Jeux

Immortals: Fenyx Rising

Action/Aventure | Edité par Ubisoft

5/5
One : 03 décembre 2020 Series X/S : 03 décembre 2020
30.11 à 18h00 par - Rédacteur

Test : Immortals: Fenyx Rising sur Xbox One

Naître de ses cendres

Annoncé sous le nom de Gods & Monsters lors de l’E3 2019, Immortals: Fenyx Rising s’est toujours présenté comme un titre qui souhaitait marché dans les traces de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Il faut dire que la dernière épopée de Link a réinventé le jeu d’aventure comme on l’imaginait jusque-là, avec un sentiment de liberté rarement vu auparavant. En s’inspirant largement du succès de Nintendo tout en lui appliquant son expertise en matière d’univers mythologiques, Ubisoft tente une combinaison risquée mais pas dénuée d’intérêt. Explications.

Le Titan Typhon a mis à mal les Dieux de la Mythologie Grecque et Zeus craint désormais d’être le prochain sur la liste du fils de Gaïa. Afin de passer entre les gouttes de la colère du Maître des vents et des Tempêtes, le Dieu de l’Olympe part se réfugier auprès de Prométhée qui va lui raconter l’histoire de Fenyx, la mortelle qui parviendra à apaiser la colère de Typhon et a libéré quatre Dieux de leurs supplices. L’aventure se déroule sur les terres du Tartare et bénéficie d’une narration de qualité offerte par Zeus et Prométhée durant une bonne trentaine d’heures de jeu. Une écriture des textes de qualité qui vient ponctuer les découvertes et la progression de Fenyx, avec des doublages en français de bonnes qualités à quelques exceptions près. On sent d’ailleurs que Lionnel Astier n’est pas forcément habitué à l’exercice et son rôle de Zeus est à mettre en dessous du reste du casting.

14021

Car Immortals: Fenyx Rising s’appuie sur de nombreuses légendes issues de la mythologie grecques et lui ajoute un côté humoristique moderne qui donne une dimension très sympathique au titre d’Ubisoft Quebec. Les amateurs de cette période de l’Antiquité seront aux anges de découvrir ou redécouvrir certains mythes vus avec un oeil frais, et donc forcément très critiques face aux atrocités racontées autour de la vie trépidante des Dieux, des héros et des monstres de la mythologie grecque. On y retrouve d’ailleurs de très nombreux personnages bien connus de ceux qui s’intéressent un minimum à ces histoires, avec toujours cette volonté de les inscrire de façon pertinente au coeur du jeu. Cela offre un background très solide à l’ensemble, complété par des décors parfois sublimes et très agréables à parcourir, que ce soit à pied, à cheval, en planant ou en escaladant.

Des actions qui rappellent évidemment The Legend of Zelda: Breath of the Wild, et une volonté de pousser le joueur à l’exploration omniprésente. Il faut bien dire que le jeu d’Ubisoft Quebec reprend une bonne partie des codes qui ont fait le succès du jeu de Nintendo, tout en lui apportant une carte plus condensée avec, de fait, des choses à réaliser sans devoir parcourir aveuglément les plaines et les reliefs du Tartare. D’ailleurs le titre reprend une des marque de fabrique des jeux Ubisoft en proposant au joueur d’escalader diverses statues pour révéler des zones de la carte. En passant en vue à la première personne il est également possible de dévoiler les nombreux points d’intérêt du Tartare et ainsi les reporter sur la boussole pour guider le joueur dans ses envies d’exploration. Seule l’une des dernières zones oblige plus ou moins à une progression en ligne droite, avec l’enchaînement de défis obligatoires.

on-est-tombe-du-nid-d-immortals-fenyx-rising-le-jeu-d-aventure-mythologique-d-ubisoft-da7c0208__w830

Et des choses à faire il y en a un paquet. Impossible de s’ennuyer une seconde dans Immortals: Fenyx Rising tant les choix laissés au joueur sont nombreux. A commencer par le déroulement de l’aventure puisque après une longue introduisant il vous faudra sauver quatre Dieux dans l’ordre que vous souhaitez. De quoi laisser une grande liberté puiqu’en plus de cela l’amélioration de Fenyx va passer par la récupérer de coffres, d’ambroisies capables d’augmenter sa barre de vie, de foudre de Zeus pour améliorer son endurance, de pièces de Charon pour débloquer des capacités parfois très utiles sur l’arbre de compétences et de divers joyaux qui apportent plus de puissance aux différents types d’armes et plus de défense sur les équipements (casques et armures). Les éléments à récupérer sont très nombreux avec l’idée sympathiques de pouvoir s’équiper avec certaines pièces d’armure pour profiter de leur atouts, tout en sélectionnant un autre équipement pour l’aspect cosmétique.

