Jeux

Anthem

TPS | Edité par Electronic Arts | Développé par BioWare

2/5
One : 22 février 2019
11.03 à 10h25 par

Test : Anthem sur Xbox One

Plus dure sera la chute

Un nouveau jeu Bioware est toujours un événement en soi. Grand maitre du RPG arrivant aussi bien à susciter l’intérêt des hardcore gamers que celui du grand public, le studio a su se créer une base de fans solide et une renommée plus que méritée. Difficile donc de ne pas être au moins curieux concernant Anthem, nouvelle licence de science-fiction destinée à prendre le relais des séries qui ont connu un grand succès, notamment Mass Effect et Dragon Age. Qu’en est-il réellement maintenant que le jeu est enfin disponible et accessible à tous ?

Anthem est la première licence originale de Bioware sur la génération actuelle de consoles. Il succède à un Dragon Age Inquisition très réussi, bien que se démarquant nettement de l’épisode originel sorti il y a déjà un bon paquet d’années, et surtout de Mass Effect Andromeda, catastrophe industrielle qui se soldera tout simplement par la fermeture pure du petit frère, Bioware Montréal. Autant dire qu’Anthem a toute son importance pour le futur du studio, d’autant plus que cette fois-ci le virage vers le jeu d’action multijoueur est totalement assumé et que son aspect RPG s’arrête à l’apparition du logo du studio. Si l’on peut en toute honnêteté regretter de voir un studio connu pour sa profondeur narrative et scénaristique se lancer à corps perdu vers ce que font déjà très bien d’autres de leurs confrères, on peut très bien imaginer qu’après plusieurs décennies à réaliser des jeux basés sur le même modèle l’envie de se frotter directement au genre à succès actuel soit un défi enthousiasmant et à la hauteur de leur talent.

anthem test 1

Situé une fois de plus dans une galaxie très éloignée de la nôtre, Anthem essaie tant bien que mal de nous conter la quête de l’un des derniers bastions de l’humanité, cloitré dans un fort, des années après une attaque aussi brève que destructrice. Empruntant aussi bien à l’Attaque des Titans qu’au mythe du Roi Arthur, l’histoire d’Anthem n’est clairement pas le point fort du jeu et rivalise directement avec la saga Halo en termes de maladresse narrative et de difficulté à raconter une histoire pourtant pas très complexe. C’est bien simple, hormis quelques rares cinématiques pas forcément marquantes – un comble quand on connait le talent du studio en termes de mise en scène comme en témoigne l’intro de Mass Effect 2 – l’histoire est diluée dans des discussions trop longues, doublées avec paresse et aussi platement réalisées qu’un RPG Bethesda en vue à la première personne. Les plus courageux pourront toutefois s’appuyer sur des dizaines d’objets et documents à collecter pour enrichir l’encyclopédie – baptisée du doux nom de Cortex – riche en détails, mais clairement hors de propos dans un jeu où la principale motivation est d’empiler les douilles et les cadavres.

C’est d’ailleurs au niveau de son gameplay qu’Anthem avait le plus à prouver et force est de constater que le bougre a de sérieux arguments pour se défendre. On commence par sélectionner un «Javelin» parmi les 4 exosquelettes disponibles : Commando, pour un style de jeu polyvalent entre force brute et rapidité ; Colosse, tout en force au détriment de la vitesse ; Tempête, privilégiant le combat à distance et hors-sol ; Intercepteur, le plus rapide et le plus volatile des quatre. Vient ensuite l’obligatoire création rapide d’avatar sans réel intérêt pour la suite de l’aventure et vous serez lancé en guise d’introduction dans la seule parcelle du jeu entièrement solo et pour le coup aussi impressionnante que réussie. Le tutorial est d’ailleurs aussi spectaculaire qu’efficace et en quelques minutes le contrôle de votre Javelin vous paraitra tout ce qu’il y a de plus naturel tant la souplesse du personnage est aussi redoutable que les sensations en combat. Dash, attaque rapide au corps à corps, bouclier de protection, lancer de grenade et autres attaques ultimes pouvant être lancées une fois sa jauge chargée, les particularités de chaque type d’armures sont bien définies et permettent à chacun de trouver rapidement son bonheur pad en main.

