News

22.03.2021 à 08h46 par - Rédacteur

Notre avis sur la manette Nacon Pro Compact pour Xbox

Mains d'oeuvre

C’est en octobre dernier, soit quelques semaines seulement avant la sortie de la nouvelle génération de consoles, que l’accessoiriste français Nacon a décidé de révéler toute une nouvelle gamme de manettes élaborées en collaboration avec Microsoft. De quoi équiper son ancienne ou sa nouvelle Xbox, et même d’apporter une solution de plus pour le xCloud, le service de cloud gaming imaginé par le constructeur américain.

Premier accessoire annoncé en fin d’année dernière à voir le jour, la manette Pro Compact est passée entre nos mains quelques jours avant sa sortie officielle fixée au 15 mars. Nous avons eu la chance de pouvoir l’essayer sur toute une palette de jeux différents pendant plusieurs jours, pour pouvoir vous fournir ainsi nos impressions et notre ressenti dans les quelques lignes qui vont suivre. Mais pour commencer, voici un descriptif complet et concret de ce que nous avons eu entre nos mains.

Caractéristiques

La Pro Compact existe en deux coloris, noir et blanc, qui s’inscrivent parfaitement dans la gamme de couleurs proposées habituellement par Microsoft pour ses consoles de salon. Les adeptes de l’uniformisation pourront ainsi choisir la manette qui ne jurera pas avec leur machine préférée. Elles reprennent l’une comme l’autre le code couleur des boutons des manettes officielles Xbox, sans oublier d’incorporer évidemment les boutons back et menu, mais aussi le bouton Xbox qui permet de revenir à l’interface de la console en un clic. Le nouveau bouton share est également de la partie. La différence la plus marquante se trouve finalement dans le fait que la Pro Compact n’existe qu’en version filaire (USB-A), et oblige donc à tenir le joueur à moins de trois mètres de sa console puisque c’est la longueur du câble attaché à cette manette. Pas de risque de faire tomber la console toutefois puisque le câble possède une partie détachable, comme il y en avait déjà sur la manette Duke de la toute première Xbox.

maxresdefault (1)

Pas de piles, ni de batteries donc pour cette manette qui est forcément plus légère qu’une manette officielle sans-fil. Une prise jack permet d’y brancher n’importe quel casque et la manette dispose d’une licence Dolby Atmos for Headphones intégrée qui permet de profiter sans surcoût de la technologie proposée d’habitude à 17,99 euros.

Ergonomie

La Pro Compact est, comme son nom l’indique, plus petite qu’une manette Xbox officielle. Sa forme rappelle d’ailleurs plutôt une manette DualShock 4 dans sa prise en main, et dispose d’un creux plus prononcé à l’arrière pour mettre le joueur dans une position confortable. Une volonté à double tranchant néanmoins puisque ce creux, même s’il a l’avantage de bien caler les mains, possède toutefois l’inconvénient de ne pas être tout à fait adapté aux grandes mains. Ces dernières ont alors tendance à se crisper assez rapidement sur certains jeux qui demandent un enchaînement de commandes rapides comme dans un beat’em all ou un hack’n slash par exemple. Ce qui relève d’un vrai confort pour les petites mains ne l’est pas vraiment pour les autres. La présence d’un plastique dur agrémenté de petit symboles en relief offre un grip équivalent à celui de la manette fournie avec la Xbox Series X/S.

Autre petit problème, la position des boutons back, menu, Xbox et share. Sans doute pour se distinguer de la manette officielle, la Pro Compact a délibérément envoyé ces quatre boutons vers l’extérieur de la coque, à gauche pour le bouton back, à droite pour le bouton menu, et en bas pour les deux derniers. Une position très étrange, notamment pour le bouton back qui se retrouve caché derrière le joystick gauche et oblige ainsi le joueur à contourner ce dernier pour l’atteindre. Pour la même raison, les positions des boutons Xbox et share obligent à utiliser la main gauche pour les activer, la main droite étant gênée par le joystick droit. On aurait évidemment préféré avoir le choix comme avec la manette officielle.

EvacKalWgAMzqW6

Boutons, gâchettes et vibrations

Au delà des défauts de positionnement de certains boutons, il faut reconnaitre que ceux-ci sont d’une qualité appréciable et très agréable au toucher. Légèrement plus large que les boutons de la manette officielle, tout en étant plus aplatis, A/B/X/Y sont très réussis et ne demandent aucun temps d’adaptation pour les joueurs qui passent régulièrement d’un contrôleur à un autre. Les joysticks semblent eux aussi de bonne qualité même si seul le temps nous dira s’ils résistent mieux ou moins bien au quasi inévitable drift des manettes.

Les gâchettes n’ont rien à envier aux manettes Xbox malgré leur différence de design. Elles restent suffisamment ergonomiques et précises pour s’adapter à n’importe quel type de jeu, d’autant que leur sensibilité est réglable via l’application Pro Compact disponible sur le Microsoft Store.

Les vibrations pour leur part sont plutôt bien gérées la plupart du temps mais rencontrent quelques difficultés sur certains titres comme Wreckfest. Lors de grosses collisions la manette Pro Compact se met à vibrer de manière excessive jusqu’à ressentir le côté mécanique des moteurs, avec un bruit assez désagréable lié à la vibration du plastique. Ces désagréments sont heureusement un cas isolé et ne semble s’appliquer que dans une minorité de cas.

La manette Pro Compact de Nacon est un bon compromis pour les joueurs qui n’ont jamais réussi à prendre correctement en main la manette officielle Xbox. Malgré quelques défauts loin d’être rédhibitoires et un petit temps d’adaptation au positionnement des boutons back et share, sa finition, son design confortable pour les petites mains et la présence d’une licence Dolby Atmos en font un produit possédant un bon rapport qualité/prix. 

On en parle aussi

Planning

+