Jeux

Les Sims

Inclassables | Edité par Electronic Arts | Développé par Maxis

4/10
360 : 03 avril 2003
16.04 à 08h53 par

Test : Les Sims sur Xbox

Il y a des jours comme ça, on est tranquillement en train de regarder la télé, on se dit que la vie est belle et que rien au monde ne pourrait venir troubler cette quiétude apaisante qui règne au sein du cocon familial. Mais c’est oublier que Ed -monsieur le nouveau rédac’ chef- Warner est là pour nous ramener aussi vite que possible à la dure réalité de la vie de testeur : « Salut Big-O, c’est toi qui t’occupes du test des Sims ? Euh non pourquoi ? Et ben maintenant c’est toi ». Je ne méritais pourtant pas ça, mais en tant que serviteur d’Xbox-mag, je me devais de m’occuper de ce test, même à contre cœur... Les Sims ont débuté sur PC il y a de ça bientôt trois ans et le jeu c’est imposé comme un best seller au bout de quelques semaines. Son succès vint surtout du fait que le jeu plaisait à tout le monde (y compris les non-gamers) et qu’il toucha ainsi une tranche de la population qui n’achète pas de jeux en général. Voyant ce succès grandissant, les développeurs ont sorti add-on sur add-on et on en dénombre pas moins de quatre aujourd’hui, dont une version online. Il est donc inutile de préciser à quel point le jeu est populaire et pourquoi les profiteurs de chez EA Games nous le ressortent sur Xbox.

La fête à la maison

Lorsque vous commencez le jeu, le seul mode disponible est « vivre sa vie », un mode exclusif aux versions consoles. Dans ce nouveau mode, vous créez un personnage, et vous le faite ensuite évoluer au travers de niveaux composés d’objectifs à remplir (ultra linéaire comme truc…). En effet, au lieu de vivre sa vie normalement à l’aveuglette, on vous impose différentes tâches à effectuer. Une fois celles-ci réussies vous passez au niveau suivant. Le premier niveau vous place dans une maison avec votre mère, vous devez l’aider, faire la cuisine, lui demander de l’argent et trouver un job. Lorsque vous trouvez un job, vous passez au niveau suivant dans une maison en collocation, et les situations deviennent un peu plus intéressantes.

Si vous voulez juste construire une maison et voir ce qui

se passe par la suite, vous pouvez jouer dans le mode « jouer aux Sims ». C’est

a peu de choses près la version PC. Tout est similaire et quelques ajouts des

add-on sont même présents, mais les contrôles sont grandement simplifiés et les

menus beaucoup plus simples. La plus grosse nouveauté est le fait de pouvoir

bouger la caméra tout autour de la maison, avec le stick droit, ce qui améliore

grandement le confort de jeu (même si les angles de caméra sont toujours aussi

pourris). Le stick gauche vous servira à bouger le curseur sur tout ce que vous

voulez et ainsi choisir des objets. Une fois un objet sélectionné, une petite

liste d’options apparaît dans laquelle vous pouvez choisir ce que vous voulez

faire. Le pad multi vous servira à voir différentes informations concernant

votre Sim, ses motivations, ces caractéristiques et sa liste d’amis. Vous pouvez

également changer de Sim à tout moment par simple pression du bouton Y ou

accélérer le temps en pressant la gâchette gauche (très utile car cela rétrécit

le calvaire…).


Un intérêt relatif…

Le gameplay, même si il peut paraître sympa au début, s’avère rapidement prise de tête après quelques minutes de jeu. La première chose que vous avez à faire est de créer votre maison, vous pouvez placer les murs, les peindre, insérer des couloirs et des portes ou rajouter des étages. Une fois la structure mise en place vous pouvez ajouter les meubles et les objets que vous désirez. Il y en a énormément que vous pouvez placer à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, des chaises de cuisine, des futons, des canapés en cuir, des toilettes, des douches, des réfrigérateurs, des fours, des machines à café, des télévisions, des radios, des PC ou encore des panneaux de basket-ball (et bien d’autres trucs encore). Ces différents objets sont très importants pour divertir votre Sim. Il faudra également tenir compte de leurs caractéristiques personnelles, hygiène, confort, fétard ou plutôt sérieux… Si votre Sim n’est pas content, il ne voudra pas chercher de job, ni aider dans la maison et sera désagréable avec les autres personnes.

Pour ce qui est de l’intelligence artificielle on pourrait

plutôt parler de stupidité artificielle. Il arrive souvent que votre Sim soit

bloqué dans un passage trop étroit, vous empêchant de prendre le bus scolaire

par exemple mais ce n’est pas tout car les Sim font aussi un beau paquet de

conneries même lorsqu’ils sont de bonne humeur. Vous dites de faire quelque

chose à votre Sim, comme jouer au basket par exemple, et il ira simplement se

mettre dehors devant le panier pendant toute la journée ! Il pourra aussi

rentrer dans la salle de bain pendant que quelqu’un est aux toilettes (les

toilettes étant dans la salle de bain aux States…) ! Et surtout n’oubliez pas de

le faire aller au petit coin, car lorsque j’ai commencé à jouer je ne le savais

pas et mon Sim s’est soudainement levé de table, alors qu’il mangeait

tranquillement avec sa mère, et a tout simplement chié par terre ! Sa mère a

alors dit : « mais qu’est-ce que tu fais, il te faut encore des couches à ton

age !! ». Et je vous rappele que votre Sim est un adulte…


C’est pas très beau tout ça…

Les graphismes du jeu sont vraiment indignes d’une Xbox, que ce soit au niveau des textures ou de la modélisation des personnages, on se croirait sur PSone avec des graphismes un peu affinés… On note tout de même quelques modifications par rapport à la version PS2, moins de bogues d’affichage et des graphismes un peu plus fins, mais le jeu était déjà très moche sur PS2 que cela ne change pas grand-chose. Mieux vaut opter pour une caméra lointaine pour que l’ensemble ressemble à quelque chose.

Au niveau

du son, on retiendra les musiques très sympa la plupart du temps, mais on

oubliera très très vite les voix ridicules des Sims qui parlent un mélange

d’allemand, de suédois et de portugais sensé nous faire rire mais qui est en

fait plus prise de tête qu’autre chose… Et on notera également les différents

bruitages qui sont très réussis.

En bref, nous voilà devant un jeu très problématique. En effet, certaines personnes sont fans, d’autres détestent et enfin certains (comme moi) sont intéressés au début puis déchantent assez vite car l’intérêt s’avère tout de même limité. Je ne saurais que trop vous conseiller de l’essayer (longuement) avant de l’acheter, sous peine de regretter amèrement votre achat… Et si vous n’êtes toujours pas sûr de vous, essayez le sur PC, il doit coûter beaucoup moins cher… (PS : Si vous êtes fan de ce genre de jeu, que vous avez adoré la version PC et que vous n’êtes pas trop regardant au niveau des graphismes, la note globale monte à 14…)

+

    -

      • C'est moche, très moche... c'est même laid par moment.
      • Ben là pour le coup, rien à redire c'est simple à jouer et plutôt efficace...
      • Le jeu est assez long mais arriverez vous à tenir aussi longtemps?
      • Des musiques super répétitives et des voix absolument insupporatbles!
      • Un jeu à réserver aux personnes qui aiment la série ou qui veulent s'essayer au genre, mais franchement avec une réalisation pareille ça fait mal au derrière...
      • Je ne sais pas quoi dire sur l'animation d'un jeu dans lequel les persos bougent n'importe comment et font absolument n'importe quoi...

    Sur le même thème