News

06.07.2007 à 02h03 par |Source : Editeur

Xbox 360 : Microsoft revoit encore ses objectifs à la baisse

A l’occasion de sa grande séance d’aveux programmée hier soir pour annoncer l’extension de garantie de la Xbox 360, Microsoft a non seulement reconnu les gros problèmes de fiabilité de sa console, mais aussi, et encore une fois, revu ses objectifs de vente à la baisse.

C’est Chris Liddell qui s’est chargéde la sale besogne : l’objectif des 12 millions de 360 vendues (comprenez, comme toujours,distribuées aux magasins)pour juin, pourtant déjà modeste,ne sera pas atteint. Microsoft vise à présent 11,6 millions d’unités (chiffre en cours de calcul, qu’on devrait découvrir courant juillet), soit 400.000 de moins que prévu. Pour rappel, à l’origine,le groupevoulaitparvenir à écouler entre13 et 15 millions de machines sur la même période. Une sacrée dégringolade.

Ces données prouvent que laconjoncture actuelle n’est pas des plus favorables pour la Xbox 360. Toujours moribonde au Japon, elle peine àdécoller sur ses terres, aux Etats-Unis. Quant à l’Europe, l’absence de données habituelle dissimule mal les difficultésrencontrées par la machine surpresque tous les marchés du vieux continent, à l’exception de celui de la Grande-Bretagne.

Le seuil symbolique des 10 millions de machines écoulées, qui avait été atteintdébut janvier, semble de plus en plus en décalage avec les ventes réelles de la console.Microsoft a distribué beaucoup de360 dans les magasins du monde entier, mais, les acheteurs n’étant pas si nombreux que ça, les revendeurs n’ont à présent plus besoin de regarnir leur rayons au même rythme.

Il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions, car la période décisive, c’est bien le deuxième semestre 2007. A force de reports, les six premiers mois de l’année n’ont été que le prolongement d’une année 2006 trop calme. Sans killer-app ou presque, il était évident que la 360 n’allait pas faire des merveilles. L’élan du lancement est aujourd’hui bien loin, la machine a besoin de carburant pour avancer. De jeux. Si les Halo, GTA et autres ne parviennent pas à faire décoller la console, là, la situation sera critique. Et il faut, du côté de Redmond, commencer sérieusement à considérer une baisse de prix, au moment où Sony semble paré à sauter le pas pour sa PS3 après l’E3(les revendeurs américains parlent d’une baisse à 499$ au lieu des 599$ actuels).

A titre de comparaison, en un peu plus de deux ans, la première Xbox avait été distribuée à 13,7 millions d’unités dans le monde. L’objectif de la 360 est forcément de faire un peu mieux. Il lui reste six mois pour ça.

On en parle aussi