Jeux

Twelve minutes

Aventure | Développé par Annapurna Interactive

4/5
One : 19 août 2021
02.09 à 18h47 par

Test : Twelve minutes sur Xbox One

Pas assez de temps

Annapurna Interactive présente son dernier jeu, un thriller interactif point and click 3.0 avec Luis Antonio aux commandes. Ancien développeur chez Ubisoft et Rockstar, il a participé à l’écriture de The Witness de Jonathan Blow. C’est néanmoins seul qu’il s’est lancé dans l’écriture de ce projet ambitieux nommé 12 Minutes. Voyons ensemble si le tour de force est réussi pour ce jeu que l’on découvre grâce au Xbox Game Pass.

12 minutes fut annoncé lors de la conférence Xbox à L’E3 2019 au travers d’une bande annonce vraiment surprenante. La promesse d’une aventure pas comme les autres débutant sur une situation d’apparence banale. Lors d’un diner à la maison avec votre épouse, vous apprenez que vous allez être papa ! Bonne nouvelle ? Oui et non car les préoccupations sont ailleurs : il semble que vous viviez une boucle temporelle dans laquelle un homme entre dans votre appartement et accuse votre femme du meurtre de son père. Voici les grandes lignes d’un scenario dans lequel on ne peut s’engager plus loin sans risque de spoiler.

test 12 minutes

Un Casting AAA

Parlons plutôt des acteurs qui ont prêté leurs voix au jeu. Si je vous dis Willem Dafoe, Daisy Ridley et James MacAvoy, vous pensez alors vous aussi que la richesse du titre est vraiment portée par un voice acting de très bonne qualité (en VO donc, sous-titré en français). L’écriture du scenario est brillante, à travers chaque personnage l’enjeu de chaque boucle est tendu, le malaise palpable dans leurs manières de s’exprimer.

L’ambiance sonore est aussi très réussie. Le bruit des pas, une petite radio en fond sonore, l’orage qui s’exprime derrière votre fenêtre, tout est présent pour que le joueur soit dans l’immersion la plus totale. Lors de votre premier essai, ou lors du second ou du troisième… vous pourrez apercevoir quelques grandes références aux maitres du genre thriller, à l’image de l’inévitable Stephen King dont la référence apparait dans les premières 12 minutes du jeu.

test 12 minutes 2

Thriller Narratif ou Point and click ?

Les deux mon capitaine ! Le gameplay est largement orienté point and click. En dépit du point de vue différent on pense aussi bien à Myst (récemment inclus dans le Game Pass) que Monkey Island et les Chevaliers de Baphomet. Les connaisseurs seront donc en terrain connu. On peut ainsi interagir avec plusieurs éléments du décor ; à vous de trouver les bonnes combinaisons pour avancer et débloquer une partie supplémentaire de ce huis clos. Chaque nouvelle action peut entrainer un nouveau bout de dialogue, les possibilités sont nombreuses, très nombreuses. 12 Minutes va faire appel à beaucoup d’imagination de votre part et demande de passer par de nombreux essais, pour enfin arriver au dénouement final. La progression dépend de l’utilisation des bons éléments de dialogue et des bons objets au bon moment.

C’est cependant sur cet aspect que l’expérience se déroule en dent de scie. Comme les possibilités sont nombreuses on peut refaire plusieurs fois la boucle sans avancer dans le scenario, certains joueurs pourront donc buter sur une boucle et recommencer encore et encore. On finit heureusement par trouver la solution à force d’essai et profiter des derniers instants du jeu, captivants.

Côté pris en main à la manette les choses sont assez simples. Pointer, cliquer sur les objets ou dans la direction où l’on veut aller, choisir simplement vos phrases sont l’essentiel des interactions. L’interface est claire mais l’interaction avec les objets est un petit peu capricieuse, il faut parfois s’y reprendre à deux fois pour faire ce que l’on voulait faire.

4/5
12 Minutes est un excellent thriller narratif aux nombreuses possibilités. Porté par une ambiance unique, intelligent, il demande certes quelques heures et pas mal d’essais pour arriver à sa conclusion. Il sait cependant récompenser le joueur par la richesse de son écriture. Attention cependant au temps qui passe, les boucles s’enchainent et se ressemblent pas… On peut facilement perdre la notion du temps.

+

  • Narration parfaite
  • Ambiance sonore et visuelle au point
  • Le jeu d’acteurs ainsi que les nombreuses références au cinéma de genre

-

    • Interface capricieuse
    • Parfois frustrant lorsque l'on se perd dans des heures de recherche