anthem test 2

Le fait de pouvoir renforcer son arsenal en débloquant les autres modèles d’exosquelettes au fil de la montée en niveau vous permettra d’éviter la lassitude, jusqu’à trouver parfaitement chaussure à votre pied. Si les sensations de tir et la balistique sont une réussite, on peut toutefois regretter le manque de diversité de l’arsenal et surtout le fait qu’il n’y a que très peu de modèles différents parmi une même classe d’armes. A force de loot, vous débloquerez constamment une arme totalement similaire à celle que vous possédez déjà avec uniquement des statistiques supérieures, sans différence cosmétique. On peut regretter également que les seules modifications de votre armure soient de l’ordre de sa couleur, celles graphiques étant obligatoirement à échanger contre de l’argent réel. On a connu plus sympa, sachant qu’Anthem n’est pas un free to play mais bien un jeu complet et vendu comme tel.

On regrettera également que le jeu ne nous laisse pas la possibilité de modifier notre inventaire en pleine partie et cela même lorsque l’on joue en partie privée. La véritable nouveauté et réussite du gameplay d’Anthem est l’apport du vol en temps réel. La sensation de vitesse alliée à la simplicité de la prise en main du Javelin permet de maitriser quasi immédiatement son personnage. Plus qu’une simple façon de parcourir le monde ouvert du jeu en remplaçant les inévitables véhicules, fendre les airs offre des possibilités de combat allant du vol stationnaire pour canarder l’ennemi en hauteur à la fuite pure et simple, sous l’adage « courage, fuyons », le temps que la recharge de bouclier fasse son travail. On appréciera d’ailleurs souvent de simplement se déplacer à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol pour finir en plongeant carrément dans les fonds marins sans aucune coupure ni arrêt. Si ce n’est bien sûr la gestion de la surchauffe qu’il faudra apprendre rapidement à amadouer avant de se retrouver dans une situation délicate sans pouvoir décoller les fesses du sol pendant de longues secondes. Au final, Anthem offre une expérience aérienne qu’aucune autre adaptation de super-héros n’à réussi à nous faire ressentir aussi positivement jusqu’ici.

anthem test 4

Si comme vous venez de le lire, le gameplay du jeu est une franche réussite, l’aspect technique n’est quant à lui pas en reste. C’est bien simple, Anthem est actuellement l’un des plus beaux jeux sur lequel il est possible de poser ses mains et la version Xbox One X fait clairement honneur à la puissance de la machine. Le jeu est magnifique et couplé à une direction artistique qui, si elle ne brille pas vraiment pas son originalité, a le mérite d’être plaisante et cohérente. L’affichage en 4K sur Xbox One X permet également de profiter d’une netteté agréable et claire en permanence, avec absolument aucune trace d’aliasing ou de flou. Côté framerate, le jeu reste bloqué à 30FPS avec malheureusement de grosses chutes durant les cinématiques et lorsque l’action se veut particulièrement explosive. Rien de grave heureusement, même si l’on aurait pu apprécier le choix d’un mode performance en 1080p et 60 images par secondes. Malgré les patchs déployés depuis sa sortie, quelques bugs subsistent et de notre côté, on note le décès d’au moins une Xbox One X durant la période de test. Bien qu’absolument rien ne prouve que le jeu ait eu un quelconque rapport avec cet incident, il vous oblige néanmoins à lire ce test avec 2 bonnes semaines de retard.

Aussi beau et plaisant soit le jeu dans sa forme, lorsqu’il s’agit de se pencher sur le fond, Anthem devient plus problématique et plus difficilement défendable. La structure des missions est toujours basée sur la même boucle : on vous envoie à un point A dans lequel vous devrez tuer tout ce qui bouge pour ensuite rechercher ou activer un objet. Puis vol vers le point B, pour faire exactement la même chose, ainsi de suite pendant plus ou moins longtemps, puis… Retour automatique à Fort Tarsis, HUB central du jeu, pour récupérer vos précieux points d’expérience et le loot durement gagné. Vous aurez évidemment le droit à quelques variantes, comme défendre une position ou ramasser des objets vous empêchant de voler, mais au bout de deux heures de jeu vous aurez déjà l’impression de faire constamment la même chose et ce n’est pas la suite de l’aventure qui vous fera changer d’avis.

