News

01.08.2011 à 12h10 par - Rédacteur |Source : MCVUK

La stratégie des jeux moins chers est un échec selon THQ

Avec la sortie de Mx Vs. ATV Alive, THQ expérimentait une nouvelle politique tarifaire auprès des consommateurs. Avec un prix plus bas que d’ordinaire (40 euros), l’éditeur américain envisageait de multiplier les contenus additionnels en tout genre, ne mettant à disposition que le strict minimum sur la galette du titre. Quelques mois après la sortie du jeu, Brian Farrell, PDG du groupe, a souhaité dresser un rapide bilan.

"Nous avons voulu tirer parti de notre expérience sur le marché du free-to-play et l’appliquer au marché des consoles. Cela nous a permis d’accélérer les ventes, mais ce n’était pas assez pour créer une base installée suffisante et réussir ce que nous voulions faire. Notre constat est qu’il ne s’agit pas là d’une bonne politique pour le marché des consoles car avec les coûts élevés inhérents à ce marché vous ne pouvez pas proposer de prix suffisamment bas pour augmenter significativement la base installée d’un jeu, et conduire ainsi les consommateurs à s’intéresser aux contenus additionnels."

A en croire Brian Farrell, il se pourrait bien que ce système soit déjà mort et enterré. En même temps, avec du free-to-play à 40 euros, on pouvait se douter qu’il y avait comme un petit souci à l’allumage…

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+