Jeux

Rigid Force Redux

Shoot'em up | Edité par Headup Games | Développé par com8com1

4/5
One : 05 juin 2020
13.06 à 18h01 par - Rédacteur en Chef

Test : Rigid Force Redux sur Xbox One

Esquive en souplesse

Dans la grande famille des shoot’em up, l’action à défilement horizontal « classique » façon R-Type fait probablement partie de l’approche la plus généralisée et populaire du genre chez les trentenaires et plus. Elle est mère d'un petit plaisir singulier, alors courant dans les années 80-90, et que l'on espère retrouver intact à chaque nouveau jeu du genre, comme aujourd’hui avec Rigid Force Redux. Bonne nouvelle pour les amateurs : le jeu de Com8com1 délivre une expérience tout à fait satisfaisante sur Xbox One.

Sturmwind Ex, Natsuki Chronicles, Sine Mora Ex et maintenant Rigid Force Redux. En attendant également R-Type Final 2, le shoot’em up à défilement horizontal a trouvé sur cette génération de consoles une certaine visibilité, là où les années 2000 tendaient plutôt à favoriser le shmup vertical et plus particulièrement tourné vers l’approche « Danmaku ». Avec Rigid Force Redux comme avec les titres cités, on retrouve une conception du shoot’em up traditionnelle, où l’écran n’est pas submergé de boulettes mais où il est cependant nécessaire de maintenir une bonne dose de concentration pour faire face aux hordes ennemies et survivre le plus longtemps possible.

Doublé en anglais, allemand et japonais, Rigid Force Redux nous propulse dans une bataille pour la survie de la planète « Therra ». Les voix que vous entendez se cantonnent à quelques lignes de présentation pré-mission par l’IA qui vous accompagne. On n’est donc pas dans une scénarisation poussée comme nous l’a proposé Natsuki Chronicles, mais on apprécie l’effort de contextualisation du combat. En mode campagne comme en arcade, Rigid Force Redux se compose de six niveaux dans des environnements relativement classiques : espace, grottes, zones glaciales et autres complexes industriels sont au rendez-vous.

Rigid Force Redux 5

Si l’on ne retient pas forcément Rigid Force Redux pour sa recherche artistique, l’ensemble est cependant très propre. D’une fluidité impeccable, le jeu de Com8com1 est aussi et surtout parfaitement lisible. C’est un détail hautement important dans ce genre de jeu et l’on ne peut trouver comme prétexte à une manœuvre mal négociée un quelconque problème de perception de l’action. Comme dans de nombreux shmups classiques à scrolling horizontal, Rigid Force Redux vous invite à éviter les balles mais aussi les nombreux pièges du décor, à vous faufiler entre deux plateformes sans y laisser une aile. Là encore, rien à signaler : tout se passe à merveille et la véritable difficulté vient comme toujours du pad Xbox One pour qui joue avec la croix. Elle n’est décidément pas faite pour la précision.

Avec trois niveaux de difficulté en mode campagne et des crédits supplémentaires qui se débloquent en fonction du temps de jeu, Rigid Force Redux est un shoot’em up adaptable à la plupart des profils de joueurs. Il faut s’exercer un peu sur les deux derniers stages si l’on est débutant, mais dans l’ensemble chacun a les moyens d’y trouver son compte. L’armada ennemie est bien fournie et dispose à chaque niveau de ses unités dédiées en plus des vaisseaux que l’on croise du début à la fin ; les boss en revanche manquent de charisme, le dernier en particulier bien qu’il offre une belle opposition. Il y a dans la façon de Rigid Force Redux d’être très carré -et donc très bon dans l’ensemble- une absence de prise de risque qui le rend, sur certains aspects, un peu trop sage.

Rigid Force Redux 4

Rien ne saurait cependant gâcher le plaisir manette en main, impeccable d’un bout à l’autre. Les power up ramassés au fil de la progression permettent de modifier le type de tir, pour le faire rebondir sur les murs par exemple, ou les accompagner de roquettes et de bombes qui visent le sol. Parallèlement, l’augmentation jusqu’à quatre du nombre de modules de puissance de feu donne à terme une grande sensation de force et surtout plus de contrôle. Il est ainsi possible de modifier l’orientation des modules pour favoriser l’avant ou l’arrière tandis que l’on se sert d’un aimant pour récupérer un maximum d’orbes vertes afin de charger un tir prolongé dévastateur. L’utilisation de l’aimant permet par ailleurs de ralentir les mouvements du vaisseau pour un gain de précision important.

Ajouté à une arme de courte portée qui permet de canceller les boulettes adverses ou se sauver le derrière dans une situation critique, tout cela donne à Rigid Force Redux une proposition manette en main très bien calibrée et suffisamment riche pour susciter l’envie de retourner pour un nouveau run. Et un autre, et plus encore. Le mode arcade ajoute des objets parfois bien planqués à récupérer pour faire gonfler le score et si le cœur vous en dit, le mode Boss Rush se déverrouille une fois la campagne terminée. Les chasseurs de score trouvent ici un système basé sur la rapidité à descendre les ennemis tout en prenant soin d’éliminer intégralement chaque vague. Il faut donc aller au contact et découvrir une façon encore différente d’aborder ce shoot’em up très plaisant jusque dans sa bande-son. Pas forcément mémorable, mais bien à sa place.

Acheter Rigid Force Redux sur le Store Xbox au format dématérialisé (19,99€, lien affilié)

4/5
Dans la lignée des R-Type et autres shmups à scrolling horizontal traditionnels, Rigid Force Redux fait un très bon travail. Bien équilibré pour donner de quoi faire aux joueurs de tous niveaux, le jeu de Com8com1 fait mouche avec un gameplay travaillé, aussi agréable et facile à prendre en main qu’exigeant pour qui veut faire péter les scores ou tenter le 1cc. Si l’on peut lui reprocher un certain manque de prise de risque lui donnant dès lors un caractère parfois trop sage, Rigid Force Redux sait se montrer suffisamment fort et soigné pour se poser comme un shoot’em up que l’on conseille sans réserve à tout amateur du genre.

+

  • Gameplay bien fichu et agréable
  • Lisibilité optimale
  • Expérience équilibrée entre accessibilité et challenge
  • Réalisation très propre

-

    • Artistiquement très sage
    • Les boss manquent de folie