Jeux

Five Dates

FMV | Edité par Wales Interactive | Développé par Good Gate Media

3/5
One : 17 novembre 2020
17.11 à 15h00 par - Rédacteur en Chef

Test : Five Dates sur Xbox One

Le cœur a ses raisons…

Jamais à cours d’idée lorsqu’il s’agit de produire un nouveau FMV, le studio gallois Wales Interactive est même parvenu à faire émerger rapidement quelque chose de l’étrange période que fut le premier confinement. Five Dates se pose ainsi comme une expérience FMV très particulière pour son contexte, mais parvient-elle à divertir d’autres personnes que Jean Castex ?

On imagine que vous connaissez bien Wales Interactive depuis le temps que l’on teste leurs FMV, mais un petit rappel ne fait jamais de mal. C’est à ce studio que l’on doit l’édition et/ou le développement de films interactifs tels que The Complex, The Shapeshifting Detective ou encore l’excellent Late Shift. On a donc ici des experts de ce genre revenu à la vie depuis l’époque lointaine où il faisait rêver les futurs possesseurs désabusés des Mega CD et autres 3DO. Nonobstant cette expérience déjà riche en matière de FMV sur une période somme toute assez réduite (tous les jeux Wales Interactive que nous avons testé datent de l’ère Xbox One), le studio gallois nous propose avec Five Dates un titre qui sort des sentiers battus. On met de côté ici le déroulement façon film de The Complex ou Late Shift (on retrouve cependant Paul Raschid à la réalisation, comme pour le premier nommé) pour se lancer dans quelques heures de discussions au travers d’une application de rencontres. Tout cela en plein confinement. Voilà qui promet.

Five Dates, c’est l’histoire de Vinny, un « millenial » londonien qui face au sentiment de solitude que le confinement vient amplifier, cède à l’injonction de son meilleur ami Callum : s’inscrire à une application de rencontres amoureuses. Les premiers instants du jeu que l’on découvre depuis la caméra frontale du téléphone de Vinny nous dépeignent un personnage plutôt sympathique. Un monsieur tout le monde souriant, mal fagoté, un peu gauche sur les bords mais rempli de bonnes intentions. De son côté, son ami Callum (à qui Vinny expose brièvement son expérience entre deux rencontres) fait office de « co-pilote ». Une sorte de « Barney Stinson afro », rieur, joueur, toujours à fond lorsqu’il s’agit de parler de Vinny et ses potentielles conquêtes. Si le trait est extrêmement appuyé pour dépeindre Callum comme le pote idéal, on apprécie tout de même ces petites discussions entre Vinny et lui.

five dates test 4

Reste que le cœur de l’expérience repose sur les rencontres par vidéo interposée entre Vinny et ses cinq conquêtes potentielles. Au démarrage de l’application, on peut choisir la photo de profil de Vinny, définir le milieu dans lequel il exerce professionnellement, sélectionner trois centres d’intérêt et enfin, préciser quel est son signe astrologique. Tous ces choix ont, vous l’avez compris, une importance plus ou moins grande pour la suite des événements. Une fois Vinny « identifié », place à la sélection entre trois des cinq prétendantes pour recevoir avec chacune d’entre elle un premier rendez-vous en vidéo. Ne vous inquiétez pas trop de ce premier tri : vous aurez bien sûr la possibilité de relancer une nouvelle partie avec des choix différents et lorsque vous rencontrerez à nouveau l’une des personnes choisies en premier lieu, il vous sera possible de passer les séquences déjà visionnées. Laissez donc parler votre instinct pour cette première salve de trois rendez-vous.

Il faut se contenter d’une photo et de quelques informations de base pour opérer ce choix. On a donc dans cette liste une certaine Maya (Marisa Abela), une blonde aux cheveux roses nommée Saffron (Taheen Modak) ou encore -toujours dans la blondeur mais avec un côté autrement plus sérieux- Paige, campée ici par l’actrice britannique Georgia Hirst que vous avez pu voir dans la série Vikings. Une quatrième conquête possible nommée Shaina est incarnée par Mandip Gill (Docteur Who), qui apparait sur sa photo de profil avec… Un bébé. Et puis il y a Paige, dont le rôle a été confié à la chanteuse britannique Sinead Harnett. Les photos de profil ne disent pas grand-chose (heureusement pour la pauvre Paige) et c’est un peu à tâtons que l’on se lance dans le grand bain. On est amené à rencontrer toutes sortes de personnalités, de l’influenceuse archi-impliquée dans ce qu’elle fait à l’adepte de yoga/véganisme/encens, en passant par la femme forte et indépendante ou bien tout autant libre mais complètement délurée. Le dernier profil sonne de son côté comme un hommage aux nombreuses femmes officiant dans le monde de la santé.