anthem test 5

Pire encore que la structure des missions, le rythme du jeu est constamment haché par le fait que l’exploration du monde ouvert de façon libre est totalement déconnectée des autres missions du jeu. Si vous souhaitez prendre le temps d’explorer la carte pour faire quelques événements aléatoires, une fois de plus calqués sur le même modèle que les missions, crafter quelques minéraux ou bien tout simplement aller à la recherche de coffres ou de documents, il faudra une fois de plus passer par ce satané fort et lancer une exploration libre. Même constat pour les contrats, missions annexes ou missions principales : vous ne pourrez pas en prendre plusieurs et décider d’enchainer les objectifs pour ensuite récupérer les points d’expérience stockés. Dès la fin de votre objectif en cours vous serez automatiquement téléporté à la maison. Idem pour la modification de votre Javelin vous obligeant à passer par un autre sous menu, la forge, accessible uniquement en fin de mission ou depuis ce fort décidemment bien envahissant. Le pire dans ce choix de game-design, déjà pas franchement ergonomique sur le papier, tient au fait que chaque transition se fait via un écran de chargement plus ou moins long et particulièrement agaçant lorsqu’on commence à cumuler les heures de jeu. A noter également que si vous décidez de parcourir le jeu avec vos amis ou des inconnus, comme il l’est évidemment recommandé, le fait que l’un des joueurs avance vers l’objectif vous téléportera directement vers lui, avec un bref écran de chargement en prime. Vous pouvez également rater certains éléments narratifs si vous n’êtes pas équipé d’un disque dur aussi rapide que celui de vos co-équipiers. Reste la possibilité de faire intégralement les missions principales en mode solo, ce qui vous fera perdre le sel du jeu en équipe, mais vous permettra d’avancer tranquillement à votre rythme.

Pour en revenir d’ailleurs à Fort Tarsis, vous pouvez oublier d’office les promesses de la magnifique vidéo de présentation E3. Si vous vous imaginiez déjà en train de vous balader au milieu des passants, vivant leurs vies dans un gigantesque marché rempli d’autochtones et semblant sortir tout droit d’Horizon Zero Dawn, la déception n’en sera que plus grande. Tout y est statique, dénué de vie et tout simplement d’intérêt, que ce soit dans l’exploration ou tout simplement dans les dialogues à choix multiples sans aucun intérêt, autant narratif que ludique. On fini d’ailleurs par y passer juste le temps de valider la mission en cours et de pouvoir en sélectionner une nouvelle. La dernière mise à jour nous permet d’ailleurs de nous téléporter directement dans notre Javelin sans être obligé de parcourir les tristes ruelles en long, en large et en travers. Ouf.

anthem test 3

Quelques mots également sur le bestiaire du jeu : les Geths d’Anthem sont donc les Scars. Des insectes humanoïdes aussi originaux que stupides et servant de chair à canon les trois quarts du temps, couplés à quelques factions dissidentes, pas mal de bêtes sauvages tout droit sorties du Pandora de James Cameron ou encore des Titans. Ces derniers, véritables sac à point de vies, vous feront regretter de vous être lancé seul dans une mission lorsque vous devrez passer près de dix minutes à leur envoyer tout ce que vous avez en stock, non-stop. Si les animaux sont très bien animés et plutôt inspirés dans leurs design, leur découverte fait rapidement place à la lassitude de revoir inlassablement les mêmes, juste plus nombreux et toujours plus résistants. Heureusement vous aurez le droit à de rares occasions (trois pour être précis) à l’exploration de «Forteresses» dans de longues missions obligatoirement jouables en escadron de trois compagnons, se soldant par un combat de boss aussi impressionnant que réussi et directement inspiré par Lost Planet, pour notre plus grand plaisir. Dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux ni intégrés directement à l’aventure principale. Pour en finir avec la longue liste de reproches, on pourra également souligner que l’open-world n’a pas grand-chose à offrir. Le manque de diversité des environnements, couplé avec le peu de choses à y voir et à faire, nous rappellera malheureusement qu’aussi beau soit-on, le plus important au final c’est bien ce qui se trouve à l’intérieur.

