Jeux

Omen of Sorrow

Combat | Edité par eastasiasoft | Développé par AOne Games

6/10
One : 15 septembre 2021
18.09 à 09h00 par

Test : Omen of Sorrow sur Xbox One

Présage de chagrin

Omen of sorrow est déjà disponible sur d’autres supports depuis novembre 2018 et c'est maintenant au tour des joueurs Xbox de mettre la main sur ce jeu de baston à l'ambiance horrifique. Alors sans plus attendre voyons ensemble ce que le studio sud-américain AOne Games nous propose avec Omen of Sorrow sur Xbox One.

Hadokeennnnn !

Les jeux de baston en 2021, jeu de niche ? Il y a quelques années en arrière, le versus fighting avait une place de choix dans les vidéothèques de beaucoup de gamers. En remontant encore plus loin dans les salles d’arcade, Neo GEO ou Capcom pour ne citer qu’eux, étaient les rois du ring. Chaque nouvel opus de Street fighter ou King of Fighters était un évènement. Aujourd’hui que reste-t-il de cet héritage ? Nous avons dans la catégorie poids lourd Mortal Kombat et dans la catégorie poids plume Omen of Sorrow.

OmenOfSorrow_05

Chapter 1 : Attack 

Le jeu débute sur une interface simple et austère bien connue dans le VS fighting. Mode arcade, survie, mode entrainement, duel en ligne…  Le mode histoire ? Non. Pourtant présent sur les autres supports. Le décor est planté, l’atmosphère du titre est très sombre. Le roster est composé de monstres issus de la littérature d’horreur. Vampire, loup-garou, un cavalier sans tête, mais seulement 12 personnages, ça ne fait pas beaucoup. Peut-être dans un futur proche l’ajout de DLC, comme le veut la coutume, prolongera de quelques heures l’expérience ?

Manette en main, le gameplay semble rigide. Un passage par le mode entrainement s’impose, où on peut découvrir que chaque personnage possède plusieurs coups, seulement 6 boutons si on compte la prise au corps et le déclanchement de la jauge EX. En passant beaucoup de temps sur le mode training et en ajustant les options de combat on se rend compte que cela s’avère assez difficile à maitriser. L’absence de tutoriel et de mode histoire pourtant essentiels pour que chacun puisse voir les possibilités des combattants, manquent vraiment à l’appel pour les débutants et joueurs occasionnels.

OmenOfSorrow_03

Chapter 2 : Combo Breaakerrrrrrrrrrrr

Enchainement, frappe ultime et coups spéciaux sont là et cela respecte finalement trop le cahier des charges du genre. Pas de prise de risque à l’horizon, à part un système de jauge de santé qui peut se régénérer selon l’agressivité des joueurs. Graphiquement certains stages sont bien réalisés, mais l’ensemble reste en dessous des standards du genre. Les personnages sont toutefois bien modélisés et chaque protagoniste a son stage qui lui est dédié. Une ruelle de Londres, un laboratoire de savant fou…

L’ambiance musicale est ponctuée par des titres très métal ou techno selon le stage. Pour le mode online, le jeu venant de sortir, il n’y avait pas de joueurs présents sur les serveurs. Une fois de plus le titre colle aux concurrents avec des parties en classés ou rapides. Le mode duel est amusant, de quoi occuper quelques soirées entre potes sur votre canapé.

6/10
Le titre de AOne Games n’est pas exempt de défauts mais pour un premier jeu, c’est plutôt réussi. Peut être que le studio a manqué de fonds pour aller au bout de son idée ? L’ambiance horrifique est bonne, chacun des combattants présents propose un gameplay différent et s'avère plutôt bien modélisé, à l'inverse du jeu dans son ensemble qui manque d'éclat. Omen of Sorrow n'est pas désagréable mais ne révolutionne pas le genre : un jeu à réserver aux joueurs en manque de versus fighter sur Xbox One.

+

  • Ambiance horrifique bien retranscrite
  • L’originalité des personnages
  • Galerie d’artworks hyper complète

-

    • Trop classique
    • 12 personnages seulement
    • Graphiquement très moyen
    • Mode histoire aux abonnés absents