News

04.01.2010 à 15h52 par - Rédacteur |Source : Kotaku

Capcom ne veut pas d’un syndrome Bionic Commando

Lors de l’année 2009, Capcom a alterné le bon et le moins bon. Un Resident Evil 5 décevant pour beaucoup, un Street Fighter IV qui est revenu aux sources et un Bionic Commando totalement désastreux ont rythmé cette année et surtout ont amené Haruhiro Tsujimoto à en tirer quelques conclusions :

"L’expérience que l’on tire de Bionic Commando est qu’il est difficile de laisser le développement d’une licence à un studio tiers basé en Occident. Mais en même temps, nous ne pouvons pas développer suffisamment de titres si nous utilisons uniquement les ressources de notre compagnie, c’est pourquoi nous devons continuer ces alliances."

"Nous allons désormais réfléchir aux moyens de séparer les rôles de nos activités au Japon et en Occident. Nous prévoyons de développer les nouvelles licences au Japon, tandis que les studios occidentaux s’occuperont des séries déjà existantes qui possèdent des personnages bien établis".

Espérons que cela ne sera pas préjudiciable aux licences existantes, le premier élément de réponse devrait se nommer Dead Rising 2 dont le développement a été confié à Blue Castle Games basé au… Canada.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+