News

02.09.2020 à 07h43 par - Rédacteur en Chef

Selon Bloomberg, Warner Bros. Interactive ne serait finalement plus en vente

Changement de cap

En juin dernier était évoquée un peu partout dans les médias la possible mise en vente de Warner Bros. Interactive par sa société-mère AT&T. Objectif : 4 milliards de dollars. Dans les semaines qui ont suivi, ce sont alors toutes les grosses machines de l’industrie du jeu vidéo qui sont positionnées pour acquérir Warner Bros. Interactive, dont Electronic Arts, Take-Two et bien évidemment Microsoft. De quoi faire rêver pas mal de joueurs attachés au principe de l’exclusivité à l’aube d’une nouvelle guerre des consoles.

Les choses ont cependant évolué pour déboucher finalement sur un retrait de la mise en vente de Warner Bros. Interactive. C’est en tous cas ce que dévoile Bloomberg, faisant état d’une prise de conscience par AT&T de la valeur de Warner Bros. Interactive et de ses possibilité de développement. Bien que cette filiale soit relativement peu imposante dans une super-structure comme AT&T, ses dirigeants y voient quelque chose dont il ne vaut mieux pas se débarrasser. Ce changement de cap serait la résultante d’un changement de gouvernance à la tête de la société-mère, Randall Stephenson ayant récemment laissé sa place à John Stankey.

AT&T n’a pas souhaité commenter cette nouvelle auprès de Bloomberg.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+