2/5
Dans la course actuelle des éditeurs majeurs du jeu vidéo pour s’imposer dans le marché très concurrentiel du jeu-service, Anthem partait avec un sérieux avantage, tant par son ambition que par l’aura du studio Bioware aux commandes. Hélas, trois fois hélas, s'il est aussi beau qu’agréable à prendre en main, les défauts de conception dont il souffre et sa boucle ultra décevante côté game design auront probablement raison de la plupart des joueurs. La grande majorité finira d’ailleurs probablement par se tourner vers la concurrence au bout de plusieurs heures de jeu. Souhaitons que le temps et les patchs à venir parviennent à rassurer les joueurs les plus patients.

+

  • Visuellement bluffant sur X.
  • Gameplay intense et immédiatement fun.
  • Sensation de vol grisante.
  • Combats de boss impressionnants.

-

    • Scénario et écriture en retrait.
    • Fort Tarsis petit et pas forcément intéressant.
    • Impossibilité d’équiper son loot au cours d’une mission.
    • Gros ralentissements, même sur One X.
    • Boucle de mission répétitive.
    • Manque de diversité des environnements et du bestiaire.
    • Des écrans de chargements partout, tout le temps.
  • 12.03 à 05:36

    [quote="chwal":1wt2f02n]La différence de traitement vient surtout du fait que tu es un utilisateur "frais" de ce type de jeu alors que les détracteurs ont eux un regard abouti d’expérimentés en terme de mécaniques et que c’est du déjà vu en beaucoup mieux dans d’autres jeux qui sont d’ailleurs cités.[/quote:1wt2f02n]
    Je pense que c’est ça aussi, car bon j’ai l’impression d’être le seul à y voir un jeu génial quand les autres y voit un jeu raté. Moi je prime surtout sur l’efficacité du gameplay, le javelin se contrôle parfaitement bien et ça c’est le gros point fort du jeu. Maintenant si ils peuvent l’améliorer, pourquoi c’était pas fait dès le début pour éviter ce massacre si en plus y’a des exemples déjà dispo ? Perso j’ai joué a Destiny en Beta et à Destiny 2 en Demo, aucun des deux ne m’a plu.

  • 12.03 à 09:32

    La différence de traitement vient surtout du fait que tu es un utilisateur "frais" de ce type de jeu alors que les détracteurs ont eux un regard abouti d’expérimentés en terme de mécaniques et que c’est du déjà vu en beaucoup mieux dans d’autres jeux qui sont d’ailleurs cités.

    Mais je pense que s’y EA se met à la mode et laisse ses devs faire évoluer le jeu comme les autres et bien ils peuvent dans l’année complètement équilibrer le jeu et en faire un très bon jeu avec ces particularités propres.

    Pour ce type de jeu maintenant il faudra faire le choix de le prendre à la sortie dans l’état ou bien d’attendre un bon 6 mois pour un jeu équilibré.

  • 12.03 à 08:18

    [quote="Dobermann X":10iqo48x]C’est quoi ces notes minables qu’on voit partout ? C’est financé par un groupe secret ?[/quote:10iqo48x]
    Complot Illuminati

    [quote:10iqo48x]Ce jeu est une drogue pour moi, j’arrive pas à décrocher et peu passer un samedi entier sur le jeu ! Et pourtant je vois des notes de merde partout.[/quote:10iqo48x]
    Et oui ça arrive comme pour moi avec Crackdown 3 tu vois et pourtant je respecte et comprend les test et les avis différents.

    [quote:10iqo48x]On peut pas équiper son loot dans une mission, ça me parait un peu logique[/quote:10iqo48x]
    Non. C’est bien la première fois que j’entend parler d’un jeu ou on ne peux pas changer quand on veux même en mission. Je n’appelle pas ça la logique juste un handicap.