five dates test 3

FMV oblige serait-on tenté de dire, chacune de ces femmes incarne une sorte de « personnalité type », un idéal qui manque peut-être un peu de finesse. Il en va de même pour Vinny cela dit, même si dans ce cas précis il nous revient de l’incarner et d’adapter donc les questions et réponses au contexte. On peut y aller comme on le ferait si on était réellement à sa place (toutes proportions gardées, les choix sont limités) mais finalement on ne perd que rarement de vue qu’il s’agit d’un jeu et que si l’on veut conclure comme dirait Jean-Claude avec l’une de ces personnes, il convient tout de même d’arrondir parfois les angles. La première vague de discussions tourne autour des questions classiques que se posent des inconnus, alors veillez bien à vous souvenir de vos choix de départ. A l’issue de ces trois rencontres, vous devez éliminer une prétendante, à moins que vous n’ayez foiré vos réponses et que ce soit elle qui éteigne le flambeau. En cas de réussite on passe alors à la seconde vague de rendez-vous qui prend la forme d’un jeu et permet de pousser plus loin et de façon un peu plus dynamique les rencontres. On peut ainsi être amené à jouer à « action ou vérité », « bois si tu as déjà… », voire participer à une session de lecture de cartes de Tarot. L’issue positive ou non de ces seconds rendez-vous dépend de vos réponses mais également de choix opérés avant cela, comme le fait de prendre ou non de l’alcool en vue du jeu.

Arrive finalement le moment où l’on doit choisir qui sera l’heureuse élue pour le rendez-vous final. Enfin, si le taux de compatibilité est assez haut pour qu’elle accepte bien sûr. Ce troisième rendez-vous fonctionne comme un repas en tête à tête par écran interposé, chacun ayant pris soin de préparer quelque chose de son côté pour ce grand soir. En cas de réussite pour tisser des liens, vous obtenez les coordonnées personnelles de la jeune femme : mission accomplie. Parvenir au bout d’un premier rendez-vous réussi prend une heure environ et pour voir les autres ce sera à chaque fois un peu plus court puisque vous pourrez avancer rapidement les séquences déjà visionnées, autant que modifier vos choix quand ils ne se sont pas montrés très concluants la première fois. Se moquer d’une influenceuse en disant que son métier n’en est pas un est une mauvaise idée, soyez-en sûr.

five dates test 2

Que penser dès lors de cette expérience nouvelle proposée par Wales Interactive ? L’idée est intéressante et le concept de discussions globalement bien exploité. Les incohérences et faux-raccords sont rares. Comme on l’a dit, les acteurs surjouent et les profils sont clairement taillés à la serpe pour qu’aucune subtilité ne puisse vous piéger ; néanmoins, on a bien conscience que l’on est dans un FMV et ce côté pas très finaud fait forcément partie du lot. Si l’on apprécie la seconde partie des rendez-vous notamment qui laisse place à un peu d’imaginaire, on se rend toutefois bien compte au bout de deux parties des limites du concept de Five Dates : ça tourne un peu en rond et surtout, ne vous attendez pas à la moindre surprise. Il y a bien quelques petits moments qui sortent des lieux communs (demandez un peu à Maya de fouiller dans son sac) mais dans l’ensemble, Five Dates est centré sur les rencontres et les discussions entre les personnes au cœur de la pandémie et du confinement. Etonnamment cependant, la question du rapport à la maladie et au risque qui existe n’est pour ainsi dire jamais évoqué. Il manque dans Five Dates le ou les moments qui vont faire que l’histoire s’emballe, que quelque chose change ; un petit élément perturbateur qui vient redynamiser la progression. L’expérience n’est donc pas désagréable mais il lui manque quelque chose pour véritablement émerger, outre une traduction en français qui on l’espère arrivera tôt ou tard. L’anglais familier utilisé ici peut contrarier les joueurs qui ne maitriseraient que très peu la langue anglaise.

3/5
C’est donc avec une formule encore différente des autres que Wales Interactive place un nouveau soldat dans son armée de FMV. Réalisé pendant le confinement et s’en servant comme base pour justifier des rencontres à venir entre un sympathique « héros » et ses possibles amours, Five Date parvient à divertir un petit moment mais peine à se renouveler. Faute de surprise, d’élément qui vienne dynamiser les échanges entre les protagonistes, on vit l’expérience sans sourciller. Ni en mal, ni en bien. On conseille donc Five Dates à ceux qui aiment profondément les FMV et ont déjà écumé tout le catalogue Xbox One, car bien qu’imparfait il demeure correct. Mais pour ceux qui s’initient au genre ou n’ont pas encore tout vu, d’autres jeux du même éditeur et disponibles sur Xbox One nous semblent plus appropriés.

+

  • La phase de jeux des seconds rendez-vous est amusante
  • Beaucoup de séquences à débloquer
  • Callum, ce héros
  • Concept bien trouvé…

-

    • … Mais il montre trop vite ses limites
    • Aucune surprise pour une tension minimale
    • Personnalités qui manquent de finesse
    • Anglais intégral