La montée en puissance se fait très bien sentir, surtout en mode difficile dans lequel les affrontements représentent un bon challenge au début du jeu. Il n’est pas rare de tomber sur une bête féroce qui va réduire notre héroïne à néant en deux coups. Puis à force de volonté pour augmenter les attributs de Fenyx les combats se transforment en affrontements d’égal à égal, puis en véritable carnage parfois. Attention toutefois, à l’image de Breath of the Wild, la montée en puissance de l’héroïne fera également apparaître des ennemis de plus en plus forts, qui eux-mêmes permettront de récolter davantage de joyaux et ainsi continuer à améliorer Fenyx. Avec des attaques rapides, des attaques puissantes, des attaques à distance, des parades, des esquives et même la possibilité d’utiliser des attaques spéciales comme Phosphore, un oiseau fort utile, la panoplie de combattant(e) de Fenyx est hautement diversifiée. Avec une bonne maîtrise il devient alors possible d’augmenter une jauge de combo qui elle-même augmente les dégâts, rendant le tout ultra nerveux et fortement agréable à jouer. La possibilité de fabriquer des potions grâce à un système de loot très basique est également un plus.

Ubisoft-publie-la-bande-annonce-dImmortals-Fenyx-Rising-disponible-le-3

Mais la recette d’Immortals: Fenyx Rising ne se résume pas à sa seule capacité à offrir des combats intenses. Les énigmes sont en effet nombreuses et de toutes sortes. Celle-ci s’appuie assez largement sur la capacité de Fenyx à porter des objets grâce aux bracelets d’Heraclès, ou à sa capacité à planer sur de courtes distances pour offrir des phases de plateformes pas vraiment compliquées mais qui ont le mérite d’être présentes. Globalement il faut faire tourner les méninges pour résoudre la plupart des énigmes, avec l’agréable surprise d’y parvenir parfois d’une façon qui n’était pas forcément prévue par le jeu. La diversité proposée est une bonne chose et évite tout sentiment de lassitude. Concrètement, tout est fait pour que le joueur trouve de quoi satisfaire son envie du moment, tout en permettant de passer à autre chose très rapidement pour éviter d’être bloqué trop longtemps sur une énigme récalcitrante.

Du côté de la technique il n’y a pas grand chose à dire. La direction artistique simpliste (mais efficace) permet d’avoir des temps de chargement plutôt rapides sur Xbox One X, et très peu de bugs ont été constatés, pour ne pas dire aucun. On note toutefois quelques petites raideurs dans la décomposition des mouvements de certains personnages, mais on s’y fait assez rapidement. Le chara-design manque parfois de finesse et ne devrait pas rassembler l’unanimité autour de lui, même si aucun modèle n’est véritablement affreux. La possibilité de choisir Fenyx par le biais d’un outil de personnalisation simple mais finalement suffisant aide également à s’attacher au personnage. L’univers quant à lui propose des textures basiques mais totalement ancrées dans l’ambiance générale. Une ambiance très réussie et qui donne envie d’y retourner dès la manette lâchée.

5/5
Immortals: Fenyx Rising est une excellente surprise. Bourré d’à priori pour sa ressemblance avec Breath of the Wild, le titre d’Ubisoft Quebec parvient à rapidement s’émanciper de son illustre modèle pour proposer une aventure passionnante dans des décors parfois époustouflants. La direction artistique est un modèle du genre, et les mécaniques de jeu très diversifiées en font un titre qui encourage le joueur à ne pas lâcher sa manette, ou à y revenir très vite. Malgré quelques petits défauts, Immortals: Fenyx Rising propose une expérience prenante de bout en bout, sans se perdre dans une infinité de choses à faire, et avec le sentiment pour le joueur d’avoir passé un excellent moment en sa compagnie.

+

  • Univers très travaillé
  • Ambiance exceptionnelle
  • Combats bien nerveux
  • Pas mal de challenge en mode difficile
  • Arbre de compétences intéressant
  • Beaucoup de choses à faire
  • Enigmes intéressantes et diversifiées
  • Excellente écriture

-

    • Des animations encore un peu raides
    • Certains chara-design discutables
    • Quelques doublages en dessous