    [quote:10iqo48x]Missions répétitives ? Heu ouai, un peu comme dans tous les jeux non ?
    Ce jeu est bien plus plaisant que Forza Horion 4 qui lui est vraiment répétitif à mort, surtout quand tu as fait tous les FH avant ! Moi j’en ai marre de Forza Horizon tellement c’est ultra répétitif, j’arrive même a m’endormir en y jouant…[/quote:10iqo48x]
    Bonne nuit :D

    [quote:10iqo48x]5/5 à FH4 alors que le jeu est répétitif à mort avec des chargements extrêmement long, rien que le démarrage du jeu met une plombe et 2/5 pour Anthem… Bah alors moi j’aime les jeux de merde visiblement, et j’espère qu’il y aura d’autres jeux de merde comme celui-là pour m’occuper car visiblement les bons jeux AAAAAA à 5/5 c’est pas ma cam. :mdr:[/quote:10iqo48x]
    Tu semble beaucoup aimer les jeux scatophile et pourtant je t’assure que ni Anthem ni FH4 sent une odeur de caca quand on y joue. Non parce que j’ai rarement vu autant de fois le mot "merde" dans un post.

    Sinon le test confirme mes crainte ressentie sur la beta et surtout sur les différentes vidéo de steam vu: c’est beau et fun a jouer mais ça semble bien répétitif. Je le prendrai quand même un jour en occasion genre 20€ ça passera comme petit jeu coop :)

  • 11.03 à 06:17

    @Dobermann X : On peut dire que tu porte bien ton pseudo pour le coup. :mrgreen:

    Le jeu a des qualités que je pense avoir pris le temps de souligner, c’est un fait indéniable et si tu y trouve largement ton compte c’est génial et personne ne veut te retirer ça. Après lorsqu’on teste un jeu, on essaie d’être le plus objectif possible, tout en prenant en compte son ressenti personnel. En tout cas, je te garanti que je n’ai absolument rien contre Anthem et vu les heures passés dessus, j’aurais été le plus heureux des hommes a y trouver mon bonheur du début à la fin. :wink:

    Concernant Forza Horizon 4, n’ayant ni écrit le test, ni joué au jeu, je ne pourrais pas te répondre.

  • 11.03 à 06:00

    Merci de respecter les avis de nos diverses testeurs Tu as parfaitement le droit de ne pas être en accord avec le test de l’ami Zur, tous les goûts sont dans la nature et encore heureux c’est ça qui fait notre diversité et débattre ^^

    Forza Horizon 4 n’est pas le même style de jeu et pas les mêmes attentes d’autant plus que ce n’est pas rédigé par le même testeur. Il ne faut pas chercher à comparer l’incomparable.

  • 11.03 à 01:23

    C’est quoi ces notes minables qu’on voit partout ? C’est financé par un groupe secret ? C’est marrant, tous les jeux avec des 4/5 ou 5/5 je me fais chier comme un rat mort dessus et n’ai aucune envie d’y jouer, ma console prend la poussière depuis 1 an en pensant être devenu trop vieux pour les jeux videos, et là sort Anthem ! Ce jeu est une drogue pour moi, j’arrive pas à décrocher et peu passer un samedi entier sur le jeu ! Et pourtant je vois des notes de merde partout.

    Niveau technique, j’ai aucun ralentissement sur la Xbox One X, j’ai passé une journée non-stop à jouer sans me lasser, les chargements sont pas plus nombreux qu’un autre jeux et bien moins longs que dans Forza Horizon 4 par exemple.

    On peut pas équiper son loot dans une mission, ça me parait un peu logique, tout comme devoir customizer son javelin dans la forge. D’ailleurs je trouve dommage qu’on ne doivent pas passer par la case entretien du javelin pour pousser le réalisme en ayant un javelin qui s’use au fil des missions. Ca aurait donné un intérêt à l’argent qu’on gagne qui ne sert à rien.

    Missions répétitives ? Heu ouai, un peu comme dans tous les jeux non ?
    Ce jeu est bien plus plaisant que Forza Horion 4 qui lui est vraiment répétitif à mort, surtout quand tu as fait tous les FH avant ! Moi j’en ai marre de Forza Horizon tellement c’est ultra répétitif, j’arrive même a m’endormir en y jouant…

    5/5 à FH4 alors que le jeu est répétitif à mort avec des chargements extrêmement long, rien que le démarrage du jeu met une plombe et 2/5 pour Anthem… Bah alors moi j’aime les jeux de merde visiblement, et j’espère qu’il y aura d’autres jeux de merde comme celui-là pour m’occuper car visiblement les bons jeux AAAAAA à 5/5 c’est pas ma cam. :mdr: