News

07.07.2018 à 12h28 par |Source : La Rédaction

Edito : Depuis le Sud, la pensée d’XM vole vers l’Est

Impossiburu ? しかし...

Dans quelques jours sortira sur Xbox One un jeu d’aventures, un RPG nommé Shining Resonance Refrain. Certains d’entre vous le savent déjà. D’autres, la majorité certainement, n’ira probablement pas regarder de quoi il s’agit après avoir lu ces quelques lignes. Sorti initialement sur Playstation 3, Shining Resonance Refrain ne sera pas le grand JRPG de cette génération de consoles, peut-être même pas celui qui marquera l’année 2018. Mais dites-moi, à y réfléchir comme ça : depuis quand n’a-t-on pas joué à un JRPG sur Xbox One ? Si l’on met de côté Ys Origin, très bon certes mais tout de même bien âgé (et par ailleurs assez particulier pour son aspect Dungeon RPG), il faut peut-être remonter à 2016 et la sortie de Final Fantasy XV. La venue de Shining Resonance Refrain a alors presque quelque chose d’extraordinaire si l’on regarde de plus près l’historique des sorties Xbox One, pour s’apercevoir que les jeux du genre se comptent sur les doigts de la main de quelqu’un qui aurait contrarié la mafia.

Tout ça c’est très bien, me direz-vous avec l’empathie d’une standardiste d’un SAV, mais en quoi est-ce pertinent ? La sortie de Shining Resonance Refrain ne changera pas le destin de la Xbox One, à plus forte raison au Japon où la semaine dernière se sont écoulées moins de 500 Xbox One (tous types confondus) contre un peu plus de 50 000 Switch selon l’institut Media Create. Mais le titre de SEGA est un indicateur, un marqueur qui confirme à son échelle que les choses sont peut-être en train de bouger dans les rapports entre Microsoft et l’industrie du jeu vidéo au pays du soleil levant. En octobre, ce même SEGA portera sur Xbox One un certain Valkyria Chronicles 4 : oubliez la plaisanterie pas très drôle nommée Valkyria Revolution, celui qui s’apprête à sortir sur One est l’épisode qui va nous permettre de comprendre pourquoi la licence Valkyria Chronicles jouit d’une telle sympathie de la part des joueurs Playstation. Le Tactical RPG de SEGA fera donc sa première véritable entrée sur une machine Xbox, à l’heure où l’on joue enfin à un certain Nier Automata. Il y a plusieurs mois de cela, n’importe quel joueur suivant l’actualité à l’Est ne se serait pas forcément risqué à parier un Zeni là-dessus.

Mais, me direz-vous avec le ton inquisiteur d’un professeur nippon, Phil Spencer avait parlé de son voyage au Japon. Il avait évoqué sa tentative de rapprochement entre ces deux mondes qui semblent parfois tellement incompatibles. C’est juste et s’il est un tant soit peu responsable de ce retour progressif des jeux japonais sur Xbox, alors M.Spencer a toute ma gratitude. Mais on peut aussi imaginer que dans le contexte des ventes hardware (hors Japon) assez exceptionnel qui voit certes les autres dominer mais dans lequel Microsoft ne perd pas forcément (les ventes aux Etats-Unis sont loin de celles d’un looser), les acteurs du jeu vidéo qui eurent un temps boudé la Xbox One reviennent peu à peu sur leur position. Monster Hunter est assurément la sortie majeure du premier semestre 2018 sur Xbox One et devrait ouvrir la voie à d’autres choses que l’on espère aussi ambitieuses. Sekiro : Shadow Die Twice sera peut-être de ceux-là, de ceux qui font dire que même si l’on n’est pas forcément un grand amateur de jeux japonais, ils ont parfois cette capacité de s’inscrire dans le temps et de marquer durablement la vie d’une console.

Mais il y a aussi ces petits indicateurs qui ont leur importance : NIS America, très actif sur les machines Sony et Nintendo, qui n’avait jusqu’ici jamais édité le moindre jeu sur Xbox One (du reste leur site n’en mentionne aucun) a annoncé ce mois-ci la venue en 2019 de RPG Maker MV sur Xbox One. Ce n’est certainement pas une révolution ou ce qui fera exploser les ventes de consoles au Japon (les jeux japonais n’y sortent d’ailleurs pas en versions Xbox One pour la plupart) mais pour l’heure, ça fait la rue Michel. Si l’on resserre encore un peu la vue, on peut aussi voir que devrait arriver enfin en 2018 Natsuki Chronicle, un shoot’em up… Exclusif à la Xbox One. Oui, les shmups Xbox 360 only furent légion mais les choses ont ensuite basculé du côté du PC principalement depuis l’avènement de la Xbox One. C’est donc en soi un petit événement.

Tout cela n’est peut-être que conjoncturel, me direz-vous avec le dédain d’une mère d’adolescent qui a lâché prise. Peut-être que les choses n’iront pas plus loin et que la prochaine Xbox sera tout autant délaissée par le jeu japonais et le JRPG plus généralement. Mais pour l’heure, on va essayer de voir le verre à moitié plein et se réjouir de ce petit regain de forme qui nous permet enfin d’expérimenter Nier Automata sans passer par la case PS4, en attendant évidemment le mois prochain, le 21 août exactement, la sortie de Shenmue I&II sur Xbox One. Reste qu’une piste encore assez peu exploitée pourrait rééquilibrer les rapports de force entre constructeurs sur la question du jeu japonais : c’est la rétrocompatibilité. Il y a tout un catalogue de titres plus ou moins marquants qui ne demandent qu’à être jouables sur Xbox One : de Resonance of Fate à Final Fantasy XIII en passant par The Last Remnant, il y a de quoi faire pour compenser (en partie) le manque de jeux du genre sur Xbox One.

