News

23.06.2024 à 21h19 par

Noreya: The Gold Project ravira aussi les joueurs Xbox

Une véritable déesse de l'apocalypse

Ses influences sont très nettes. Castlevania Symphony Of The Night ou encore Bloodstained ont évidemment inspiré le studio Toulousain de Dreamirl pour leur création Noreya: The Gold Project. Après une campagne Kickstarter rondement menée qui a réuni 150 531 euros (sur 125 000 requis), le jeu est désormais arrivé ce 21 juin 2024 sur Steam, et arrivera, comme prévu par la campagne, sur Xbox. Avec une bande son signée Xavier Dand – a.k.a MisterMV -  et Laurent Lozano – a.k.a Sarys – et une direction artistique menée par Camille Unknown, Dreamirl décide de s’entourer de très talentueux artistes français pour mener son développement. Sorti il y a tout juste 48 heures, le jeu bénéficie déjà de très bons retours qui louent notamment sa possibilité d’opter pour différents niveaux de difficultés, rendant le titre accessible aux néophytes.

Se déroulant dans un univers dark fantasy, le titre est un métroidvania en Pixel art 2D de bien jolie facture qui nous fera incarner Kali, une chasseresse maudite en quête de vengeance contre les dieux. Dans sa poursuite effrenée, elle devra choisir entre le dieu de la lumière et celui de la corruption symbolisée par l’or. Et là où le jeu diffère de ses aînés, c’est par l’impact de ce choix sur notre progression. Prendre le chemin de la lumière débloquera des attaques magiques à distance et des sorts de purification, tandis que le dieu de l’or et de la corruption nous donnera accès à des attaques destructrices au corps à corps.  De plus, selon l’option choisie, les voies s’ouvrant à nous diffèreront. En bon metroidvania, le jeu proposera bien évidemment des phases de plateformes franchements nerveuses qui demanderont une coordination au poil.  Pas de fenêtre de sortie sur consoles Xbox en revanche, mais nous l’espérons avant fin 2024.

On en parle aussi

Planning

+