Jeux

Late Shift

FMV | Edité par Wales Interactive | Développé par Wales Interactive

4/5
One : 18 avril 2017
27.04 à 21h42 par

Test : Late Shift sur Xbox One

Retour vers le futur du FMV

Genre de toutes les promesses au début des années 1990 et fer de lance de consoles finalement mortes-nées, le jeu FMV pour Full Motion Video connait contre toutes attentes une petite renaissance. Ce retour sur le devant de la scène est à mettre au crédit entre autres des studios Wales Interactive, responsables de l’angoissant The Bunker et de retour aujourd’hui avec Late Shift, un film dont vous êtes le héros.

A la différence de The Bunker qui, en dépit de son statut de FMV, proposait une poignée d’actions à mener, Late Shift est avant tout un film. Avant d’arriver sur Xbox One, ce thriller réalisé par Tobias Weber et Michael R.Johnson (auteur du film Sherlock Holmes de 2009) a d’ailleurs fait un détour plus ou moins remarqué dans certaines salles obscures. Armés de leurs smartphones, les spectateurs avaient alors tout loisir d’agir en temps réel sur la suite des événements et votant à certains moments de l’aventure. Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit dans Late Shift : prendre les commandes de l’histoire de Matt, son héros, sans jamais perdre de vue le fait qu’il s’agit aussi et surtout d’un film et que c’est sur son intrigue que repose la qualité du temps de jeu que l’on s’apprête à passer.

lateshift_01-890x501

Late Shift, c’est l’histoire d’un étudiant en mathématiques londonien campé par le « so british » Joe Sowerbutts. Pour survivre aux dures lois de la vie universitaire, le jeune homme occupe un emploi de gardien de nuit dans un parking d’un quartier huppé. Les belles carrosseries entrent et sortent, les belles blondes ont forcément une faveur à demander. Mais pas le temps de niaiser. Un bruit suspect et quelques minutes plus tard, Matt est embarqué de force par un sinistre individu ; pour sauver sa peau, il lui faut participer à un cambriolage. C’est à partir de là que le système de jeu se met véritablement en place et permet au joueur d’influencer le cours de l’histoire, parfois radicalement. Collaborer pour mieux les berner ? Céder aux sirènes de l’argent facile ? L’issue dépend des choix du joueur.

« L’impact semblera parfois minime mais à d’autres moments, c’est toute l’intrigue qui prend une direction totalement différente de celle que l’on avait pu expérimenter lors de la première partie »

Si une partie dure environ une heure quinze en moyenne, Late Shift ne se contente pas de donner l’illusion du choix en comptant pas loin de quatre heures de scènes filmées pour sept fins différentes. Tous embranchements confondus, le joueur est sollicité 180 fois. L’impact semblera parfois minime mais à d’autres moments, c’est toute l’intrigue qui prend une direction totalement différente de celle que l’on avait pu expérimenter lors de la première partie. L’action se limite à choisir dans un temps limité une réponse ou un comportement à adopter (n’allez pas chercher mouvements et autres QTE) : s’il se contente du minimum de gameplay, Late Shift n’en demeure pas un moins un divertissement intéressant.

Late-Shift-game-download-3

L’intrigue déroulée le temps d’une nuit londonienne ne brille pas forcément pour son originalité ou ses grands moments mais il faut reconnaitre le très bon travail mené sur la cohérence du tout en fonction des choix. Les acteurs jouent leur partition avec application pour la plupart, notamment Joe Sowerbutts tout à fait crédible dans son rôle, peu importe la direction que l’on lui fait prendre. Le choix de laisser les voix originales (sous-titrées en français) ajoutent du cachet à la production, même si le mixage est assez inégal avec des voix très basses par moments. L’image connait également quelques petits couacs, notamment des sursauts d’accélération au moment de certains choix (mais cela n’entache pas l’expérience). Pour continuer dans le rayon des reproches, on regrette l’absence totale de chapitrage et d’avance rapide, ce qui oblige à tout refaire sans point de repère pour qui veut débloquer toutes les fins possibles.

4/5
Avec Late Shift le FMV affirme encore un peu plus l’intérêt de son comeback. Cantonné à l’utilisation d’un seul et unique bouton, le joueur participe néanmoins activement à une intrigue qui se décline sur des axes parfois très éloignés, synonyme d’une rejouabilité au rendez-vous. Dommage tout de même de ne pas avoir soigné l’enrobage avec plus d’options qui auraient pu permettre de découvrir tous les embranchements sans avoir à refaire l’intégralité du jeu. L’ennui finit inévitablement par pointer le bout de son nez. Porté par un bon acteur principal et un cadre intéressant malgré un scénario somme toute convenu, Late Shift est un titre à conseiller aux amateurs de FMV et aux curieux qui voudraient découvrir un genre ô combien singulier.

+

  • Choix nombreux, parfois décisifs
  • Embranchements vraiment différenciés
  • Sept fins à débloquer
  • Acteur principal bien dans son rôle
  • L’ambiance londonienne a forcément du charme

-

    • Pas de chapitrage
    • Ni d’avance rapide
    • Scénario assez convenu
    • Quelques accélérations de l’image
  • 05.06 à 06:00

    J’ai juste pu le commencer et c’est vraiment bien!

    Les choix ne sont vraiment pas simple, il y’en a beaucoup, et on est vraiment vite prit dans l’histoire. Et à l’instar du héro complètement dépasser !

    Hâte de continuer…

    EDIT: Terminer 1 fois…tain j’ai looser comme un connard, je me suis fait serrer par les flics :mrgreen:

    Bon ben je vais recommencer.

    Vraiment bien ce "jeu"…merci de l’avoir testé, je serais passer à coté sinon.

  • 31.05 à 07:44

    [quote="Gattuso":3tdiq743]Ah… c’est une bonne question :mrgreen: . Il me semble que si tu quittes la partie en cours tu reviens ensuite au début de la scène je dirais "principale" en cours. Mais c’est à confirmer.[/quote:3tdiq743]

    Ouais donc on reprend pas tout depuis le début quand même…c’est déjà ça ;-)

    Merci :bravo:

  • 30.05 à 04:39

    Ah… c’est une bonne question :mrgreen: . Il me semble que si tu quittes la partie en cours tu reviens ensuite au début de la scène je dirais "principale" en cours. Mais c’est à confirmer.

  • 30.05 à 01:05

    Je l’ai finalement prit.

    Une petite question avant de commencer…on peut faire des pauses pendant le jeu ou il faut se taper les 1h15 en une traite?

  • 02.05 à 09:43

    Tiens il m’intéresse ce jeu! J’aime bien les jeux en FMV.

Sur le même thème