Aussi sombre que fut la nuit, le soleil finit toujours par se lever à l’Est. Espérons juste que les nuages continuent de se dissiper comme cela semble être le cas cette année.

  • 09.07 à 04:07

    Actuellement le marché japonais se résume à Sony et à Nintendo, Microsoft peut récupérer quelques titres assez connus en occident mais je pense pas non plus qu’on ira plus loin que ça. La xbox ne se vend pas suffisamment là-bas pour pousser les éditeurs à sortir des jeux de niche ou moins connus. Sur 360 ils avaient réussi à avoir quelques titres car ils filaient de l’argent aux développeurs s’ils sortaient le jeu en exclu temporaire sur 360, mais même avec ça y a une tonne de jeux qui ne sont jamais sortis sur la machine.
    C’est dommage car y a des titres vraiment sympas côté japs mais sur xbox c’est trop limité. Limite même le pc maintenant est mieux fourni…

  • 09.07 à 11:14

    La serie Yakuza se vends pas mal en occident depuis quelques temps il me semble et pourtant .. Cela dit c’est le serpent qui se mord la queue. C’est à l’editeur d’attirer les ventes et non aux joueurs d’acheter pour pouvoir espérer une éventuelle traduction.

  • 09.07 à 10:31

    [quote="Careiro":c8fb7ij8]Je ne pense pas que le public Xbox puisse se résumer aussi simplement que "Halo/Gears/Forza"

    Lorsque que je vois la série Yakuza arriver péniblement chez nous et sans traduction cela me fait mal .. Un petit chèque de MS, quitte à ce que Sony en profite pour la traduction, et on en parle plus :mrgreen:

    Non sérieusement je suis le premier content et j’ai acheté NieR Automata pour soutenir le titre et le geste, même si je n’ai pas le temps. Allez Philou, c’est le moment de faire revenir Sakaguchi pour un Lost Odyssey 2 ! 8)
    [/quote:c8fb7ij8]

    Je parle vraiment de la fan base, bien sûr qu’il y a des joueurs XBOX qui s’intéressent aux jeux japs, mais ça représente une niche, hormis pour 2-3 titres ultra populaire comme MGSV ou FFXV, le nouveau From Software. Nier Automata a connu un gros succès critique et commercial sur PC & PS4, c’est pour ça qu’il se vend aussi bien sur One à mon avis, sans ça il ne connaîtrait pas ce succès. Je crois qu’il a toujours été prévu sur XBOX celui-ci, Sony avait juste une exclu temporaire.

    Concernant les traductions, même sur PS4 il n’y en a pas toujours (cf. Persona 5), alors tu vois… Faudrait que les jeux japs se vendent beaucoup plus chez nous pour ça je pense.

  • 09.07 à 07:34

    Quand tu vois que Nier Automata fait parti des meilleures ventes X1 dès son lancement, c’est qu’il y a un public pour les jeux jap. Faut espérer un deal avec Atlus pour un portage entre autres de Persona 5.

  • 08.07 à 08:20

    Je ne pense pas que le public Xbox puisse se résumer aussi simplement que "Halo/Gears/Forza" mais beaucoup de joueurs possèdent une PS4 en plus d’une Xbox et puisqu’il y a plus de titres JAP sur la console de Sony, alors pourquoi changer de console pour acheter un titre jouable sur les deux ? Sauf pour le cas de la manette, et encore que lorsque c’est un titre comme MH il faut aussi penser à ses amis. Bref tout cela pour dire que les jeux Japonais sont certes un jeu de niche mais qu’il est totalement bénéfique pour la One d’en posséder et j’espère que Philou arrivera à garder et augmenter ce rythme afin d’avoir encore plus de variété.

    Lorsque que je vois la série Yakuza arriver péniblement chez nous et sans traduction cela me fait mal .. Un petit chèque de MS, quitte à ce que Sony en profite pour la traduction, et on en parle plus :mrgreen:

    Non sérieusement je suis le premier content et j’ai acheté NieR Automata pour soutenir le titre et le geste, même si je n’ai pas le temps. Allez Philou, c’est le moment de faire revenir Sakaguchi pour un Lost Odyssey 2 ! 8)

    Sinon vraiment sympa l’édito !^^

  • 08.07 à 09:31

    C’est bien que Microsoft fasse le forcing pour proposer plus de jeux japs sur sa console, mais ça ne changera pas l’équilibre des forces avec la concurrence à mon avis, ça ne le changera jamais. Microsoft voudrait rivaliser avec Sony & Nintendo sur le terrain des jeux japonais mais c’est impossible : les éditeurs japonais auront toujours une préférence pour les constructeurs japonais et les les joueurs japonais également! Ce n’est pas une question d’argent, de hardware ou de bonnes relations, c’est juste culturel : Microsoft ne percera jamais au Japon! En occident, malgré la domination de la PS4, la XBOX est suffisamment populaire pour que les éditeurs japonais s’y intéressent, surtout pour les plus gros titres : après tout, si leurs jeux sont dispos sur plus de plateformes, ça fait plus de clients potentiels. Même si ces jeux font les 3/4 de leurs ventes sur Playstation, grappiller des ventes sur XBOX ça ne mange pas de pain! Perso, je ne suis pas certain que ce soit ce qu’attende la fan-base de la firme de Redmond, qui me paraît très centré sur gros jeux tiers et le triumvirat "Halo-Forza-Gears", mais c’est un plus, évidemment. Faut juste que Microsoft soit conscient que la XBOX ne sera jamais la Playstation à ce niveau là.

  • 07.07 à 04:16

    Ça fait plaisir à lire ce genre d’article! :bravo:
    C’est sympa.

Planning

+