baston, même si l’on comprend la volonté de Capcom de ne pas marcher sur ses propres plates-bandes, la compilation Street Fighter étant déjà passé par là. Il y a tout de même un petit sentiment de déjà-vu, notamment du côté des beat’em up qui avaient eu droit à leur compilation. En bref, on conseille avant tout Capcom Arcade Stadium aux joueurs n’ayant pas déjà craqué pour une précédente compilation ou certains jeux vendus seuls à une époque.

+

  • Beaucoup d’options pour profiter au mieux des jeux
  • Habillage agréable
  • Belle sélection de jeux dans son ensemble…

-

    • … Mais il vaut mieux aimer les shoot’em up
    • Street Fighter timidement représenté
    • Pas mal de doublons avec Capcom Beat’em up Bundle